AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Idryss
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
Astrale
ProfilMp
Daraen
ProfilMp
Nayen
ProfilMp
13.10.2018 : OUVERTURE DE LA V2 !
17.08.2018 : FERMETURE TEMPORAIRE DU FORUM.
01.03.2018 : OUVERTURE DE LA V1. ♥
La malédiction de Kur-Kigal - forum rpg

{ Les groupes & pays.
 :: Prémices :: Introduction :: Encyclopédie ()

Les groupes & pays., par Gear ► 13/10/2018, 04:12 ►
Majoris - Pays du progrès
Une terre désolée transformée en futur (presque) idyllique
ClimatTempéré
SpécialitésPolitique, culture, militaire & technologie.
LeaderScénario
SecondLibre
GénéralLibre
Général (x1 humain) — Lieutenant (x1 humain) — Capitaine (x3 humains) — Lames (x4 humains) — soldats (aucun nombre défini).
Politicien — magistrat — formateur militaire — chercheur — scientifique — ouvrier — mécanicien — conducteur de tram.
L’île de Majoris se distingue par sa terre aride, sans la moindre trace de végétation; pas même l'ombre d'un arbre ou d'un plan d'herbe, ce malgré la cascade qui s'écoule aux pieds de la capitale. Depuis les cieux, il est possible de voir sur cette terre poussiéreuse, craquelée, et perforée de cratères plus ou moins grands, l'héritage des guerres précédant le miracle de Niantu.

Malgré ce tableau peu favorable, la vie a prospéré sur Majoris et les hommes ont construit la cité de Caelfall, s'inspirant des épaves de machines qu'ils avaient trouvé dans les contrés sauvages pour construire une technologie capable de combler ce manque cruel de flore. C'est ainsi qu'est née la citadelle comme on la connait aujourd'hui, florissante, grandissante, s'élevant comme la ville la plus technologique de toutes les îles. Ici, les hommes mettent le progrès à l'honneur, et misent sur celui-ci pour apporter gloire et renommée; tout comme l'art et la culture permettent de rendre le pays plus ingénieux et attractif encore.

Grâce à la cascade, seule source d'une nature viable, la ville use du plaisir de l'électricité, ce qui permet aux habitants de vivre plus confortablement. Si Majoris est contrôlée d'une main de fer, le dirigeant aime vanter des mérites de sa dynastie, tâchant de la rendre plus incroyable de jour en jour, affichant aux yeux de tous les exploits de son pays.
Ile de falias Depuis toujours, les relations entre les deux pays sont tendues, Majoris se méfiant des religieux de Falias. Leurs façons de penser sont aussi aux antipodes, ce qui ne favorise pas la situation. Le climat est si périlleux que certains annoncent une guerre future... Malgré cela, Majoris se doit de rester neutre, car dépendante des matières premières de Falias.
Ile d'Eriu Pour Majoris, il est bien plus aisé d'ignorer ce pays, autant par peur de représailles que pour le fait qu'eux aussi ont tendance à se montrer discret à leur égard, et ce depuis toujours. Majoris et Eriu partagent de nombreuses connaisses, mieux vaut user de diplomatie afin de ne pas perdre ce semblant de relation actuelle et cet échange culturel.
Ile d'Idye Ce pays est un véritable ami pour Majoris, il ne prône que le plaisir ce qui offre un havre de paix pour les habitants de la nation. Les échanges commerciaux sont nombreux ainsi que les accords entre les deux nations. Certaines mauvaises langues se permettent d'ailleurs de trouver cette entente trop intense.

Les groupes & pays., par Gear ► 13/10/2018, 21:24 ►
Idye - Pays du plaisir
du rhum des femmes et d'la bière nom de dieu
ClimatTropical
SpécialitésCommerce, loisirs, pêche & actes illicites
LeaderScénario
SecondLibre
GénéralLibre
Lieutenant (x1 humain) — Capitaine (x3 humains) — Lames (x4 mages) — la garde (aucun nombre défini).
Pêcheur — trafiquant — dealer — mercenaire — tous les métiers en rapport avec l'hôtellerie et la restauration — prostitution — navigateur — expert nautique.
C'est au plus loin de ses bancs de sable fin (comme flottant au-dessus du lac d'Aegir) que se trouve la cité de Belvar, véritable sanctuaire du tourisme et des plaisirs de la vie. Ici les habitants ne se préoccupent que de peu de choses, vivent au jour le jour, sans contrainte, sans trop penser au lendemain. “La vie est bien trop courte pour la rendre insurmontable.” : Telle est la devise de l'île, qui vit de la pêche et de la plaisance. C'est aussi dans cette fameuse ville que se trouve le quartier le plus téméraire de l'île. Sous la cité, baignés par la lumière des eaux du lac, enveloppés dans des bulles qui les préservent de l'humidité et de la faune, vous trouverez de nombreux coins de plaisirs – que cela soit dans la chair comme dans les jeux d'argent. Si les autorités n'interviennent jamais dans ce quartier, il vous faudra quand même vous plier à quelques règles si vous ne souhaitez pas vous attirer des ennuis.

Dans les alentours de la capitale, il est possible de découvrir d'autres endroits aussi agréables que propices pour se détendre. La station thermale, par exemple, est l'une des activités des plus prisées, ainsi que les nombreux restaurants du village de Bara.

Si le lac se montre clément, il est à noter que, par-delà la rive, se trouve un désert ardent où nul n'ose s'aventurer. Pourtant, d'après les rumeurs, il semblerait que des ruines se trouvent au plus profond de celui-ci et qu'elles porteraient les derniers souvenirs de l’humanité sur terre.

Quoi qu'il en soit, à Idye, le mot ennui est inexistant.
Ile de falias De manière politique, les deux nations ont tendance à se supporter bien que leurs idéaux et principes soient loin d'être en concordance. La raison de cette situation n'est autre que le marché noir ; les deux îles sont en lien de manière illicite, et réalisent de nombreux échanges aussi enrichissants économiquement pour l'une que pour l'autre.
Ile d'Eriu La situation est plutôt tendue entre les deux pays. Idye n'éprouve en réalité aucune animosité contre Eriu, mais l'attitude froide et distance de la nation semble les agacer au plus haut point. La reine ne cesse de trouver leur neutralité plutôt louche par ailleurs.
Ile de Majoris Idye prend un malin plaisir à caresser dans le sens du poil cette nation qu'elle considère comme son amie, son alliée. Elle fait tout pour la convaincre, lui proposer de l'aide et des échanges afin de les garder près d'eux. La puissance militaire et la technologie de Majoris sont en effet bien plus appréciables en ami qu'en adversaire... Pas folle la guêpe.

Les groupes & pays., par Gear ► 13/10/2018, 21:25 ►
Eriu - Pays de la magie
Ils n'ont pas inventé le abracadabra mais c'est presque pareil
ClimatTempéré
SpécialitésNature, connaissance & magie.
LeaderScénario
SecondLibre
ProtecteurIdryss
Shérif (x1 humain) — Second (x1, humain) — Lames (x3 mages) — milice (aucun nombre défini).
Fermier — éleveur — agriculteur — transporteur — livreur — vigneron — horticulteur — herboriste — professeur — bibliothécaire.
Par sa verdure et ses terres florissantes, Eriu est considérée comme le refuge des mages – le refuge du savoir. Sa grande bibliothèque contient toutes sortes d’ouvrages, dont plusieurs datent de l’ancien monde. De nombreux voyageurs s’y rendent afin d’en apprendre plus sur leur univers ou  pour simplement assouvir leur folle curiosité. Pour les mages désirant acquérir davantage de connaissances sur leurs pouvoirs ou leur gardien, la grandiose et renommée Académie de Magie vous ouvre ses portes. Évidemment, celle-ci accueille tout aussi les humains.

Si la capitale reste protégée par une dense forêt, vivre aux alentours de cette dernière n’en reste pas moins dangereux. En effet, la forêt de Jade renferme bons et mauvais endroits, soit fascinants soit mortels. Les légendes racontent que la forêt serait bénie par Niantu lui-même ; pourtant, la terre profonde et ses dangers prouvent l’omniprésence de Calamité en ces lieux. Il est conseillé aux curieux cherchant à découvrir les mystères de cette sylve de rester sur leurs gardes.

Dans cette région, les habitants ne font qu’un avec la nature et ils en prennent le plus grand soin. Si la capitale se situe en plein coeur de la forêt, les hommes ont planté à l’extérieur de celle-ci un ensemble de terres agricoles réputées. Au sein de leur petit village, plusieurs fermiers, de grands amoureux de la terre, s’assurent de récolter les fruits et légumes qu’offre le sol particulièrement fertile de l’île. Ces plaines abritent également quelques restes de l’ancienne humanité parmi les dunes, offrant un horizon des plus magnifiques et nostalgiques à la fois.
Ile de falias Tout comme avec les autres nations, Eriu souhaite rester neutre vis à vis de Falias, bien que les habitants soient plutôt irrités par les religieux et leur souhait de vouloir prouver qu'ils ont raison sur la question. Les érudits du pays ne cessent de les trouver agaçant et le pouvoir en place semble être plutôt d'accord. Ils observent donc Falias avec faux sourires et hypocrisie.
Ile de Majoris Les dirigeants d'Erius ont pris soin de bien analyser la situation ; une nation sans Fly au sein de Caelum ne représente aucune menace. Ils ont donc entretenu des relations amicales avec Majoris jusqu'à obtenir plusieurs de ces navires volants. Une fois obtenus, Eriu a ainsi peu à peu pris du recul avec la capitale.
Ile d'IdyeErius considère toujours avec amertume cette nation qui ne recherche que le plaisir et les débauches sans lendemain. Nul pays ne peut survivre de la joie et de cette ineptie. Les dirigeants semblent ainsi convaincus qu'Idye cache quelque chose, et conservent l'île à distance en les gardant à l’œil.

Les groupes & pays., par Gear ► 13/10/2018, 21:28 ►
Falias - Pays religieux
Ils ont éclot dans la neige et, très tôt, ils ont parlé de Niantu
ClimatPolaire
SpécialitésReligion, forge & marché noir  
LeaderMaggi (Pnj)
SecondScénario
InquisiteurScénario
Chevalier (x2, humains seulement) — Lames (x3, mages seulement) — templier (aucun nombre défini).
Chimiste — herboriste — pharmacien — bûcheron — mineur — forgeron — chasseur — marchand — tavernier — guide de montagne — prêtre — sœur.
Siège du culte de Niantu, Falias se caractérise par ses hautes montagnes et la blancheur de sa neige. Contrairement aux températures tempérées des autres îles, le berceau de la religion oblige ses habitants ainsi que ses visiteurs à bien se couvrir à l’extérieur. Le climat est rude et glacial.  

Aux pieds de la montagne enneigée se trouve la capitale, Manest. La foi y règne en maître et son influence est indéniable. Certes, l’île ne peut se vanter de posséder la technologie de Majoris ou les forêts magiques d’Eriu ; néanmoins, la cathédrale de glace est preuve de son pouvoir. Nul ne peut nier la parole du bon dieu ayant sauver l’humanité, et celle-ci se doit de continuer à honorer sa bonté. Le culte s'occupe donc à transmettre sa volonté aux quatre coins de Caelum. Cela dit, certains habitants de Falias ne portent pas un amour inconditionnel envers leur bien aimé seigneur astral. Plus loin dans les terres enneigées, préférant se détacher du culte, des citoyens ont fondé le village de Oswal, il y a de cela quelques générations déjà. En effet, bien que majoritairement axés sur la parole du seigneur, plusieurs habitants s’y opposent dans l’ombre, mais évitent de clamer en public leurs opinions contraires.

L’île de glace regorge de ressources enviables. Au coeur des montagnes, de nombreux tunnels forment les mines de Falias, menant à des quantités infinies de minerais, des plus précieux aux plus durables. Aux alentours, des forêts denses et plus que nécessaires à la survie des habitants abritent une réserve importante de bois et de gibiers. De plus, Falias excelle dans l'artisanat et abrite de nombreux forgerons. Ces maîtres de l’art ont, au fil du temps, acquis une certaine renommée grâce à leur armes précises et tranchantes, maniées par les plus grands guerriers.
Ile de Majoris Pour Falias, ce pays ne cesse d'agir contre Niantu : Majoris entreprend de faire les mêmes erreurs que l'humanité lorsqu'elle était encore sur la terre ferme. De manière officielle, les religieux se contentent de leur dire aux habitants de la capitale qu'ils empruntent le mauvais chemin, mais dans l'ombre, ils immiscent certains prêtres dans le pays pour convaincre la population. De toute manière, ils sont dépendants.
Ile d'Eriu Erius, aux yeux de Falias, représente une menace à ne pas ignorer. Puisque les habitants sont des adeptes de la magie (un don de Niantu), la cité des religieux ne peut que les respecter, bien que la puissance que le pays pourrait en retirer peut, elle, se montrer à double tranchants. Il les garde à l’œil en se montrant respectueux.
Ile d'Idye Ce pays n'est que débauche et mauvaises actions. Falias éprouve du dégoût pour cette nation qui ne montre que l'aspect le plus souillé de l'humanité. Pour autant, les religieux essaient de feindre la neutralité car ils ont conscience que le marché noir est important autant pour Idye que pour eux. Les gains économiques sont trop importants pour être interrompus.
Contenu sponsorisé

Les groupes & pays., par Contenu sponsorisé ► ►