AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Claus
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
16.07.2018 : THEME & NOUVEAUTÉS !
12.06.2018 : RECENSEMENT LES LOVES !
01.03.2018 : OUVERTURE DU FORUM. ♥

{ Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai]
 :: Gear V1 ()

Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Selden ► 25/3/2018, 14:57 ►
Cet imbécile de capitaine n'avait pas intérêt à recroiser Selden avant un long moment, sinon jamais. Il avait suscité chez le marchand une rage rarement atteinte jusque là, et en ce jour encore, mieux valait éviter d'aborder le sujet avec lui. Le problème étant qu'il était très difficile de ne pas évoquer cette incident.
    Une semaine auparavant le capitaine avait enfin daigné atteindre le port de Bara, conduisant à son port d'attache le plus gros navire de la flotte commerciale de Selden, avec près de quatre jours de retard. Ce simple fait avait déjà profondément agacé le commerçant, et l'idée de renvoyer le retardataire avait effleuré l'esprit de son employeur. Mais cet incapable avait ensuite commit une grossière erreur de navigation. Incapable de contrôler son imposant bâtiment comme il  l'aurait dû, il l'avait envoyé se fracasser lamentablement contre le quai qui attendait jusque là le retour de son occupant habituel. Entre la coque de bois et la construction de pierre et de briques, le combat avait été inégal. Propulsé à une vitesse bien trop grande pour une telle manœuvre, le navire avait vu sa coque se fendre au point d'impact. Et la brèche ainsi ouverte s'était aisément agrandie en quelques minutes à peine, laissant ainsi la porte grande ouverte aux eaux du port qui s'étaient empressées de s'engouffrer dans les cales.
     Cales qui étaient alors remplies de céréales de première qualité venues d'Eriu. Presque toute la cargaison avait ainsi été perdue. Quand il avait apprit la nouvelle, Selden avait d'abord cru à une mauvaise plaisanterie. Mais quand il été arrivé sur les lieux du drame et y avait constaté que l'on s'empressait à grand renforts de grues, de cordes et de poulies, de placer l'imposant navire en cale sèche, sa colère n'avait pas tardé à exploser. Il avait couru à la rencontre du capitaine et, sans réfléchir, lui avait assené un coup de poing dont la puissance n'avait d'égale que la fureur qu'il ressentait. Sorti de ses gonds, le marchand avait ensuite insulté comme il se devait l'être incompétent qui se relevait à peine, avant de lui signifier son licenciement.

    Dix jours après cet incident, la coque n'était toujours pas réparée. Il semblait qu'aucun charpentier ne soit en mesure de la remettre en état. Tour à tour, ils venaient constater les dégâts, appelés par Selden lui-même, mais tous faisaient le même constat : tous avouaient leur incompétence à régler les problèmes du marchand.
    Et ce dernier comptait les jours. Ce faisant, il comptait également ses pertes. Le retard initial, la cargaison bonne à jeter, le temps perdu en attendant que son navire puisse sillonner à nouveau les eaux du lac... Des dizaines de milliers de Caeli échappaient ainsi à ses coffres, et rien ne le désespérait plus que de perdre de l'argent.
    Il venait quotidiennement inspecter son navire, et à chacune de ces visites, sa colère revenait en lui de plus belle.

    En cette fin d'après-midi, il était seul aux abords de la cale sèche. Il n'avait cessé de tourner autour du trois-mâts, d'un pas lent, ruminant ses sombres pensées, et tentant en vain de trouver une solution à ses déboires financiers. Il en était venu à espérer une apparition miraculeuse, celle d'un homme providentiel qui serait à même de remettre la coque meurtrie en état. Mais il savait en son for intérieur que cela n'arriverait pas. Pourtant, il ne pouvait se résoudre à ordonner le démantèlement du navire. Il en était trop fier, et y était trop attaché pour envisager de le faire détruire.
    Une semaine, patiente encore une semaine, songea-t-il. Passé ce délai, les pertes seraient telles qu'il n'aurait plus le choix. Il se doutait que ce laps de temps ne changerait rien, mais un mince espoir persistait encore en lui.
    Sa décision prise, il s’apprêta à quitter les lieux. Il se rendit alors compte qu'il n'était plus seul. Un jeune homme était là, à quelques mètres, et venait à sa rencontre. L'homme providentiel ou un nouvel incompétent notoire ?
Invité

Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Invité ► 27/3/2018, 17:15 ►
Réparer la faute d'un autre.
Featuring
Selden





©️ A-Lice


Il y eu de l'agitation dans le village, enfin plus que d'habitude, ça s'est passé il y a un peu plus d'une semaine maintenant, d'après des rumeurs un "pirate" aurais fracassé son navire contre les quais, mais d'après d'autre ça serait un marchant qui aurait perdu un navire à cause d'un capitaine incompétent ... Bref tout ça ce n'est pas mes affaires, ce n'est pas comme ça que mes plans vont avancer !

En parlant de plans, je dois avouer que je n'avance pas du tout, car tout, mes calculs finissent par être faux, en même temps vouloir créer une machine volante est un rêve qui ne restera qu'à l'état de rêve, le gouvernement pourrait me tomber dessus et là je pourrais dire adieux à tout ça ! Mais un jour j'arriverai à faire entendre raison à ce gouvernement, mais avant ça faut déjà que j'arrive à calmer Storm ...
Jaikai tu fous quoi ? Ce n'est pas comme ça que tu retrouveras du travail et je t'ai déjà dit que ce rêve était impossible à réaliser alors laisse tomber.
Storm, tu sais quoi ? Tu as raison c'est un rêve impossible à réaliser pour le moment, mais un jour j'ai espoir d'avoir les autorisations du gouvernement, mais je t'avoue que là j'ai surtout besoin de prendre l'air

Sur ces mots je pris la direction du port, c'était un lieu remplis de pécheur certes, mais aussi de navigateur en tout genre et qui dit navigation dit navires ! Oui vous aurez compris que je suis passionné par les navire, j'en ai d'ailleurs fait mon métier même si en ce moment je travaille dans l'entreprise de mon père, comme on dit il n'y a pas de sous-métier, mais la pêche ce n'est pas mon fort...

Bref, j'avais entendu dire que de nombreux experts nautique ont refusé de travailler sur le fameux bateau qui est venu s'est explosé contre le quais, mais je devais voir l'épave de mes propres yeux avant de juger s'il était réellement bon à mettre aux rebuts.
Avec Storm on était arrivé sur les lieux du dit accident et pour une fois on était d'accord, le bateau était magnifique, un aussi beau galion pouvait qu'appartenir à un riche marchant, mais dans ce cas pourquoi aucun expert n'a daigné faire son boulot ? Sans doute par peur d'une mauvaise publicité.
En tout cas je n'étais pas le seul à avoir fait le chemin, mais la concurrence ne me fait pas peur, j'ai la jeunesse, l'énergie et surtout j'ai Storm, qui mine de rien me donne un sacré coup d'aile quand je lui demande.
Storm, tu veux bien aller voir si le capitaine du navire est présent ? Je vais commencer à expertiser les dégâts et Storm c'est un travail, même si on ne sera peut-être pas payé, alors fait ça sérieusement d'accord ?
Compris chef.

********

Storm s'envola en direction du pont de ce galion et repère deux personnes sur ce dernier. Il se dirigea vers le plus excentrique des deux en pensant qu'il s'agissait du capitaine, avait-il raison ?
Dites, désolé de vous déranger pendant une discutions qui semble ma fois forte ... passionnante, mais je cherche le capitaine de ce galion pour lui poser quelques questions sur l'accident qui a eu lieu il y a quelques jours.
Le jour où il prendra des gants on aura un soucis, mais le gardien aviaire resta au-dessus de la personne accompagnant le capitaine, enfin celui qui ressemblait au capitaine en attendant des réponses.




Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Selden ► 31/3/2018, 17:50 ►
Le jeune homme était un coursier. Ce n'était pas lui qui réparerait le bateau, mais il était néanmoins porteur d'une bonne nouvelle.
    La première cargaison de fourrures que Selden avait fait importer de Falias à Majoris était enfin écoulée. Sur la lettre que le messager avait transmise au marchand, signée par le représentant de ses intérêts à la capitale, le détail des transactions était répertorié en bon ordre : chaque article, du premier vendu au dernier, son prix d'achat, son prix de vente, le montant du bénéfice, et le nom de l'acheteur. En bas de page, la somme des gains issus de ces ventes : phénoménale, bien plus grande que ce que le marchand avait espéré. Encore une trentaine de cargaisons et l'Idyen aurait doublé sa fortune personnelle.
    Qui a dit qu'il n'y avait rien à gagner en se rendant à Falias ?

    Cette excellente nouvelle remit quelque peu Selden d'aplomb. Les pertes subies suite à l'accident qui avait ébréché son navire n'étaient plus à craindre. Elles étaient largement compensées par les chiffres qu'il venait de lire. Cela lui permettrait de respirer, et d'allonger les délais avant le démantèlement apparemment inévitable de son fidèle trois-mâts.
    Il s'empressa de signifier au coursier la réponse qu'il lui faudrait envoyer à Majoris, en n'omettant aucun détail. Il signifia ainsi que son navire endommagé était sa priorité actuelle. Il ne pourrait retourner dans l'ouest qu'une fois ce dernier remis en état ce qui, il l'espérait, serait le cas le plus tôt possible. Une fois ce problème réglé il prendrait le premier train pour Falias où il pourrait acheter un nouveau stock des précieuses fourrures. Les dirigeants de la région avaient éxigé qu'il se charge en personne de ces transactions, aussi ne pouvait-il pas déléguer cette tâche.
    Alors qu'il terminait d'énoncer tous les points qui voulait voir apparaitre dans sa réponse, un battement d'ailes se fit entendre au dessus de leurs têtes. Bien avant de voir l'animal, Selden reconnut l'émanation magique qui planait autour de lui et qui permettait sans se tromper d'affirmer qu'il s'agissait d'un Gardien.
    Il avait apprit à reconnaitre ces auras mystiques lors de sa première rencontre avec l'un de ces êtres, quelques semaines plus tôt, aux abords de Skadi. C'était donc là le deuxième Gardien qu'il rencontrait, et le deuxième qui lui adressait la parole.
    Il voulait parler au capitaine du galion, et l'interroger à propos de l'accident qui l'avait amené ici, en cale sèche.
    Le marchand fut surprit par le ton sans détours du volatile, autant que par l'intérêt qu'il portait au navire. Assurément, c'était son mage qui l'envoyait en quête d'informations, et Selden se prit à espérer qu'il soit à même de réparer son navire. Deux bonnes nouvelles en si peu de temps... C'était trop beau pour être vrai !
    Refrénant ses ardeurs et ses espoirs, il congédia le coursier avant de répondre à l'étrange oiseau.
    - Le capitaine à été démis de ses fonctions par moi-même. Je suis Selden Vestrit, le propriétaire de ce navire, et c'est donc à moi qu'il faut poser les questions concernant l'accident causé par cet imbécile incapable. Mais peut-être que votre mage voudrait entendre mes réponses directement ? Indiquez-moi où je peux le trouver et je me ferai un plaisir de répondre à vos questions. Je préfère être sûr de savoir à qui je livre mes informations, être sûr de savoir à qui j'ai à faire. Mes concurrents pourraient vouloir profiter de ma situation pour me porter préjudice... Cela vous convient-il ?

    Il préférait se montrer poli envers le Gardien, ne sachant pas encore de quoi un tel être pouvait être capable s'il venait à être froissé. Il ne pouvait pas cependant se permettre d'agir sans prudence, aussi avait-il préféré demander à rencontrer l'humain qui avait envoyé son alter ego en éclaireur.
    Sans attendre la réponse de ce dernier, Selden reprit la parole :
    - Mais dites-moi d'abord : pourquoi votre mage s'intéresse-t-il à mon navire ? Serait-il à même de réparer cette coque éventrée ?
    L'espoir transparaissait dans sa voix, et il voulait savoir au plus tôt s'il était fondé ou non...
Invité

Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Invité ► 6/4/2018, 16:39 ►
Réparer la faute d'un autre.
Featuring
Selden





©️ A-Lice


Pendant que Storm disparus à la recherche du capitaine, j'étais occupé à déterminer l'étendue des dégâts, à vrai dire beaucoup de personnes peuvent dire si un bateau est bon a démanteler ou pas, mais très peu ont raison et c'est pour ça que j'adore ce métier !
Bref je m'égare, mais à première vu il n'est pas possible de réparer les dégât de façons permanentes, autant être franc ce gallion deviendra une ruine financière pour le propriétaire, cela dit je peux faire en sorte que le navire puisse naviguer un petit moment. J'espère juste que Storm se fait pas plumer avec son caractère ...

Voilà que je n'ai pas le temps de souffler et qu'un ivrogne se rapproche, je vous assure qu'une telle odeur d'alcool se sent à des kilomètre ! Quand on me dit que j'attire les ennuis et que je devrais vivre en ermite, je commence à croire que c'est vrai... Enfin bref ! Pourquoi j'attire les gens alors que je veux travailler tranquillement, surtout qu'il va vouloir parler en Xyloglotte, j'avais commencé à apprendre le Xyloglotte, mais c'est trop compliqué pour ma petite tête.
Dit moi mon grand, pourquoi tu pers ton temps avec ça ... Autant dénominofélinoféliner(*), c'est une épave !
La seule épave que je vois ici c'est vous, alors maintenant laissez-moi travailler, j'ai besoin de calme et  d'air pur...
Espèce de sale petit ...

Nan, mais c'est quoi encore cette histoire ? Les pêcheurs ne sont pas saoul avant la tomber de la nuit normalement et puis cette tenue... Bref passons d'autant plus qu'il a disparu sans demander son reste, le trou était important d'autant plus que toute la coque du bateau était fragilisé, en outre il ne fera pas plus de deux voyages grands maximums.

******

Voilà qui est des plus surprenants, surtout pour l'oiseau, le propriétaire du navire avait reconnu son aura de gardien, dommage il ne pourra pas faire le beau.
Mais malgré cela il fallait rester concentré, le propriétaire du navire se présenta comme étant Selden Vestrit, un riche marchant qui sillonne la région, oui les rumeurs vont très vite, d'autant plus que vu le navire il a les moyens de l'entretenir son rafiot. Après un petit moment ou l'oiseau ne put en placer une, il réussit enfin à répondre au marchant aux allure de pirate.
Alors, par ou commencer ? Je comprends votre réticence sur le fait de révéler des informations, cependant je vous assure qu'il y a aucun risque à ce niveau-là. Si vous voulez le trouver il doit surement être sur un plan pour la réparation, mais par contre, vous devez savoir que lorsqu'il est plongé dans un chantier il a tendance à oublier tout le reste.

oui il est vrai qu'il a tendance à râler quand Jaikai est occupé, mais d'un autre côté vaux mieux ça qu'un jeune qui ne fait rien de ces journées.
Donc je pense que Jai aimerais avoir les réponses rapidement. Tant qu'à la raison de son intérêt ... Pour être honnête je l'ignore, il me parle souvent de passion c'est peut-être pour ça qu'il est devenu Expert nautique.

L'oiseau invita le marchant à le suivre, seulement il semble avoir oublié un léger détail, les Hommes ne savent pas voler. Storm après s'être excusé auprès du marchant se dirigea vers le quai en espérant que la véracité de ces éloges est fondée, sinon il va y avoir un oiseau qui va se faire plumer !






(*) : cela signifie  " appeler un chat un chat en Xyloglotte

Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Selden ► 9/4/2018, 10:40 ►
Selden était surpris par le ton employé par le gardien. Direct et franc, il ne gardait pas sa langue dans sa poche et faisait preuve d'une assurance étonnante. Si cet oiseau avait un tel comportement, le marchand se demandait à quoi pouvait ressembler le mage qui lui était lié. En serait-il l'exact opposé, ou aurait-il lui aussi une assurance à la limite de l'insolence ? Si tel était effectivement le cas, il plairait sans aucun doute à Selden. Lui devait son succès à sa propre insolence et ne pourrait que se réjouir de retrouver un tel trait de caractère chez quelqu'un d'autre.
    Cela serait d'autant plus vrai s'il s'avérait qu'il soit capable de remettre le trois-mâts en état. Si le mage était bel et bien un expert nautique, ce dont, étrangement, le propriétaire du navire dont il était question ne doutait pas.
    Car il était séduit par le gardien. A nouveau son esprit prenait plaisir à sentir les émanations mystiques d'un tel être. Ça n'était que la deuxième fois qu'il en rencontrait un, mais il n'avait pas oublié cette sensation, cet attrait irrépressible et inexpliqué qu'il ressentait une nouvelle fois, non sans plaisir.

    Selden congédia son coursier avant de suivre l'oiseau. Ou plutôt, avant de tenter de le suivre. La bête à plumes était partie à toute vitesse, oubliant peut-être qu'il avait à faire à un bipède bien moins rapide que lui. Il revint cependant vers lui en quelques coups d'ailes avant de s'excuser puis d'adopter une allure plus modérée.
    Ils ne mirent pas longtemps à trouver le mage qui, sans doute trop occupé à examiner la coque brisée, ne les entendit pas arriver.
    Selden fut surprit en voyant devant lui un homme qui ne devait  pas avoir plus de vingt ans. Il s'était attendu à rencontrer un homme mûr à qui les ans avaient procuré les connaissances nécessaires à ses fonctions. Aussi en vint-il à douter des capacités de ce soi-disant expert nautique.
    Mais, rapidement, ses doutes se muèrent en une curiosité piquante. Comment quelqu'un de si jeune était-il parvenu à devenir ce qu'il était ? La seule explication possible était, comme l'oiseau le lui avait dit, la passion, couplée peut-être à une pointe d'audace et une pincée d'ambition. Le cocktail parfait pour séduire le riche Idyen à qui il était venu proposer ses services.
    Le marchand avait donc devant lui un jeune homme visiblement prêt à tout pour parvenir à ses fins. Il lui faudrait trouver de bons arguments pour convaincre son potentiel futur employeur et lui faire oublier un manque d'expérience que son jeune âge criait trop fort, mais il avait déjà réussi à susciter l'intérêt de Selden, récoltant ainsi un premier bon point. Restait à voir ce qu'il pouvait proposer au marchand qui soit susceptible de lui convenir.

    - Voici donc mon homme providentiel ! Je vois que vous avez déjà commencé à évaluer les dégâts. Vous n'avez pas perdu de temps.
    Je me présente : Selden Vestrit, propriétaire de ce navire. Votre gardien m'en a déjà apprit un peu sur vous, mais il faut que j'en sache un peu plus à votre sujet...
    Vous êtes donc expert nautique ? Peut-être pourrions-nous commencer par là. Que pensez-vous des dégâts qu'a subit mon navire ? Sont-ils véritablement irréparables comme tout le monde semble le penser ?
Invité

Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Invité ► 27/4/2018, 14:33 ►
Réparer la faute d'un autre.
Featuring
Selden





©️ A-Lice



Storm revient avec le capitaine ? J'avais demandé qu'il récolte des informations as qu'il me ramène le capitaine  ... Enfin ce qui est fait est fait  je suppose. Pendant qu'il était partie j'eu le temps de trouver une solution ... Enfin si on peut appeler ça une solution, je suis expert nautique serte, mais ce gallion est irrécupérable alors autant le détruire une bonne fois pour toutes.

Une fois l'oiseau revenue c'est le propriétaire du navire qu'il ramena, sans doute que le capitaine était parti picoler quelque part, après tout on est dans la bonne région pour ça, mais surtout le propriétaire se présentant comme étant  Selden Vestrit, si je pensais tomber sur lui... Les rumeurs courent comme quoi  Selden Vestrit serait un riche marchant et également un trafiquant ... C'est des rumeur après tout, ça vaut ce que ça vaut.

En effet j'ai  inspecté  votre navire, mais de la à être votre homme providentiel je ne pense pas.
C'est si mauvais que ça ?
Eh bien à vrai dire oui, monsieur Vestrit j'ai le malheur de vous annoncer que votre navire ne pourras pas naviguer, ou du moins il ne fera pas plus d'un voyage à vide, donc je vous conseille de partir dans une plus grande ville afin de démanteler  votre galion. Il est rare que  mon inspection me pousse à cette conclusion, mais  je peux  faire qu'une simple réparation provisoire et encore je suis pas certain qu'elle tienne le coup  en fonction de la météo.


Je sent que j'ai brisé des attentes, mais   j'allais quand même pas dire que  son navire allait être réparé alors que c'est impossible, si ? Dans tout les cas Storm se posa sur  mon épaule et en général quand il fait ça c'est que je vais m'en prendre plein la tête ... Stupide Piaf, mais je l'adore quand même.

Suis-je bête, je ne me suis pas présenté, je suis Jaikai Waves, l'un des plus jeunes expert nautique du village et voici Storm mon gardien, je suis désolé si il vous a  dit des choses déplacé   il a encore des progrès à faire pour être  sociable ...




Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Selden ► 6/5/2018, 10:59 ►
En une poignée de secondes à peine le jeune mage avait réduit à néant les espoirs du marchand. Lui qui se réjouissait, quelques secondes auparavant, d'avoir gagné sa journée, il se sentait désormais sombrer à nouveau dans le désespoir qui le poignait depuis que son navire avait été endommagé.
    Ce navire était sa fierté : le plus grand bâtiment de sa flotte, et l'un des plus imposants de Bara, et donc de tout Caelum ! Ce trois-mâts clamait haut et fort que Selden Vestrit jouait dans la cour des grands. Il rappelait à tous que le jeune homme venu des rues sombres du port de pêche était parvenu à se hisser au plus haut niveau. Véritable preuve de sa richesse, de sa réussite et de son ascension fulgurante au sein de la société, il était le symbole de la puissance récemment acquise du marchand.

   Et quoi ? Il devrait s'en séparer ? Renoncer à montrer à tous sa puissance ? Non, il ne pouvait pas s'y résoudre. Bientôt, son désespoir se mua en une colère naissante, encore sourde, tapie au plus profond de son être, et qui n'attendait que de pouvoir éclater. Mais Selden se força à la contenir et parvint à garder son sang froid, du moins pour un temps.
    Cet expert nautique était jeune, très jeune, et peut-être n'avait-il pas conscience des extraordinaires moyens dont disposait le marchand. L'argent pouvait soulever des montagnes. C'était l'arme favorite de Selden, celle dont il usait sans retenue pour parvenir à obtenir ce qu'il souhaitait. Il en avait tant qu'il aurait put lever une armée s'il l'avait souhaité, mais là n'était pas son objectif.
    Ses desseins étaient tout autres, mais étaient aujourd'hui le cadet de ses soucis. Ce qui l'obnubilait depuis des semaines, c'était son navire, rien d'autre que son navire. Et il ferait tout pour le remettre en état.

    Bien qu'il sache au fond de lui que l'espoir n'était plus de mise, Selden voulut tenter un dernier coup de poker. Il devait transférer la tension qui l'habitait, la communiquer au mage, susciter son intérêt par la provocation. Le pousser à vouloir prouver qu'il n'était pas qu'un soit-disant expert nautique, mais qu'il méritait le titre qu'il arborait fièrement.
    - Eh bien, monsieur Waves, je dois avouer que je suis terriblement déçu... En vous voyant si jeune, si déterminé, déjà attelé à la tâche sans y avoir été autorisé, je m'étais imaginé que vous auriez quelque solution à me proposer.
    En lieu et place de quoi vous vous contentez de me répondre exactement la même chose que tous vos imbéciles incapables de confrères qui sont passé ici avant vous ! Ne valez-vous donc pas mieux que tous ces clampins experts de rien du tout ? Ne rêvez-vous pas de leur montrer que vous les surpassez ? Tous ?
    Or, je suis là : riche, désespéré, avec pour seul objectif immédiat de remettre en état le bateau qui me sert de vitrine aux yeux du monde. Peu m'importe le temps que cela prendra, peu m'importe le prix ! Si vous trouvez une véritable solution à mon problème, je vous donnerai tous les moyens nécessaire pour accomplir cette tâche !
    Si, en revanche, vous vous révélez incapable de réparer mon galion... Croyez-moi quand je vous dit que j'userais de toute l'influence dont je dispose pour anéantir tous vos espoirs de carrière !


    Les mots étaient durs, violents et n'avaient qu'un seul objectif : faire sortir Jaikai Waves de ses gonds, le pousser à se surpasser pour prouver sa valeur. C'était là le dernier espoir de Selden. Si cette stratégie ne fonctionnait pas, il se résoudrait à faire démanteler son navire.
    Mais, sans savoir pourquoi, il sentait qu'il avait en face de lui l'homme de la situation. Peut-être pas celui qui réparerait son navire, mais alors qui ? Celui qui lui proposerait autre chose d'encore plus grand ? De jamais vu ? Seule sa réponse permettrait de définir plus clairement ce pressentiment...
Contenu sponsorisé

Réparer la faute d'un autre [Ft Jaikai], par Contenu sponsorisé ► ►