AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
REGLEMENT // DEMANDES DE RP(S) // UNIVERS // GROUPES // MODERATION // PARTENARIATS        
Bienvenue sur Gear ;

« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante.
Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. » www
; staff


votezvotezvotezvotez



{ The Hunting Party [Ft Claus]
Ephrem ;
Sam 21 Avr - 20:22

avatar



The Hunting Party

On aime mieux la chasse que la prise

Feat Claus & Maïka


Ephrem soupira. Cela faisait une bonne demie heure qu’il marchait en compagnie du groupe de soldats avec lesquels il avait été investi d’une mission. On avait reporté à l’Académie de Majoris une présence dangereuse aux alentours de la capitale de la région sud. D’après les informations qui avaient été recueillies par les supérieurs, il s’agissait vraisemblablement d’un monstre, ou tout du moins d’une créature qui rôdait vers la cascade Nommo. Les informations demeuraient floues cependant, il s’agissait de vagues indications qui venaient d’un groupe de touristes, qui avaient ensuite fui les lieux. En matière d’observation, ils n’avaient pas pu voir la chose de près, étant donné qu’ils étaient partis dés qu’ils avaient aperçu une ombre approchante. Dans l’urgence, on avait investi le groupe de soldats dont il était membre, pour aller rendre visite à la créature dangereuse, et l’éliminer si possible.

Il n’était pas avec les soldats avec lesquels il effectuait ses patrouilles et missions habituelles, et à vrai dire le changement était assez visible. Le groupe d’hommes était vraiment bavard, les visages étaient goguenards, ils n’avaient pas l’air de se soucier plus que ça du danger présent. La cadence était assez lente, leurs conversations étaient ponctuées de rires gras et de blagues qu’il ne souhaitait pour rien au monde répéter… Et pour cause, le sujet de conversation tournait autour de la jolie demoiselle qu’ils avaient croisé à Majoris, en quittant la ville. La jeune femme était fleuriste, et leur avait proposé quelques fleurs. Depuis, la conversation avait tourné autour de la dame, des fleurs, de sous-entendus dont il n’avait jamais eu connaissance auparavant – et qu’il souhaitait vite effacer de sa mémoire – et de tas d’autres femmes sans doute respectables qu’ils citaient pour mieux entretenir la discussion. S’il avait pu le faire, voilà longtemps qu’il se serait boucher les oreilles pour ne plus les entendre. Mais il était soldat, et devait garder la face, même dans les pires situations. Il savait qu’ils allaient le railler pour un moment, voire une éternité si jamais il émettait un commentaire ou donnait son avis sur la question.

En tout cas, de ce qu’il entendait, il ne pouvait pas dire qu’ils étaient xyloglottes.  Ils ne passaient vraiment pas par quatre chemins, et ça en devenait insupportable. Si seulement il pouvait devenir sourd, ou avoir des acouphènes…

-Et toi, Ewenn ?!

Il sursauta légèrement en comprenant qu’on l’apostrophait par le mauvais prénom. Il se retourna en retenant un soupir, appréhendant la suite.

-Oui ?
-Tu lui ferais quoi, toi ?

Haussement de sourcils et regard lubrique. Cela suffisait amplement à le mettre mal à l’aise. Il ne parvint pas à parler, ou à répondre avec des paroles cohérentes. Tout ce qu’il trouva à faire, c’était de pointer un doigt dans la direction de la cascade, et bredouiller rapidement qu’il allait jouer les éclaireurs. Alors qu’il marchait désormais à vive allure, il entendait derrière lui les rires de ses camarades, suivis d’autres paroles qu’il ne voulait entendre sous aucun prétexte. Maintenant qu’il avait montré ce qu’il pensait de leur discussion, il savait qu’ils allaient passer un moment à se jouer de lui. Alors il valait mieux s’éloigner d’eux, histoire d’écourter ce moment d’embarras et en finir avec la mission.

Bientôt il entendit le clapotis de l’eau, et quand il arriva devant la cascade, il ressentit comme un courant d’air frais. Les lieux avaient l’air d’être vides, du moins de ce qu’il voyait. Il prit quelques secondes pour tourner sur lui-même, mais ne rencontra pas âme qui vive. D’ailleurs, il y pensait, il se trouvait loin de ses coéquipiers. Il éclaircit sa voix, puis appela :

-Les gars ?

Pour réponse, il eut le loisir d’entendre le calme de la nature, et le son de l’eau chutant de la cascade. A nouveau, il lâcha un soupir, puis tâcha de reprendre son sérieux. Le monstre ne devait pas se trouver loin, et il avait assez fait preuve d’indiscrétion. Il ne savait pas où en étaient les autres soldats, et c’était tant pis ; il allait continuer seul. La curiosité avait pris le pas sur la discipline, et puis, il sentait ce désir d’aventure monter en lui, bien qu’en soit, c’était totalement idiot. Le jeune homme avança prudemment en scrutant les alentours du regard, parcourant par la même le paysage. Il était vrai que l’endroit était beau, mais pour l’heure, il était aussi dangereux. Il se devait de rester sur ses gardes.


733 mots - J'espère que ça te plait !
Claus ;
Maika
Mar 24 Avr - 0:00

avatar





Hunting Party || WITH CLAUS & MAÏKA

Le calme avant la tempête. Le duo se promenait dans la cité de Majoris afin de profiter d'un moment de tranquillité. Ils allaient bientôt débuter une mission sur la terre ferme avec Laran, ils allaient découvrir dans peu de temps ce qui se cache sous leurs pieds. Claus avait pris la décision de prendre du repos, se requinquer. La belle avait alors accueillit la nouvelle avec joie — à tel point qu'elle avait tout fait pousser son mortel en ville, histoire de faire quelques boutiques. Maïka avait beau être une gardienne elle adorait la mode et ces attraits.

Elle passait d'une échoppe à une autre, des sacs pleins les mains. Des coups d'oeil, des observations puis la belle succombait sans mal pour une robe de haute couture. Claus déglutissait à la vision des différents prix mais après tout, pourquoi refuser ? Ce n'est pas une fois six pieds sous terre qu'ils pourront user de cet argent. L'homme la laissait ainsi agir sans l'interdire bien que ses divers commentaires ne cessaient de fuser à son encontre. « Tu as l'intention de me ruiner pour te venger de t'emmener sur la terre ferme ? Bien tenté. »

Elle haussait ses frêles épaules et continuait. « Je suis une femme d'action moi mon cher, nul besoin de me venger. Tu es un mage du fait de ma présence, tu te dois de me remercier. » « Oh ma vie ne suffit pas ? » « Sur ce coup là joker. » Elle laissait un sourire se dessiner sur son visage tandis qu'elle déposa son attention sur une discussion ayant lieu non loin. Un monstre, proche de la cascade. Sans vraiment avoir à parler, son regard se figea sur Claus, lui-même en train de la regarder. « Vous seriez bien aimable de conserver mes sacs. »

Maïka offrait le pourquoi de sa présence ici à une vendeuse, cette dernière acceptant la requête sans broncher. Son allure noble avait sans aucun doute fait le boulot. « Le repos sera pour une autre fois, autant nous entraîner dans le vif du sujet Maï. » Le mortel était ravi de pouvoir enfin se dégourdir un peu, aussi dangereux ce périple pouvait être. Il ne gardait pas son épée à sa ceinture pour faire joli. « Pourquoi pas. » « Ne fais pas ta vexée, tu aimes autant que moi user de ta magie. » Elle passait une main dans sa chevelure blonde en réponse.

Le son de l'eau était assourdissant — la puissance de la cascade était si intense qu'il était peu aisé de distinguer la caverne non loin. Claus et sa gardienne ne savait pas à quoi s'attendre, il fallait rester prudent. A l'intérieur la caverne était silencieuse, le décor pourtant enveloppé par le son constant des eaux de l'entrée. « Par où commencer, les soldats qui en parlaient ne savaient pas grand chose. » Maïka replaçait son chignon quand soudain Claus dégaina, pointant son épée à l'arrière. « Qui est là ? » Un humain, un simple humain.




Ephrem ;
Dim 29 Avr - 18:38

avatar



The Hunting Party

On aime mieux la chasse que la prise

Feat Claus & Maïka


A mesure qu’il approchait de la cascade, le son de l’eau se faisait de plus en plus fort et assourdissant. Il savait que là derrière se trouvait la caverne, certainement là où se tapissait la créature inconnue. Le soldat devait attendre, théoriquement, que ses comparses le rejoignent. Mais Ephrem était trop curieux pour le faire, et aussi, il se doutait que les soldats allaient faire un bruit monstre – sans mauvais jeu de mots. Le jeune homme pouvait toujours chercher une excuse pour justifier son manquement… Hum, pour aujourd’hui, il avait décidé de partir en éclaireur, pour recueillir des informations et les relayer aux soldats. Cela semblait correct. Même si cela semblait frivole, il restait toujours prudent, et saurait revenir sur ses pas, voire fuir, si la bête le dépassait en puissance. Et il y avait de fortes chances que ça soit le cas. Il n’était pas soldat depuis longtemps, et son travail ne s’était pas encore étendu jusqu’à l’élimination de créatures dangereuses. D’une certaine façon, on pouvait dire que c’était sa première fois.

La main sur le pommeau de sa lame, il pénétra dans la caverne, et se sentit comme coupé du reste du monde. C’était comme un cocon éloigné de l’humanité, comme s’il venait d’entrer dans un autre monde. Il n’eut pas le temps de réfléchir plus que ça, qu’au bout de quelques pas, le son familier d’une lame sortant de son fourreau raisonna dans les cavités. Ephrem sursauta en reculant d’un pas, un peu dérouté. Il s’agissait d’un homme accompagné d’une femme, et le premier était bien sur ses gardes. Gardant son sérieux et son sang-froid, il répondit à sa question :

-Ephrem, armée de Majoris.

L’homme en face avait l’air sûr de lui, tout comme la femme à côté. Il ne les avait jamais vu auparavant. Savaient-ils que cet endroit était dangereux ? Il se doutait que puisque l’homme avait une arme, il devait savoir se défendre. Maintenant qu’il y pensait, il était peut-être un mage avec sa gardienne. Cela semblait être une assez grande coïncidence, mais en tant que soldat, il devait tout de même du danger présent. Après tout, sa mission première était de protéger les civils, et il s’était bien engagé pour cette raison, dans ses débuts. Son regard se porta tour à tour vers la blonde et le brun :

-La présence d’un monstre a été signalée dans les environs. Je dois vous prévenir que cet endroit est dangereux.

Les paroles sonnaient un peu stupides. N’était-il pas en train de prévenir son aîné comme s’il était lui-même le vieux singe ? D’un autre côté, il lui était déjà arrivé d’avertir des personnes bien plus âgées et qui étaient bien moins assagis qu’ils ne le laissaient paraître. Pourtant, cet homme semblait savoir ce qu’il faisait. Une seconde il tourna la tête derrière lui, mais aucun visage n’apparut. Mais bon sang, où étaient passés les autres ? Etaient-ils encore sur le chemin, marchant à ce rythme ralenti par leurs conversations déplacées ? Il regrettait d’être avec une équipe pareille, lui qui aurait aimé être au moins avec un camarade qu’il connaissait bien. Lassé d’attendre, il reporta toute son attention sur ses deux interlocuteurs :

-Excusez-moi… Vous êtes ?


533 mots
Claus ;
Maika
Mar 1 Mai - 11:20

avatar





Hunting Party || WITH CLAUS & MAÏKA

Ses doigts se crispent autour du pommeau de son arme à l'écoute d'une approche. Les pas sont lents, la démarche est plutôt prudente pour autant le mage préférait montrer son contrôle de la situation tout de suite. La belle restait elle de son côté, ne bougeant plus. Ils regardaient en direction du nouvel arrivé. Un jeune homme. Claus haussait un peu un sourcil à cette vision puis il rangeait son arme dans son fourreau. « Et bien, Ephrem de l'armée de Majoris, est-ce bien prudent de traîner dans cette caverne seul sans compagnon ? »

L'homme croisait les bras ensuite, restant vigilant malgré tout. La gardienne prenait la décision de s'approcher du soldat — elle remarquait sa manie à regarder derrière lui comme en attente d'une arrivée potentielle. « Je crois que la garde ne conserve pas bien ses informations. Nous sommes ici pour cela. » Un rictus se dessinait sur ses lèvres puis elle décidait d'ajouter. « ... mais vous semblez attendre quelqu'un ou quelque chose ? Peut être n'êtes vous pas si seul que cela. » Maïka voulait en apprendre plus sur lui, elle ne pouvait retenir sa curiosité.

Puis un son se faisait entendre dans les profondeurs de la caverne. Le bruit ne donnait pas la sensation d'être très loin, comme en approche. La belle se tournait alors, sur ses gardes tandis que son mage plaçait sa main vers son arme sans pour autant la dégainer cette fois-ci. « Je suis Claus... » Il allait devoir se légitimer un peu. « ... ancien protecteur du Nord et voici Maïka, ma Gardienne et fidèle amie. » Elle souriait en coin. « ... j'imagine que oui mais savez vous vous battre Ephrem ? Car je crains que nous n'ayons pas trop le temps de discuter. »




Ephrem ;
Mer 2 Mai - 23:21

avatar



The hunting party

On aime mieux la chasse que la prise

Feat Claus & Maïka



Les deux personnes semblaient s’inquiéter de sa situation. L’homme lui demandait s’il était prudent de sa part de venir seul. Il était vrai qu’un humain seul était bien plus fragile qu’un mage en compagnie de son gardien, mais Ephrem pouvait aussi se demander pourquoi il ne s’était pas soucié de ne pas partir à plus qu’à deux. Tout portait à croire que cet inconnu semblait habitué à ce genre de situation, tout comme la gardienne à côté de lui, d’ailleurs. Peut-être faisaient-ils partie d’une autre armée ? A ce stade, il était impossible pour le jeune homme de savoir d’où ce duo tenait cette assurance, et cela attisait sa curiosité.

En parlant de curiosité, la jeune femme s’approchait de lui, tout en lui informant qu’ils étaient venus ici pour les mêmes raisons que lui. Il sourit. Il n’était pas surpris que des informations fuitent, en même temps, la constatation d’un monstre dangereux près de la capitale avait rapidement fait réagir les membres de l’armée. C’était peut-être mieux ainsi, si la présence d’un monstre se répandait un peu, cela pourrait peut-être éviter la présence de civils dans un lieu dangereux. Le soldat n’était visiblement pas discret, puisque la blonde avait remarqué qu’il guettait bel et bien quelque chose. Ou plutôt un groupe tout entier…

-Et bien, j’étais parti pour me rendre ici avec quelques camarades soldats, mais je les ai légèrement devancés…

Légèrement. Rien que ça. Le soldat se demandait encore à quel point ils étaient loin derrière. Heureusement, il y avait cet homme et cette femme. S’ils étaient aussi expérimentés qu’ils le paraissaient, alors ce serait pour lui une aide précieuse. Seul, il n’aurait jamais fait le poids face à une créature. Comme il l’avait demandé, les deux inconnus se présentaient. Quand les premiers sons émanèrent de la bouche de l’homme, le jeune n’en croyait pas ses oreilles. Il était en présence de Claus et Maïka. Rien que ça. Il avait déjà entendu parler de ce duo et l’avait admiré à un moment de sa vie. Apparemment, c’était toujours d’actualité, puisqu’il se sentait comme un enfant face au grand homme. Ephrem sortit la lame de son fourreau tandis que des bruits sourds résonnaient dans la caverne.

-Disons que je sais me défendre.

Dans son esprit, l’angoisse et la peur se mêlaient à l’impatience et l’excitation.


385 mots
Ven 4 Mai - 14:15

avatar




Lezarde || danger ★★★☆☆
25/25pv — La silhouette dans la caverne se voulait de plus en plus grande puis, une apparition. Le monstre se tient face à vous ; d'une forme humanoïde, il dispose d'une peau écaillée ainsi qu'un visage rappelant celui d'un lézard. Grand d'environ deux mètres, la chose possède aussi une queue de la même longueur, capable de projeter quiconque s'approcherait trop de lui. Un hurlement, votre adversaire vous à vu, il avance dans votre direction. Sa masse imbibée de flammes se frotte contre le sol dans un son assourdissant. Préparez-vous au combat combattants !

+ : rapide, capable de cracher du feu, la puissance d'impact de son arme.
- : force physique normale, faiblesse au froid.

HRP : Ceci est un post d'apparition, il n'attaquera que le prochain tour bien qu'il avance vers vous avec hâte.

Claus ;
Maika
Mer 9 Mai - 12:19

avatar





Hunting Party || WITH CLAUS & MAÏKA

Claus était rassuré par la réponse de son compagnon de fortune ; au fond il espérait que ce dernier ait bien dit la vérité au risque qu'il ne ressorte jamais de cette caverne. Il approchait ses doigts de sa lame tel un musicien sur le point de suivre une partition. Dès lors que sa peau frôlait le pommeau de l'épée elle semblait comme réagir, se teinter d'une lueur bleutée. Le mage allait devoir se tenir prêt pour la suite. « Maïka, qu'en penses-tu ? » Les mots étaient pour la belle pour autant son regard était servi lui, à la provenance du bruit. « Cette abomination est là. »

Oui, devant eux. Le monstre approchait dans leur direction avec hâte. Un soupir se laissait échapper des lèvres de Claus alors qu'il constatait que même Caelum n'était pas exempt de ces abominations. « Faites attention Messieurs. » Le mage dégainait sa lame d'un geste net frappant l'arme du Lezarde dans un son strident — la gardienne se contentant d'un saut de danseuse en esquive. Il fallait recréer de la distance avec lui, le trio n'avait aucune idée de ses compétences. Prudence était mère de sûreté d'autant que la caverne était étroite.

L'eau avait créé cette zone, elle était vaste mais l'entrée, elle, était telle un couloir dans laquelle il devait éviter de se retrouver coincé. Ou alors, peut être fallait-il profiter de cet inconvénient en avantage ? « Ephrem, vous sentez vous capable de vous placer dans son dos ? Si nous le retenons assez longtemps Maïka peut tenter quelque chose pour le repousser ? » La belle jetait un coup d’œil vers les deux hommes en sa compagnie. « Ou alors se rendre dans la zone plus vaste de la caverne. » Sans le réaliser, le duo avait placé le choix sur le soldat.




Ephrem ;
Jeu 10 Mai - 19:40

avatar



The Hunting Party

On aime mieux la chasse que la prise

Feat Claus & Maïka


Le jeune soldat tenait fermement sa lame entre ses mains, tandis que le son se faisait de plus en plus fort, raisonnant dans les cavités de la caverne. La créature n’était plus très loin, et il suffit de quelques secondes pour qu’elle leur soit visible. Le Lezarde fonçait droit sur eux, une arme entre les mains. La créature était bien un monstre, c’était le cas de le dire, et elle ne semblait pas intimidée par la présence de trois ennemis. Claus frappa l’arme de l’assaillant alors qu’Ephrem reculait en essayant de mesurer le danger. La bête était bien grande, dans un espace étroit, et aucun des quatre ne pouvaient esquisser de grands mouvements pour se battre. De là, il était difficile de savoir de quoi ce monstre était capable, et sûrement était-il avantagé par le terrain, puisqu’il avait choisi d’élire domicile ici.

Il fallait faire un choix, et Claus et Maïka proposaient déjà deux solutions. Fallait-il l’encercler et l’attaquer directement, ou laisser une distance raisonnable entre eux et le Lezarde ? Les deux propositions étaient pertinentes, cependant, l’une suggérait un rapprochement risqué, puisque personne ne savait de quoi la créature était capable. S’il avait été en compagnie de soldats, sûrement auraient-ils opté pour une formation défensive, afin d’observer le monstre avant de l’attaquer. Ils n’étaient que trois, et ils ne pouvaient pas se permettre de faire un écart en sachant que le monstre pouvait bien avancer vers des habitations humaines.

-Il vaudrait mieux trouver une meilleure place, répondit-il au mage et à sa gardienne.

En attendant, il fallait faire reculer la bête pour mieux avancer dans la caverne. D’un côté, la créature avait l’air assez en colère pour les suivre au fond de cette dernière. En attendant, il fallait pouvoir créer une brèche dans sa garde pour pouvoir en traverser l’entrée.

-Il faut le faire reculer.

Joignant le geste à la parole, il tenta sa chance en assénant un coup d’épée vers le lezarde.


324 mots
Mar 15 Mai - 0:04

avatar




Lezarde || danger ★★★☆☆
25/25pv — La créature vous a pris pour cible, elle avance vers vous l'arme traînée contre le sol. Le son est imposant mais surtout, le marteau semble se recouvrir de flammes noirâtres. Claus tente de le repousser à son approche d'un coup d'épée — le monstre tente en retour de le frapper avec sa queue d'une frappe nette (dé o1). Ephrem essaie à son tour de le frapper de sa lame — le lézarde tente alors de se protéger de son arme (dé o2). Plus intelligent qu'il n'en a l'air, votre adversaire semble rester sur la défensive, tenant ses positions.

+ : rapide, capable de cracher du feu, la puissance d'impact de son arme.
- : force physique normale, faiblesse au froid.

Gear ;
Mar 15 Mai - 0:04

avatar



Le membre 'Monsters' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé modération' :
Claus ;
Maika
Mer 16 Mai - 11:28

avatar





Hunting Party || WITH CLAUS & MAÏKA

Infamie. Cette chose était plus puissante qu'elle ne semblait l'être. Elle avait cette attitude rappelant celle d'un humain, comme si le trio était en train d'affronter un mortel. Son arme représentait elle aussi une menace, son aura n'annonçait rien de bon. Maïka restait en retrait tandis que les deux hommes tentaient de le tester un peu. Il était là, face au mage. Claus avait voulu interrompre sa course mais la tentative avait été un réel échec. En plus de ne l'avoir qu'égratigné, il avait subi une contre-attaque douloureuse à son encontre. Maudite créature.

La queue du Lezarde l'avait plaquée contre le mur — plus de peur que de mal comme dirait l'autre mais sa fierté elle en prenait un coup sérieux. La belle avait déposé son attention sur son mortel une seconde. « Hm sois prudent, il ne faut pas le sous-estimer. » Claus jetait un regard approbatif vers Maïka qui se contentait de rester droite à une petite distance de l'adversaire. Elle était une magicienne, une vraie. « Cette chose à une grande portée restez sur vos gardes. » D'autant qu'au même instant le soldat se jetait dans la mêlée, épée en avant.

Ephrem réussissait son assaut, la tentative de se protéger du monstre ayant été un échec. « Pas mal. » Le mage était surpris et ne pouvait se retenir de le remarquer. Ses mots balbutiaient un compliment mais son sourcil haussé traduisait son étonnement. « Commencez à courir vers la zone plus vaste de la grotte, je vais nous offrir une ouverture. » Claus ne remit pas en question la gardienne et suivit sa requête. « Adflatu vaporis ! » Main tendue, une boule de feu bleutée se formait dans sa main, soufflant dessus des gerbes enflammées se lançaient sur le Lezarde.






Dernière édition par Claus le Mer 16 Mai - 11:31, édité 2 fois
Gear ;
Mer 16 Mai - 11:28

avatar



Le membre 'Claus' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang III & IV' :
Ephrem ;
Jeu 17 Mai - 0:06

avatar



The hunting party

On aime mieux la chasse que la prise

Feat Claus & Maïka


La créature était puissante. Il lui avait suffi d’un coup de queue pour envoyer balader l’ancien protecteur du nord. Déjà porté par son élan, Ephrem ne put réagir au premier assaut du monstre, même si un instant il s’inquiéta pour son compagnon d’arme improvisé. Il asséna un coup d’épée au lézarde, alors que ce dernier était déjà paré pour se défendre. Etait-ce une question de timing entre les coups des deux hommes, ou un coup de chance ? En tout cas, la bête ne parvint pas à retenir l’épée du soldat, ce qui déstabilisa légèrement le monstre. Mais pas assez pour ouvrir une brèche cependant. La créature était intelligente, restait sur ses gardes, savait se protéger, protéger ses arrières et jauger ses adversaires. Une chose qui étonna Ephrem, lui qui n’avait jamais vu de monstre, et dont il pensait qu’ils étaient des êtres aux réflexes bestiaux.

Le jeune homme fit de même, recula pour prendre de la distance et se remettre sur ses gardes. A côté de lui, il aperçut les sourcils haussés de Claus, alors qu’il prononçait ce qui ressemblait à un compliment. Durant quelques secondes les yeux du soldat s’illuminèrent comme ceux d’un enfant. Il n’en était pas exactement sûr, mais le hasard avait fait en sorte qu’il capte l’attention de l’homme. Mais il n’avait pas le temps de s’attarder là-dessus, le lézarde était toujours là, et il fallait s’en débarrasser. Maïka leur ordonna de foncer dans la grotte pour aller vers la zone la plus vaste. Sans réfléchir, Claus obtempéra, offrant une confiance entière à sa gardienne. Le soldat fit de même, emboîtant les pas de course de l’humain pour profiter de l’occasion.

Derrière eux, il entendait des crépitements de flammes émergeant de nulle part, et il comprit que la magie entrée en jeu. Cela allait-il assez distraire le monstre ? Dans sa course, Ephrem resserra sa prise sur son arme, prêt à se défendre au cas où le monstre passait à l’attaque.


326 mots
Ven 18 Mai - 0:14

avatar




Lezarde || danger ★★★☆☆
23/25pv — L'appuie de la créature avait été mal géré, d'un coup d'épée du jeune soldat il avait comme perdu l'équilibre et la lame de ce dernier avait touché sa peau écaillée sans pour autant la pourfendre. Il lança un cri de rage face à cet instant de faiblesse puis voulu s'en prendre au trio à l'aide de sa masse. Puis un sort, les flammes de la gardienne le touchaient de front. Son corps entier était recouvert de la flambée pendant quelques secondes puis il en sorti indemne bien que légèrement touché. Le Lezarde se lança alors à votre poursuite avec hâte... (action unique : si réussi il vous rejoindra vite si échec vous aurez droit à un léger moment de répit.)



Dernière édition par Monsters le Ven 18 Mai - 0:15, édité 1 fois
Gear ;
Ven 18 Mai - 0:14

avatar



Le membre 'Monsters' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé modération' :
Claus ;
Maika
Ven 18 Mai - 10:09

avatar





Hunting Party || WITH CLAUS & MAÏKA

Attentive, Maïka laissa les deux mortels prendre de l'avance avant d'user de sa magie. Ils avaient besoin de temps et cette dernière allait leur en offrir. Dès lors que les sons de pas parurent éloignés elle souffla sur la flamme présente dans sa main, lançant des gerbes de feu bleutées sur la créature la recouvrant totalement. « Pas assez. » Les mots lui étaient destinés en guise de constat. Fuir — sans plus attendre la belle tentait bien que mal de rattraper son retard, rejoignant la cavité plus imposante de cette caverne sous la cascade.

Claus de son côté parvenait à ce fameux endroit avec Ephrem. « J'espère que la tentative de Maïka a été fructueuse. Tout va bien ? » Il déposait son attention sur le jeune soldat. « Pour une première vous ne tombez pas sur une cible facile. » D'un coup d’œil le mage observait autour, espérant que d'autres habitants des lieux ne se montreront pas. Puis des sons de pas incitant l'homme à se concentrer. « Maïka. » La belle quittait la pénombre du frêle passage, réduisant la vitesse de sa course. « Il arrive. » Et pour autant elle esquissait un sourire.

Elle se plaçait à une petite distance de sa provenance, faisant face. « Je pense que notre ami ne va pas être d'une excellente humeur, je lui ai laissé une petite surprise sur le chemin. » Son air semblait presque angélique ce qui incita Claus à hausser un sourcil, peu rassuré. « Qu'est-ce que tu as fait ma chère ? » Des sons soudains se faisaient entendre non loin tandis que le passage prenait une teinte bleutée. Des flammes, un piège— dès lors que le Lezarde avait posé un pied dessus il s'était incendié. « Il est là. » Le mage se tenait sur ses gardes.






Dernière édition par Claus le Ven 18 Mai - 10:12, édité 1 fois
Gear ;
Ven 18 Mai - 10:09

avatar



Le membre 'Claus' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang III & IV' :
Ephrem ;
Sam 19 Mai - 17:32

avatar



The hunting party

On aime mieux la chasse que la prise

Feat Claus & Maïka


La bête était en colère contre le trio, et l’était assez pour que tous le comprennent. Il accéléra sa course à côté de Claus, prenant de la distance vis-à-vis de la gardienne, qui restait face au monstre. Arriverait-elle à le retenir assez ? Ne risquait-elle pas d’être blessée en demeurant ainsi ? Ephrem s’inquiétait pour Maïka, mais il devait lui faire confiance comme c’était le cas de son humain. L’ancien protecteur du nord se souciait aussi d’elle, se demandant à haute voix si son assaut avait pu retenir le monstre. Aussi s’inquiétait-il pour le soldat, lui demandant s’il allait bien. Le jeune homme répondit à son aîné avec un sourire :

-Pour l’instant ça va, je suis encore en un seul morceau. Cette bête en a dans le ventre.

Un instant il sentit la curiosité monter. En avait-il déjà affronté, des monstres comme celui-ci ? Peut-être avait-il du faire face à des créatures bien plus dangereuses que le lézarde. Il aurait aimé pouvoir en demander plus à l’homme qu’il venait de rencontrer, mais ne put prolonger ce court échange, puisque la gardienne réapparut devant eux. La créature semblait avoir pris du retard sur eux, ce qui signifiait que son essai était réussi. Cependant le repos était de courte durée, et il était déjà bien que le trio soit arrivé à destination. L’espace était plus grand, ce qui leur donnait maintenant une plus grande liberté de mouvements.

Elle semblait satisfaite de ce qu’elle avait concocté pour le monstre, quoi que ce fut, ce qui inquiéta quelque peu Claus. Ephrem se demanda quelle idée avait-elle bien pu mettre en place, mais l’attente fut de nouveau de courte durée. Le monstre apparut à leurs yeux, mais aussitôt posait-il un pied sur le sol que des flammes venaient lui lécher le corps. Lui vint alors une idée alors que le monstre approchait dangereusement d’eux. C’était un risque à prendre, mais c’était aussi une occasion de profiter du piège de Maïka et de la perte de sang-froid du lézarde ; Ephrem avança vers lui pour lui asséner un coup d’épée, puis s’éloigna de lui aussi vite que possible en se positionnant dans une garde défensive.


360 mots
Gear ;
Sam 19 Mai - 17:32

avatar



Le membre 'Ephrem' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang I & II' :
Mer 23 Mai - 0:39

avatar




Lezarde || danger ★★★☆☆
18/25pv — Le monstre est enragé, avec hâte il se lance à la poursuite du trio sans réaliser que la gardienne avait placé un piège sur son unique chemin possible. Dès lors que sa patte a touché le sol, une explosion enflammée a recouvert son corps, le blessant au passage. Mais ce n'est pas tout ! Profitant de la situation et de sa surprise, le soldat prit la décision de le frapper mais le coup d'épée ne toucha que la joue du lézarde qui perdit quelques écailles au passages sans pour autant l'affecter d'avantage.

Peu à peu son corps quitta l'assaut de Maïka. La vengeance ; l'emprise de ses pattes griffues se voulait plus intense autour de son arme. La masse s'arborait alors d'une intense lueur grisée, d'un coup d'un seul le Lezarde frappa le sol de son arme, provoquant une secousse ainsi que de potentielles brûlures. (si le dé dévoile une réussite, vos personnages seront étourdis par l'assaut et sans doute touchés. A savoir que Maïka sera la moins atteinte puisque plus en arrière. Si échoué, vos protagonistes peuvent esquiver.)



Dernière édition par Monsters le Mer 23 Mai - 0:40, édité 1 fois
Gear ;
Mer 23 Mai - 0:39

avatar



Le membre 'Monsters' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé modération' :
Claus ;
Maika
Jeu 24 Mai - 0:33

avatar





Hunting Party || WITH CLAUS & MAÏKA

Le plan de Maîka avait été un réel succès ; alors que le monstre se présentait à eux il était dévoré par d'intenses flammes bleutées. La belle avait miné le sol, elle avait pris le soin de penser à la suite du combat ce qui avait toujours le chic de ravir son mortel. Claus avait besoin d'elle, la gardienne représentait un réel lien immuable. « Bingo. » Elle regardait la créature se débattre, restant derrière l'épéiste. Le soldat, lui, prenait son courage à deux mains et tenta de lui asséner un coup. Une tentative louable pour un résultat mitigé.

Le mage déposait son regard sur lui une seconde. « Bien joué, il y avait une ouverture il fallait tenter quelque chose. Sa peau semble néanmoins très solide. » Puis un mauvais pressentiment. Les faits et gestes du Lezarde n'annonçaient rien de bon pour la suite. « Attention. » Maïka ne prononça qu'un mot, ce dernier teinté d'avantage de conseil que de peur. Elle restait neutre et fidèle à elle même, s'apprêtant à gérer l'assaut à venir. Le choc de la masse contre le sol était important, il parvint même à créer une secousse ainsi que des gerbes de feu.

Claus haussa un sourcil stupéfait. « De la magie ? » La belle se contenta d'un saut en arrière afin de se placer en dehors de la zone d'effet tandis que son mortel ne perdit pas l'équilibre malgré la secousse. Plaçant le bout du pommeau de sa lame contre le sol, il créa un mur de flammes devant lui afin de bloquer l'attaque du monstre. Inquiétude soudaine au sujet du jeune soldat. « Toujours en un seul morceau ? » « Je fais mon insensible mais le danger est trop grand, il faut rétorquer et tout de suite. » A ses mots la gardienne se rapprocha de son mortel.

Le ton employé par le mage était clair pour elle. Près de lui, elle plaça sa main sur la sienne afin qu'ils puissent tous les deux dégainer l'épée. La pointe de la lame vers le ciel, une boule de feu à la teinte bleutée se créa au dessus du duo. Elle grandissait, devenait plus imposante à chaque seconde qui passait. « Sole potentior ! » Les deux voix s’entremêlaient avec aisance comme si les deux ne faisaient qu'un. Les mains toujours en contact, ils baissaient la lame afin de pointer de cette dernier le monstre. A ce geste, la sphère se jetait sur le Lézarde.




Gear ;
Jeu 24 Mai - 0:33

avatar



Le membre 'Claus' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang III & IV' :
Contenu sponsorisé ;






 :: Caelum :: Majoris :: Caverne cascade