AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
REGLEMENT // DEMANDES DE RP(S) // UNIVERS // GROUPES // MODERATION // PARTENARIATS        
Bienvenue sur Gear ;

« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante.
Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. » www
; staff


votezvotezvotezvotez


 :: Caelum :: Idye :: Lac d'Aegir :: Le Gold

{ [Général] Evénements généraux.
Gear ;
22/5/2018, 11:59

avatar





premier événement : le navire casino vogue sur les flots

Le grand moment est arrivé ! Le dirigeant du Nord vous fait découvrir la dernière prouesse de sa région ! Le Gold, le navire le plus grand jamais créé au sein de Caelum. La foule de présents est très importante, un nombre incalculable d'habitants de l'île céleste sont venus profiter de cette vision de bonheur et du casino ! A bien observer, certains hauts dignitaires sont présents, ces derniers en bonne compagnie, les gardes du corps, soldats ou protecteur étant sur le qui vive. Et vous ? Où vous trouvez-vous dans ce groupuscule ?

HRP : Hop ! Voici le post de départ, vous pouvez poster ici l'arrivée de votre personnage, son avis, son opinion. Faites-nous rêver ! 8D


Claus ;
Maika
22/5/2018, 12:52

avatar





Back to the past || WITH Claus & Maïka

Qui aurait pu imaginer que le mage ferait son grand retour dans un lieu comme celui-là ? Plus d'un an qu'il se promenait dans la région du nord en se montrant discret, en évitant les regards acerbes de ceux qui avaient eu l'occasion de le connaître dans son ancienne vie de protecteur. Mais il en avait assez, il ne pouvait plus accepter de courber l'échine, Claus avait eu le courage d'assumer ce qu'il voulait vraiment être, l'explorateur avait ainsi pris son courage à deux mains afin de venir combler son regard sombre de ce bien étrange navire. Et c'était peu dire tant son ossature semblait la plus grande jamais conçue.

Bras dessus bras dessous avec Maïka, ils avançaient dans le quai, sur le point de passer le ponton vers le paquebot. « Qu'a-t-il bien pu encore passer dans la tête de Hymir... ? » Un soupir las accompagnait ses paroles tandis qu'il jetait un coup d'oeil vers Maïka qui semblait plutôt enjouée. « Ne nous montrons pas rabat joie mon Clausy. Pour une fois nous n'aurons pas à le suivre, nous n'avons plus aucun compte à lui rendre. Puis... » Elle se regardait un instant. « ... je dois dire que je suis ravie de pouvoir m'habiller ainsi. Pour une fois je ne suis pas une Gardienne, pas une magicienne, je ne suis qu'une belle femme. »

Maïka avait d'ailleurs sorti le grand jeu ; sa robe d'un noir onyx était longue, se permettait même une légère traîne accentuant sa silhouette svelte et sa taille marquée. Le décolleté était plutôt léger ne dévoilant que le début de sa poitrine. Un collier trônait autour de son cou ainsi qu'un petit pendentif orné d'un rubis. « Les gens vont me prendre pour une religieuse avec ça. » « Hm vu tout le reste je ne pense pas. » Elle lui donnait un petit coup de coude puis passait une main dans sa chevelure lâchée, tombant au creux de ses reins. Claus avait lui joué dans la simplicité avec un simple costume noir ainsi qu'une chemise nacrée.




Selden ;
22/5/2018, 14:19

avatar




Vêtu de blanc et d'or...

Selden Vestrit ne pouvait pas se permettre de manquer un tel évènement. Il devait être là, se montrer, être bien visible, et faire parler de lui. Il lui fallait attirer l'attention des petites gens mais surtout des grandes. Tout le monde savait que les dirigeants de l'île seraient sur le gold aujourd'hui, et le marchand voulait que tout le monde quitte le navire en sachant qu'il avait été là lui aussi, en leur compagnie, qu'il les avait rencontrés, qu'il leur avait parlé, bref, qu'il avait sa place parmi les grands de ce monde.

Pour ce faire, il n'avait pas lésiné sur les moyens. Sa tenue lui avait coûté extrêmement cher. L'étoffe qui la composait, d'un blanc immaculé, était brodée de fils d'or, laissant voir des motifs si artistement réalisés que personne ne pourrait s'empêcher de remarquer celui qui portait cette tenue. Tenue qui clamait haut et fort que son propriétaire était riche. Et si tout cela ne suffisait pas, son chapeau achèverait de pousser les quelques regards récalcitrants à se tourner vers lui. Ce couvre-chef était presque entièrement doré, et il l'aurait été s'il n'y avait eut cet immense plumeau blanc pour le surmonter. Le Gold était un navire extravagant, et Selden serait l'homme extravagant qui serait à son bord.

C'est en feignant de ne pas remarquer que tout le monde le remarquait, lui, qu'il fit un tour sur le pont principal pour repérer les lieux. Et il fut stupéfait par l'immensité du navire. Déjà, vu de l'extérieur, l'immensité de l'ouvrage vous clouait le bec, mais une fois parvenu dans le dédale qui emplissait ses entrailles, il vous faisait tomber des nues. C'était un chef d’œuvre, une prouesse architecturale sans égale, et quand vous vous rappeliez que tout cela flottait, l'impression qui vous gagnait achevait de vous ébahir.

C'est dans cet état d'esprit que Selden continua de déambuler, ne perdant pas une miette de la magnificence de ce qu'il avait sous les yeux. Il finit par recouvrer ses esprits, se rappelant pourquoi il était ici. Il avait des objectifs clairs, et devait agir par étapes pour espérer parvenir à ses fins.

La première d'entre elles se déroulerait au casino...


Dernière édition par Selden le 22/5/2018, 14:33, édité 2 fois
Karis ;
Slade
22/5/2018, 14:24

avatar



Des étoiles dans les yeux
Karis & Slade
Comment suis-je arrivée ici ? Je me souviens de mon frère me parlant d'unnouveau navire ayant émergé du lac d'Aegir, à Idye. Cela bien trop absurde pour que je crois à ses mots. Toutefois, Slade beaucoup trop curieux sur le sujet, m'a forcé à y aller. Le trajet a été quelque peu mouvementé, mais en découvrant l'endroit, je ne le regrette pas le moins du monde. Tout comme pour mon gardien, mon regard se fait brillant de mille feux.

Je replace une mèche rebelle derrière mon oreille. Pour l'occasion, mes cheveux sont détachés, tombant presque en bas de mes reins. Deux petits rubans blancs viennent attacher deux tresses de chaque côté de mon visage. Ma robe immaculée donne aisément une impression que je vais me marier, bien que cela ne soit pas le cas. Pas de froufrous ou alors, juste sur le bas afin de donner un peu plus de volume. J'ai même décidé de porter quelques bijoux alors qu'en temps normal, cela m'arrive très rarement. Une paire de boucle d'oreille pendante terminant par une jolie pierre verte. Le pendentif est lui aussi formé d'une pierre verte, bien que celle-ci soit plus grosse.

Slade a fait un effort tout comme moi. Pour une fois, adieu ses tenues extravagantes et bonjour le costume simple, mais efficace. Seule sa chemise ainsi que ses chaussures sont noirs, sinon la veste et le pantalon sont aussi blanc que ma robe.

Marchant étroitement l'un à côté de l'autre, j'agrippe son bras droit avec ma main.

"C'est très beau, mais tout ce monde et cette grandeur m'intimide."


Je sors doucement, faisant sourire le rouquin de manière rassurante.

- Roh ma chère Karis, lâches-toi donc un peu. Ce n'est pas tout les jours que l'on peut profiter d'un tel spectacle. Amusons-nous. Et puis, tu es très belle comme cela, alors ne le gâche pas en voulant repartir tout de suite. Il y a d'ailleurs en ses lieux, un casino.

Je ne peux d'acquiescer positivement de la tête. Slade n'a pas tord, profitons donc de cet événement.

[à corriger]
date du rp
⇜ code by bat'phanie ⇝


                   
you're all that matters to me
© .bizzle
Merci à Galahad pour les deux avatars ♥️

Spoiler:
 
Laran ;
Lala
22/5/2018, 21:34

avatar



EVENT
où est le buffet ?

Après une préparation laborieuse, du doute et du drame, le duo féminin s'avança apprêté comme jamais sur la fameuse embarcation. Juste avant de pénétrer dans l'antre pour participer à l'inauguration, Lala se stoppa net. Laran manqua de peu de l'emboutir, la tête levée vers le navire. La vision lui coupa le souffle. De concert, elles lâchèrent un petit whaaaaaa admiratif. Le Nord n'avait pas fait les choses à moitié : ce bateau était vraiment gigantesque et tape à l’œil, comme s'il était recouvert d'or. Laran ne comprenait pas spécialement ce qui avait poussé à bâtir cette extravagance alors que l'avenir de Caelum se situait plutôt en bas. En vérité, elle aurait largement préféré qu'on lui propose cet argent pour financer les explorations plutôt que pour construire ce monstre nautique.

Une fois remises de leur première impression, elles débattirent avec entrain toutes les deux sur l'architecture de la chose en s'engageant dans l'entrée.  On eût dix deux gamines allant assister à un spectacle tellement l'excitation dominait leur conversation. Elles voulaient tout découvrir de ce nouveau lieu et surtout ... Manger. Un buffet devait forcément accompagner la réception et, vu le chic imposé, il devait obligatoirement être à la hauteur de la démesure du lieu. Quand on pouvait bouffer à l'œil des mets raffinés, on ne se privait pas. Laran comptait profiter de cette soirée détente, sauf si elle parvenait à dégotter quelques explorateurs à motiver pour leur descente. Résumons les objectifs : manger, beaucoup, recruter, beaucoup aussi. Objectif secondaire : éviter tout débat avec un religieux véhément susceptible de profiter de l'occasion pour lui faire entendre son mécontentement sur sa position de chef des hérétiques. Tout un programme.

Lala et Laran pénétrèrent dans le navire. Une fois de plus, la démesure du lieu leur coupa le souffle et raviva leur excitation. Comme deux lolis au salon du chaton.

« Manger ? »

Vigoureux hochement de tête de Laran.

« Manger. Ouch. Stupides talons. »

Alors qu'elle tentait de s'éclipser avant qu'on la reconnaisse et qu'on vienne lui tenir la jambe, elle se tordit pour la dixième fois le pied. Tenue chic exigée ... Je t'en foutrais moi, des tenues chics. Avec sa robe rouge en transparence noire ouvragée sur le haut décorée d'un nœud noir à la taille, Laran avait l'impression de ressembler à un vieux paquet cadeau. Lala lui avait dit qu'elle était mignonne, mais elle se sentait surtout ridicule. Sans parler de cette paire d'escarpins noirs vernis qui la martyrisait déjà. Pourtant, le talon n'était pas très haut, mais suffisant pour l'emmerder. Au moins, elle atteignait le score incroyable d'un mètre soixante-six grâce à lui. Elle s'était contentée d'accessoiriser le tout d'une pochette argentée pour ses affaires de première nécessité et de quelques bijoux. Maquillage léger, parce qu'elle ne savait pas vraiment y faire, coiffure soignée ... Elle se sentait assez mal à l'aise ainsi fringuée. Même Lala avait fait un effort en domestiquant sa crinière hirsute et en se dotant de bijoux en argent aux poignets et aux chevilles qui remontaient en de fins arabesques le long de ses membres. Une fois de plus, ils avaient tenté de lui dégotter une robe, sans succès. Plus facile de se conformer au dress code pour les Gardiens complètement humains.

Le duo rasa les murs comme deux ninjas à la recherche de leur Graal.



fools boast of what they will do. heroes do it.
Ephrem ;
22/5/2018, 23:13

avatar



Le navire casino

It's amazing


Le navire était d’une taille gigantesque, pourtant il fallait se tordre le cou pour mieux l’apercevoir. La foule immense empêchait tout un chacun de faire de grands pas, et c’était à une allure lente que les gens pénétraient petit à petit dans le Gold. Ephrem avait les yeux rivés sur cette immensité aux couleurs de l’or, alors qu’il s’avançait pour se joindre à la grande fête. Le soldat se sentait à la fois excité et nerveux, trop pressé de pouvoir fouler le pont du bateau. Il posa malgré lui une main distraite sur son costume, comme si ce dernier allait soudainement prendre vie et filer à toute allure loin d’ici, de peur d’être tâché par un verre de champagne maladroit. D’ailleurs, ledit costume était d’un simple mais sobre noir, et la seule extravagance qu’avait ajouté le jeune homme était une fleur blanche qu’il avait soigneusement glissé dans la poche avant de la veste.

Maintenant qu’il s’en approchait, il se demandait combien de somme d’argent avait été dépensé pour bâtir ce navire tout droit sorti de l’imagination du gouverneur du nord. Cette somme devait être pharaonique, tout comme le travail qui avait été fourni dans la construction. Mais qui est-ce qui était passé par la tête de cet homme ? Avec la somme qu’il avait dépensée, n’aurait-il pas été plus judicieux d’investir dans l’amélioration des conditions de vie des citoyens ? C’était la question qu’il se posait alors qu’il arrivait enfin à bord du navire. A bord, les personnes étaient animées d’une joie débordante, l’euphorie du moment et l’envie de passer de bons moments sans doute. C’était aussi le cas du jeune homme, qui balaya de son esprit les quelques critiques et idées noires. Il devrait profiter du moment présent.

Et maintenant, quelle direction prendre ? Le bateau était énorme, aussi complexe qu’une ville, et Ephrem ne savait pas où donner de la tête. Il avait aussi entendu parlé du casino, mais pour l’heure, il préférait faire le tour des lieux.


330 mots
Nayen ;
24/5/2018, 12:27

avatar



Depuis récemment, il y avait ce gros bateau doré au port. Cela dit, bien que son imposante structure, il n’avait pas plus attiré mon attention. Trop flashy si vous voulez mon avis. Toutefois, vu la position du beau-père, ma mère m’obligea de les accompagner pour la grande ouverture. C’était bien pour ma mère que je me forçai à bien m’habiller et tout le tralala qui venait avec. Elle avait l’air tellement excitée par la chic soirée qui s’annonçait. Fallait dire que ce genre de truc était très loin de notre quotidien. Le beau-père avait beau être fortuné, mais à la demande de ma mère, nous étions resté dans cette maison des plus banales. Me connaissant, je n’aurais pas accepté de le suivre de toute façon.

Pour la soirée, j’avais opté pour une chemise noire ainsi qu’un gilet sans manche et un pantalon blanc. Le tout accompagné d’une cravate turquoise: elle faisait ressortir mes yeux selon ma mère. Je pris la liberté de rouler les manches de ma chemise jusqu’aux coudes. Je détestais avoir trop chaud. Ma mère s’était également amusé à coiffer mes cheveux vers la droite, sans non plus les lécher pour que je ne ressemble pas à ces gosses de riches trop gâtés. Je retournai la faveur à ma mère. Depuis que j’étais petit, je m’amusais à la coiffer. Au début c’était de simples queues de cheval et avec le temps, j’ai appris à lui faire des trucs beaucoup plus complexe. En vue de l’évènement, elle s’était offerte une nouvelle longue robe bustier de couleur bleu nuit. Elle allait magnifiquement bien à ma maternelle.

- Tu es superbe, maman. Tous les hommes vont vouloir t’inviter à danser!

- Le seul dont je souhaite recevoir cette invitation est toi mon chéri haha.

Nous arrivâmes à l’embarcation dorée. Comme je m’y attendais, il y avait foule. Je soupirai avant même d’y entrer. J’espérais au moins y voir des gens sympa et non pas trop snobs. Une fois à l’intérieur, ma mère m’encouragea d’aller m’amuser un peu avec des gens de mon âge. Du coup, je me retrouvai à vagabonder à gauche et à droite, explorant le bateau tout en y recherchant le bar. Je vis par hasard une demoiselle vêtue d’une robe rouge, accompagnée d’un petit être qui devait probablement être son gardien. À voir sa démarche, elle n’avait pas l’air super à l’aise sur ses escarpins. Je me rapprochai d’elle.

- Euh... Est-ce que ça va?






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  



Flynn ;
Istar
25/5/2018, 00:59

avatar




Du côté de Flynn, l’agitation était à son comble tant les gens affluaient dans le navire. S’il avait pu être qu’un simple invité, il ne se serait sûrement pas retrouvé à devenir l’un des serveurs de secours de son ancien employeur. Voilà ce qui arrive, quand on est trop gentil. On se met à travailler au lieu de profiter d’une telle ambiance festive. Mais pour l’explorateur, cela ne le dérangeait pas. Bien au contraire. Il n’aurait su être à l’aise en tant que simple personne à bord de ce navire luxueux et imposant. Il n’avait pas vraiment l’habitude de ce genre de chose, comme beaucoup sûrement. Tout cela lui paraissait trop, du moins, l’apparence du bateau le gênait quelques peu. Trop scintillant, trop tape à l’œil. À son avis, cet or aurait pus être utile à bien des démunis plutôt qu’à épater la galerie. Mais ce n’était pas l’avis du dirigeant du nord apparemment. Préparant son plateau avec de nombreux amuse-gueule et coupe de boisson alcooliser, le jeune homme semblait assidu dans sa tâche, ce qui dénaturait légèrement avec ses collègues qui semblaient s’agiter, comme stressés par la situation peu habituelle. Fignolant les derniers détails, Flynn attrapa d’une main son plateau qu’il fit tenir en équilibre sans trop de difficulté. Sa mission de ce soir : Proposer des rafraîchissements ainsi que des canapés — susceptibles étancher l’alcool qui coulerait dans les veines des invités, — pour promouvoir la qualité des produits du restaurant pour lequel il bossait. Avec le sourire bien évidemment. Une mission qui ne semblait pas ardue pour lui, qui avait beaucoup vécu de ce petit boulot dans le restaurant de son ex-employeur. Mais si son travail lui paraissait peu ardue, Istar lui, n’était pas vraiment du même avis. Installée près de la devanture du restaurant, mis en avant sur une petite table haute. Le chat était là, assis sur ses pattes arrière, un nœud papillon ornant son cou, lui donnant un air chic et élégant. Du moins, cela aurait pu, s’il ne faisait pas une tête de vieux grincheux colérique. S’approchant de l’animal, Flynn lui tendit alors un canapé au saumon, de façon à appâter son gardien et le rendre moins bougon. Sans grand résultat.

« Arrête de faire la tête. C’est juste pour quelques heures. Dés qu’on aura le droit à une pause, je te promets que tu pourras faire un tour. »
« Me faire ça à moi… Être utilisé comme une vulgaire mascotte ! Comment tu as pu me faire ça à moi ? En plus tu as osé me mettre ce foutus nœud ! J’ai l’air d’un matou à sa mémère ! Je te jure que ça se payera Flynn ! »
« Je pense que tu m’as déjà bien puni à vrai dire… » Sur ses mots, il repensait à la douleur qu’il avait ressentit un peu plus tôt dans la journée. Douleur qui était due, aux nombreuses griffures qu’Istar lui avait administré pour se débattre. Heureusement, sa tenue cachait l’étendue des dégâts. « Si tu fais ce qu’on te dit, je te prendrais tout ce que tu désires en plus de ne plus jamais te faire subir cela, ça te va ? C’est un bon compromis non ? »
« Mouais… Donne-moi deux autres canapés au saumon pour la peine. »

Sur cette affaire conclue, Flynn déposa les deux toasts en signe de victoire avant de se diriger vers quelques invités pour leur proposer quelques verres afin d’étancher leur soif. La soirée promettait d’être longue, mais heureusement, sa pause ne tarderait pas à venir. Ce qui lui permettrait de découvrir les lieux plus en détail.






“Quand on promet une chose à un mourant, chacun sait bien qu'il faut tenir sa promesse.”»

~  Sylva Clapin / Alma-Rose


Avatar by Galahad ♥️
Ethan ;
Jena
27/5/2018, 12:01

avatar



Un bateau où tous les excès sont permis, ça ne présage rarement que des bonnes choses. Dans l'effervescence et l’excitation de masse, l'indécence et la démesure sont de mise.

C’est à cette occasion qu'Ethan fut envoyé, sur commande du gouvernement, sur le navire frôlant le gigantisme. Ses consignes étaient simples ; être une aiguille de plus dans la botte de foin, qui saurait agir au moment opportun pour régler toutes sortes de complications engendrées par la débauche de l’humanité. Mais bien évidemment, notre protagoniste risquait d’avoir d’autres idées en tête. Après tout, cette débauche, il l’embrasse lui-même au quotidien. La tentation risquait d’être forte et complexe à contenir.

Le premier voyage à Idye de notre duo humain-chouette s’était donc soldé par un aller simple pour une petite promenade en paquebot, mais ça ne les avait pas empêchés de s’imprégner des lieux pleins de surprises pour d’anciens modestes habitants d’Eriu. Cet énorme spot touristique, cette plage de sable fin, c’était le genre d’endroit qu’Ethan désirait fouler de ses propres pieds uniquement dans ses rêves les plus fous. Et voilà qu’il y était, en personne, pour la première fois. Autant dire que son excitation était palpable lorsqu’il grimpa sur le pont et déposa ses chaussures sur les planches luisantes, fraîchement laquées, du navire humblement nommé “Le Gold”.

Affichant un grand sourire, il soutira une cigarette depuis la poche de son manteau et la jeta habilement dans sa bouche. Il espérait que Jena, qui se tenait pour l’instant dressée sur son chapeau, allait laisser passer ce genre de petit détail. Après tout, on ne vit ce genre d’évènement qu’une seule fois dans sa vie, autant en profiter pleinement… Mais c’était évidemment naïf de sa part. La chouette ne partageait pas son avis, et se mit à réprimander le jeune détective sans plus attendre :

- Espèce de bon à rien ! N’oublie pas l’objectif de ta venue sur ce navire, tu n’es pas censé te pochetronner toute la soirée, qu’on soit bien clairs ! Je te surveillerai !
- Oui, oui...

Répondit Ethan de manière nonchalante. En réalité, il n’avait même pas écouté sa gardienne, son attention étant complètement obnubilée par une charmante serveuse qui s’approchait dangereusement de lui en possession d’un plateau posé sur la paume de sa main. Elle lui proposa un toast et une coupe d’alcool de bienvenue, qu’il ne put évidemment pas refuser, règles de bienséance obligent… Ou peut-être règles de déchéance, dans son cas. Il engloutit ses nouvelles trouvailles, et Jena ne put s’empêcher de se manifester à nouveau :

- Alors, c’est comme ça ? Tu ne vas pas m’écouter, moi qui t’aie pourtant tout donné ? Tant pis pour toi, jeune homme !

Elle pinça assez fortement l’oreille d’Ethan avec son bec acéré, ce qui lui valut un petit cri d’étonnement et le fit lâcher son verre dans la surprise. Avant que le jeune détective ne puisse répliquer, la chouette s’était déjà éclipsée, survolant désormais le bateau en compagnie des quelques oiseaux marins attirés par l’agitation humaine. Seulement, elle ne comptait pas réellement rester spectatrice passive toute la nuit. Elle avait d'ailleurs déjà pris l’initiative d’attraper au vol un des nombreux petits papiers qui s’étaient mis à virevolter au-dessus du pont, emportés par une bourrasque maritime. On pouvait lire sur celui-ci : “Invitation à la zone VIP”. Quelqu’un qui aurait malencontreusement perdu la sienne ? Difficile à dire, mais une chose est sûre, elle ne comptait pas la confier à Ethan pour le moment.

Quant à lui, le jeune drogué pouvait à présent profiter d’une liberté pleine à travers tout le navire, et il n’allait pas s’en priver. La fête pouvait commencer.


Dernière édition par Ethan le 28/5/2018, 19:05, édité 2 fois
Aaron ;
Nino
28/5/2018, 12:56

avatar



I want just you Aaron, se please...
Voilà déjà un peu plus d'un quart d'heure que l'humain était en train de griffonner sur son petit carnet sous le regard de son gardien. Celui-ci commençait à perdre de plus en plus patience, laissant sa queue dotée d'une main, bouger dangereusement de droite à gauche.

"L'animal" aurait pu laisser son mage seul et aller se balader, mais la fête ne l'enchantait guère. Nino était venu sur le Gold que parce que son ami l'avait voulu. De sa voix chantante, il vient poser une question au brun.

- Désoler de t'interrompre dans tes écrits, mais ne souhaiterais-tu pas aller te promener un peu que de rester planter ?

Un simple regard pouvant paraître froid si on ne connaît pas la personne, lui répond. Le gardien soupir, laissant donc l'autre finir. Pendant ce temps, il remet son nœud papillon en place. La seule "tenue" qu'il ait pu mettre vu son apparence canine.

Aaron souhaitait juste terminer ses petits croquis de paquebot avant de profiter pleinement de la fête. Du moins, autant que son envie puisse le lui permettre. Il savait que Nino aimerait bien lui en coller une, mais tant pis. Tant qu'il a les mots, autant les mettre sur papier, surtout si cela s'avère être interdit.

Une fois sa dernière phrase écrite, l'humain range son carnet dans la poche de sa veste noir.

"Voilà, que dirais-tu d'aller s'inviter dans la zone VIP."

- Cela me convient, tant que je n'a pas l'obligation de faire ami avec es inconnus. Au fait, tu es vraiment métamorphosé. Cela te va comme un gant.

Aucune réponse venant du mage qui venait de commencer à avancer. Il est vrai que pour ceux qui le connaisse, son aspect actuel puisse surprendre.

Cheveux plaqués en arrière - sauf quelques mèches lui tombant sur le visage -, ainsi qu'une barbe taillée. Cela lui donnait, avec son costume noir, un air de noblesse. Tout ce qu'il n'est pas au final.
BY CΔLΙGULΔ ☾
1/6/2018, 18:34

avatar



Dans ma robe bleue nuit, je me sentais aussi à l'aise qu'un poisson au milieu du désert, ce qui ne semblait pas être le cas de mes cadettes. Me précédent sur le la passerelle, les jumelles Borden semblaient aux anges, tout à fait à leur place parmi cette foule de riches marchands et autres dirigeants venus des quatre coin de Caelum pour l'événement. Si ça n'avait tenu qu'à moi, je ne serais jamais monté à bord de ce navire trop luxueux à mon goût, aurait éventuellement observé l'événement de loin, et encore. Mais parmi tous les habitants de Bara ayant eu vent de la soirée d'inauguration du paquebot, celle sur qui la nouvelle fit le plus d'effet fut sous aucun doute ma sœur  Depuis une semaine, Mira ne parlait que de ça à longueur de journée, replaçant à chaque occasion un "vous imaginez comme ce doit être beau à l'intérieur ?" ou autre "ce serait magnifique si nous y allions toutes ensemble". Elle avait même invité sa jumelle à nous rejoindre pour que les trois sœurs Borden puissent s'y rendre ensemble. Toutes deux me supplièrent pendant des jours pour les accompagner.

J'avais fini par céder, non pas pour faire plaisir à la famille mais bien parce que j'avais entendu parler du casino qui se trouvait à bord. Pour espérer pouvoir m'y rendre sans être repoussée par les stewards, j'avais exceptionnellement acheté une robe de soirée sombre, sobre mais qui ferait largement l'affaire. J'avais rassemblé mes longs cheveux rouges en un chignon qui commençait déjà à se défaire et portait pour unique bijou un pendentif en argent. Seules les chaussures faisaient débat : une paire de sandales noires des plus communes, pas vraiment le genre que l'on porte dans une soirée chic. Mes sœurs m'avaient suppliée de mettre des chaussures à talons mais je n'avais pas céder : je voulais éviter de perdre l'équilibre à chaque pas et souffrir le martyr à peine arrivée sur le pont supérieur.

Quand nous fûmes enfin à bord, je tapotai l'épaule de Mira et lui signalai que j'allais vers le casino : j'avais de l'argent à dépenser.
Gear ;
13/6/2018, 22:58

avatar





deuxième événement : l'or n'est plus qu'obscurité

La fête était à son apogée ; les gens ne cessaient d'être de plus en plus nombreux et certains affirmaient même avoir aperçu le dirigeant du culte venir — en toute discrétion, dans le quartier le plus huppé de la zone VIP. Les rumeurs allaient bon train et tandis que certains s'amusaient à donner leur opinion les autres perdaient leur argent dans le casino ou dans les différents échoppes. Puis ce moment, cet instant étrange, simulacre de la fin d'un temps.

Tous l'avaient ressenti, la sensation d'une pulsation, comme un battement de cœur venu du navire lui-même. L'eau du lac avait subi une légère onde, comme une mini vague alors que le navire quittait le port avec lenteur. Les marins présents semblaient étonnés de le voir quitter le quai pour autant personne ne prit la peine d'intervenir, jugeant que son départ était une soudaine décision du dirigeant du Nord, une nouvelle extravagance. En peu de temps ce qui était un port n'était plus que des lueurs à l'horizon. Le Gold voguait tel un paquebot de l'ancien monde.

Une nouvelle pulsation, plus forte, plus puissante. Ce qui n'était qu'un navire donna la sensation de respirer une rapide seconde. Obscurité. A la surprise générale le bateau s'éteignit complètement ; plus aucune lumière ou énergie ne circulait à l'intérieur, n'offrant que la pénombre de la nuit et la lueur intense de cette nuit de pleine lune. L'agitation commença à se faire, la situation entraînant un vent de panique bien que les soldats et gardes présents firent leur maximum pour garder le calme et ce, avec un certain succès. Mais pour combien de temps ?

HRP : Nouvelle situation ! Tout le gold est plongé dans l'obscurité de la nuit et la fête n'est vraiment plus le mot d'ordre. Les gardes font leur maximum dans tous les quartiers du paquebot. A savoir que la zone vip est la plus protégée et toutes les forces de l'ordre en position dans ce secteur sont extrêmement vigilantes. Tout le monde doit prendre en compte cette nouvelle situation.


Contenu sponsorisé ;






 :: Caelum :: Idye :: Lac d'Aegir :: Le Gold