AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Idryss
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
Astrale
ProfilMp
Daraen
ProfilMp
Nayen
ProfilMp
NEWS :
13.10.2018 : REFONTE POUR LA V2 !
01.03.2018 : OUVERTURE DE LA V1. ♥
La malédiction de Kur-Kigal - forum rpg

{ III - mal nécessaire ; Deyris.
 :: Zone HRP :: La corbeille :: Gear V1 ()
Invité
Invité

III - mal nécessaire ; Deyris., par Invité ► 19/7/2018, 15:01 ►

B  L  O  O  D   moon


Masse bruyante.
Panique.
Inquiétude.
Peur.
Terreur.
Couardise.

Le bruit parasitait les pensées du maître du crime, ses yeux fixaient un point droit devant lui.
Il ne perdait pas sa contenance.
Stoïque.
Anxiété, effroi.
Voilà ce qui caractérisait la réaction des gens autour de lui.
Mais ce n'était pas son cas. Il cherchait simplement un moyen de tirer parti de cette brusque coupure de courant.
Bien rapidement, l'obscurité fut remplacer par une lumière rougeâtre. Alors que les hommes de main de Néron prenaient les précautions nécessaires à ce qu'aucun mouvement brusque n'atteigne leur patron, Discors vint faire une apparition on ne peut plus remarquée, accompagné d'un rire dionysiaque du plus bel effet.

― Discors... Est-ce ton oeuvre ?
― Nope ma poule, j'ai rien à voir avec cette merde. MAIS JE DOIS DIRE que je trouve ça plutôt funky. On fait quoi, frangin ?

Redressant son chapeau sur sa tête et réajustant ses lunettes de soleil, Néron vint attraper le bas de l'un de ses gants en cuir bordeaux afin de le réajuster à sa main.

― Eh bien... J'imagine qu'il serait de bon ton d'offrir à cette lune rouge... Un splendide spectacle.

Soudain, une voix se fit entendre dans l'enceinte du navire, suffisamment effrayante et mystérieuse pour faire changer l'expression faciale dudit criminel, lui qui était pourtant toujours si inexpressif.
Incompréhension.
Il en fut de même pour son gardien, Discors, qui perdit son habituel sourire carnassier après avoir cru à une impression de déjà vu.
« Cala... là. »
Intrigué par ce qui avait su jusqu'à troubler son gardien et après un bref regard dans sa direction, il fit signe à ses hommes de main de se disperser un peu partout dans le navire.

― Des complications... Il nous faut agir rapidement et quitter ce navire... Tout ceci ne me dit rien qui vaille.

Discors gardait le silence, visiblement toujours troublé par la voix qu'il venait d'entendre. Il acquiesçait toutefois aux propos de son mage, d'un simple geste de la tête.
Une complication en entraînant une autre, dans ce qui semblait être un début de plan d'action, il fut retarder par une rencontre on ne peut plus fortuite.
Celle qui avait un contrôle total sur la région de l'Ouest ainsi qu'un pied bien encré dans le marché noir.
Si bien encré qu'il lui avait même valu le titre de Duchesse du marché noir.
Une beauté glaciale qui n'avait d'égal que la noirceur qu'elle refermait en elle.
Toutefois, si l'insensibilité qu'elle avait fait en sorte de rendre apparente chez elle pouvait perturber la plupart de ses interlocuteurs, il n'en était rien pour Néron, un homme sur lequel elle n'avait aucune emprise.
Même si leurs liens résultaient d'un accord de bonne entente tacite entre le marché noir des deux régions, il aurait été stupide de nier que cette apparente harmonie servait en réalité à dissimuler une guerre de territoire.

Se retrouver en sa présence était donc un bien pour un mal.
Tout particulièrement en fonction de l'évolution de la situation.
Il est peut-être temps de se débarrasser d'elle dans la confusion générale.
Tout en sachant pertinemment que son protecteur, Hisaki, n'était pas un adepte des réceptions et qu'il ne s'était probablement pas rendu à celle-ci non plus.
C'est donc accompagné de Discors qu'il vint à la rencontre de la Duchesse, ôtant son chapeau de sa tête dans un geste de fausse courtoisie.
Voix monotone, lente, presque inhumaine.

― Dame Deyris... Je vous croyais plus prudente. Votre protecteur est absent ? Quelle aubaine... Je ne crois pas que nous ayons eu la chance de nous rencontrer dans pareille situation auparavant.

Action.

Invité
Invité

III - mal nécessaire ; Deyris., par Invité ► 19/7/2018, 21:56 ►
Deyris occupe l'espace de la scène VIP, chaque invité présent s'empresse de la saluer. Bien sûr, d'autres personnalités sont là, elle n'est pas la seule dans ce salon si spécial. Mais elle sait se rendre plus présente, envelopper la salle de son illustre présence, pareil au givre hivernal, somptueux et idylliue, que l'on peine à ôter tant son apparence émerveille. Et puis les lumières se coupe, la panique s'installe, prend de l'ampleur, gagne du terrain. Les choses se corsent, mais Deyris ne s'inquiète pas pour autant. Car une présence aperçu sur le bâtiment un peu plus tôt, alors qu'elle passait avec un sourire devant les machines à sous et autre arnaques du genre, l'avait rendu un peu plus méfiante. Le Gardien de Néron, ce simulacre de tête pensante du marché noir du nord. Impossible de se souvenir du prénom de cette chose à l'allure douteuse, preuve même du mauvais goût de son propriétaire.

Elle se lève malgré la pénombre et s'avance, pas à pas, minutieusement, vers la sortie, sans que personne ne la remarque, tous trop occupé à se soucier de leur propre personne à protéger. Bien vite, elle se retrouve sur le pont principal, à l'air libre. La Duchesse, tâtonnant à la lumière des étoiles, sort son kiseru et l'allume. Un geste méthodique, machinal, qui lui permet de remettre un peu d'ordre dans son esprit. Premièrement, elle doit comprendre ce qui se passe, qui ose se jouer d'elle comme de n'importe quelle autre malpropre, bien qu'elle a sa petite idée. Forcément, Néron doit être dans le coup, il doit avoir sa part de responsabilité dans l'affaire. Elle vérifie de bien posséder ses petites aiguilles empoisonnées, cachés dans leur écrin, ainsi que sa petite lame qui sert à sa protection, puis elle avance. Deyris possède toujours de quoi se défendre, mais elle a une préférence pour le poison lorsqu'il s'agit de se débarrasser d'un ennemi. La douleur, la souffrance, tout peut-être déterminé à l'avance, permettant un contrôle parfait sur la mort de l'individu. Et puis, ne pas se salir les mains, quoi de plus parfait pour elle, véritable chef d'orchestre à chaque geste parfaitement réglé ?

Elle avance, décider à demander des comptes à cet "allié" qui n'en est pas un. Cette alliance, elle l'a accepté pour garder un certain contrôle sur les échanges qui se passe ailleurs mais aussi, et surtout, pour garder un oeil alerte sur cet homme et son organisation qu'elle trouve des plus dangereuse. Elle n'a rien contre le danger, tant qu'il est contrôlé. Utilisé à bon escient. Mais avec Néron, danger est synonyme d'imprévisibilité, d'imprudence. Les lumières reviennent, rouge comme le sang, macabre au possible. La plaisanterie est de mauvais goût, mais en imaginant les nantis perturbés et terrifiés, la jeune femme ne peut s'empêcher d'émettre un léger rire. Mauvais. Glacial. Elle accélère le pas, passe devant des personnes perdus, terrifiés. Elle sait ce qu'elle cherche, mais ne sait pas où le trouver. Alors elle part à la dérive jusqu'à, finalement, trouver l'objet de ses recherches. La chance serait-elle de son côté ? « La prudence est-elle vraiment nécessaire maintenant ? La panique est telle que personne ne m'a remarqué venir. » Elle s'avance, impériale, recrachant la fumée de tabac d'une façon si élégante qu'on aurait pu croire ce geste naturellement inscrit dans ses gênes. Pas à pas, elle s'approche. En un instant, elle peut retirer une aiguille de l'écrin si besoin. En quelques secondes, sa lame peut finir dans sa main. Elle n'a pas de protecteur, oui. Mais elle n'est pas sans défense. Et l'assurance, l'arrogance sont sa meilleure défense. « Mais trêves de palabres inutiles. Néron, ceci est-il ton oeuvre ? »

III - mal nécessaire ; Deyris., par Monsters ► 20/7/2018, 12:38 ►
Event o1 — Modération !  

Lueur sang sur un trio macabre. Autour de vous la panique s'amuse à venir susurrer de noires pensées aux passagers. Les gens restent cachés, dans un coin, près d'un mur afin de ne surtout pas avoir à regarder les choses en face. Le cri strident de la jeune femme tombée à l'eau résonne dans les esprits. Pour autant, voilà que cet instant hors du temps se voit interrompu par la voix cristalline d'un enfant. Le doigt pointé vers le bord « Maman, maman, une méduse ! » Tous se tournaient alors vers la direction indiquée ; la vision était étrange, de la fumée semblait monter le long de la coque du navire, noirâtre et dotée d'une odeur nauséabonde.

Le garçon parvint à s'échapper des bras de sa mère, le bambin à présent près de cette étrange entité. Emprise, voilà que ce qui semble ressembler à une méduse se posait sur son visage l'avalant tout en ne laissant apparente que sa bouche. « Faible humanité. » La voix quittant les lèvres pincées de l'enfant est rauque, inhumaine.





??? x 8 || danger ★★☆☆☆
2pv/2pv — derrière l'enfant apparaissent huit autres créatures capables de voler au dessus du sol. Semblables à des méduses, elle disposent de tentacules. Les monstres s'avancent vers vous et les passagers ; attention ne vous faites pas toucher par les tentacules au risque d'être possédés ! A l'exception de cette aptitude, cette créature ne peut pas attaque et dispose d'une faible constitution.

Invité
Invité

III - mal nécessaire ; Deyris., par Invité ► 20/7/2018, 15:01 ►

B  L  O  O  D   moon


Théâtre macabre de la folie.
Une horde de créatures.
Un mal incompréhensible tant sa logique semblait échapper à toute chose.
Serais-ce là l'oeuvre du gouverneur du nord ?

Peu importe, la menace était grandissante et il aurait été stupide de sa part de compter sur l'aide de sa comparse, gouverneure de l'ouest, pour lui prêter main forte.
Et il en était de même pour elle.
Bien que cela retarde quelque peu les plans du maître de la Sphère, l'heure n'était pas encore à l'explosion mais bien à se débarrasser des créatures présentes sur le pont.
Son regard balayait les environs.
Huit.
Ôtant dans un calme absolu ses gants en cuir pour les ranger doucement dans les poches de son imperméable, il détourna le regard vers Deyris.

― Je dois bien vous avouer que... Je n'ai pas la moindre idée de ce qui est entrain de se dérouler. Toutefois, la réaction à adopter me semble toute désignée. Je ne suis pas un combattant, c'est pourquoi... J'aimerais que vous ne comptiez pas sur moi pour assurer votre protection. Si tant est que vous en ayez besoin, Duchesse.

Stoïque.
Dans sa main droite apparu un arc imposant ainsi que deux flèches dans sa main gauche.
Pas un combattant ?
Certainement.
Mais un archer d'exception, à n'en pas douter.
Et Discors était bien trop imprudent pour le laisser mener la première charge lui-même.
Il prit une stature droite, se tournant pour se placer légèrement en biais et encocher ses deux flèches.
L'important n'était pas la visée mais bien la puissance avec laquelle allaient être tirées les flèches.
Son pouvoir ferait le reste.
Une profonde inspiration.
Sifflement.
Les flèches furent décocher et furent téléporter chacune en direction d'une des créature à l'allure de méduse, sans perdre de leur puissance.
La taille imposante de son arc lui permettait de tirer de nombreuses flèches en même temps, même si cela était au détriment de la puissance d'impacte.

― Voyons voir, voyons voir...


III - mal nécessaire ; Deyris., par Gear ► 20/7/2018, 15:01 ►
Le membre 'Néron' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang I & II' :
Invité
Invité

III - mal nécessaire ; Deyris., par Invité ► 21/7/2018, 22:39 ►
Elle observe la scène tout en recrachant un peu de fumée. Les cris se perdent dans la folie de la nuit, la déraison s'immisce peu à peu sur le bâtiment et rien ne semble pouvoir la stopper. Mais Deyris ne montre pas le moindre signe de faiblesse, d'inquiétude pour ce bambin ou cette mère qui hurle pour qu'on lui rende son petit. Non, tout ceci ne l'intéresse guère. Dans cette symphonie lugubre, cette danse macabre, elle ne se soucie plus du regard des autres. Personne n'aurait le temps de vérifier si la Gouverneure prenait bien le temps de se soucier d'autrui. Elle secoue la tête légèrement, lasse de cette situation. « Allons bon, il ne manquait plus que cela. » Elle cale son kiseru entre son majeur et son index et se tourne vers Néron. La réponse n'est plus de mise, elle se doute bien qu'il n'a sûrement pas pu faire venir de telles créatures. A vrai dire, elle ignore absolument ce qui peut bien se produire ici et cela l'irrite. Elle ne supporte pas ne pas avoir la main mise. La colère gronde, une colère contrôlé, calme mais dévastatrice.

Elle sourit légèrement aux mots de son "compagnon" du moment et sort une boîte d'une poche intérieure de sa si belle robe de rouge et de nacre. « Tu te soucies de mon sort ? Ton cas n'est peut-être pas si désespéré que cela, mon cher. Enfin, je te rassure, même si mon chien de garde n'est pas à mes côtés, je ne suis pas non plus une demoiselle en détresse. » Elle place son fumoir entre ses lèvres avant de faire apparaître trois aiguilles de sa manche, habilement, furtivement. Observant du coin de l'oeil la progression des méduses, elle trempe chacune des extrémités dans la solution présente dans la boîte. Un poison particulièrement virulent, censé agir en quelques secondes sur l'être humain qu'elle venait tout juste de créer et qu'elle ne veut pas laisser sans surveillance. Même si ses armes étaient déjà empoisonnées, face à ces monstruosités, elle voulait se montrer prudente. Elle observe la performance de Néron, amusée de son tour de passe passe. « Tu ne peux viser sans ton gardien ? » Elle rit légèrement, comme si la situation se prête au rire et à la joie. Elle ne panique pas et d'un geste assurée, elle se prépare. « Enfin, il faut reconnaître que c'est un pouvoir des plus pratiques. Ainsi, je saurais que la flèche que je me prendrais ne sera pas le résultat d'une erreur. » Elle tire à son tour, à la seule force de son bras fin et délicat. Une force insoupçonné de tous. Trois aiguilles, trois cibles.

III - mal nécessaire ; Deyris., par Gear ► 21/7/2018, 22:39 ►
Le membre 'Deyris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang I & II' :

III - mal nécessaire ; Deyris., par Monsters ► 22/7/2018, 12:55 ►

??? || danger ★★☆☆☆
5pv/5pv — les monstres approchaient de vous mais les flèches ont réussi à les ralentir - en annihilant un. Profitant de cet assaut, les aiguilles de Deyris font mouche en frappant de plein fouet trois des créatures. Bien que provenant de la fumée, ces choses semblent sensibles au poison, comme le serait un être vivant lambda. Vos ennemis comme conscients du danger semblent se rassembler autour de l'enfant [le faisant disparaître] possédé redevenant fumée pour ensuite réapparaître en méduse bien plus massive. Le monstre est à présent seul mais sa puissance est bien plus importante. Elle attaque avec ses tentacules sur une grande distance et peut cracher du venin. D'ailleurs, la créature vous attaque alors.

[je vais tirer deux dés modération, savoir si le tentacule va vous toucher ou non. Le premier concerne Néron et le second Deyris. A savoir que « réussite » ne veut pas dire que vous êtes vaincu, vous pouvez très bien avoir une petite blessure ou égratignure vu le niveau du monstre. Le tout est d'être cohérent. 8D]


III - mal nécessaire ; Deyris., par Gear ► 22/7/2018, 12:55 ►
Le membre 'Monsters' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé modération' :
Invité
Invité

III - mal nécessaire ; Deyris., par Invité ► 26/7/2018, 02:46 ►

B  L  O  O  D   moon


Une frappe.
Précise.
Puissante.
Suffisamment pour propulser le parrain de la pègre quelques mètres plus loin, l'envoyant rouler sur le pont pour finalement atterrir en étoile sans un bruit.
Aucune réaction de la part du principal concerné, comme si la douleur ne faisait pas parti du panel de ses émotions.
L'on aurait même pu douter.
Se demander s'il avait vraiment reçu cette attaque de plein fouet, tant son visage restait fermé et ses yeux rivés sur les nuages qui couvraient doucement la lune.
Toutefois, perlait de ses lèvres un filet de sang, dévalant son visage froid et contrastant avec sa peau blanchâtre.

Il n'en fallait pas plus pour que Discors, le gardien, se torde de rire à cette vision pour le moins déconcertante du plus grand criminel du nord.
Par ailleurs, il semblait que la duchesse avait elle aussi subit l'assaut de la créature.
L'idée même d'être le seul encore debout lui suffisait à décupler le volume de son rire maniaque.

― WAHAHAHA. SI J'AVAIS SU que vous étiez des branleurs à c'point là, j'aurais fais ça moi même.

Néron se redressait lentement, sa main toujours fermement refermée sur son arc.
Son regard se posait sur la duchesse, non pas soucieux de son état de santé mais plus par curiosité.
Son poison s'était montré on ne peut plus efficace et son aide serait finalement la bienvenue, s'il était nécessaire de combattre plus d'ennemis que cette énorme méduse.
Le regard de Néron vint finalement toiser son gardien, essuyant de son pouce la trace de sang au coin de ses lèvres.

― Je te prierais de faire quelques efforts, toi aussi. Immédiatement.

Toujours dans ses bouffonneries, le gardien se contenta de répondre à ses propos en haussant les épaules.

― OUAIS ouais. Je vais surtout m'en occuper parce que je voudrais pas qu'la duchesse se fasse trop amocher. Entre nous, j'crois que j'ai une touche. AH.

Il s'avançait lentement dans la direction de la méduse, faisant apparaître de nombreux couteaux dans ses mains à l'aide de son pouvoir avant de tous les lancer en l'air, au-dessus de lui.

― J'devrais sûrement pas dire ça vu ma gueule MAIS, t'es vraiment vilain, pour un enfant fusionné avec une méduse géante en fumée.

Lorsque les couteaux furent rattraper par la gravité et semblait chuter dangereusement vers la bas en plein sur le gardien, ce dernier activa à nouveau son pouvoir de téléportation pour que les couteaux tombent telle une pluie sur la méduse.


III - mal nécessaire ; Deyris., par Gear ► 26/7/2018, 02:46 ►
Le membre 'Néron' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang I & II' :
Invité
Invité

III - mal nécessaire ; Deyris., par Invité ► 29/7/2018, 16:18 ►
Un sourire de satisfaction traverse ses lèvres, fend son visage. Le poison fonctionne sur eux, une excellente chose pour la Duchesse qui affectionne tant l'utilisation de ce procédé ô combien dangereux. Alors elle se prépare, sans réellement regarder autour d'elle. Après tout, ne vient-elle pas de se débarrasser de trois de ces créatures visqueuse ? Alors, juste une un peu plus grande, il lui faut juste revoir la dose. C'est ainsi qu'elle se prend un coup, malgré qu'elle soit en retrait. Un coup qui la propulse en arrière, la fait tomber au sol, comme si elle n'était qu'une feuille transporté par le vent. Et l'écrin qu'elle portait chute, lui aussi, déversant tout ce liquide nocif sur les pavés. Voilà une arme de moins à la disposition de la demoiselle, désormais, elle ne possède plus que des substances médicinales basique ainsi que les aiguilles préalablement empoisonnée. Par un produit bien moins fort.

Elle se redresse, fière et impériale. Elle saigne un peu de la tempe, très légèrement, mais à ses yeux, c'est déjà bien trop pour elle. Pour sa personne, pour sa stature. La colère la gagne peu à peu, vent violent déclenchant une véritable bourrasque. Elle se fiche de savoir si l'enfant est en danger. Personne ici présent ne se soucie de son image. Elle se fiche d'avoir la mort d'un si petit être sur la conscience. La mère semble en état de choc, elle imagine sûrement que son petit est déjà mort. Alors, elle n'a pas à se retenir. Elle peut laisser libre cours à sa froide colère, à la sauvegarde de sa dignité. « Pour une créature si hideuse, je te trouve bien sûre de toi. » Parlait-elle au Gardien, ou au monstre ? Nul ne le sait, mais elle, elle sait parfaitement qu'elle s'adressait aux deux.

III - mal nécessaire ; Deyris., par Gear ► 29/7/2018, 16:18 ►
Le membre 'Deyris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Rang I & II' :

III - mal nécessaire ; Deyris., par Monsters ► 29/7/2018, 19:21 ►

??? || danger ★★☆☆☆
4pv/5pv — moins nombreux mais plus puissant, vous venez de faire les frais de la nouvelle force de ce monstre. Il souhaite vous voir périr, la tension ne cesse d'atteindre des sommets. Le trio macabre va devoir redoubler d'efforts. L'assaut de Discors est un échec ; les couteaux tombent avec rapidité sur la tête de la créature mais son aspirer par sa peau sans une blessure. Deyris, elle, lance à nouveau des aiguilles, empêchant un tentacule de bouger à présent. Peut-être le dessus de sa tête est-il insensible aux assauts physiques ? Profitez de l'ouverture offerte par la duchesse du marché noir !

Contenu sponsorisé

III - mal nécessaire ; Deyris., par Contenu sponsorisé ► ►