AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Idryss
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
Astrale
ProfilMp
Daraen
ProfilMp
Nayen
ProfilMp
ANNONCES :
20.11.2018 : INSCRIPTION ANIMATION #01 !
13.10.2018 : OUVERTURE DE LA V2. ♥
La malédiction de Kur-Kigal - forum rpg

{ One can fly; one can kill - Ft. Gladwin
 :: Archipels :: Zone alentour ()
avatar
Haura
Haura

One can fly; one can kill - Ft. Gladwin, par Nayen ► 29/10/2018, 20:55 ►
Depuis sa discussion avec Selden l’autre jour, la crainte de se faire attaquer par les pirates n’était que grandissante chez le jeune homme. Bien que son ami avait tenté de le rassurer, Nayen était persuadé que ce jour viendrait dans un futur beaucoup plus proche qu’il l’aurait imaginé. Ce matin, il cru que ce jour était venu lorsque son patron lui annonça la présence d’un important passager à bord de son vaisseau. L’inquisiteur lui-même, en chair et en os. Travaillant au service de son gouvernement, il était tout à fait normal que ce genre d’individu pose pieds sur le pont de son bateau volant. Néanmoins, avec ce ciel de moins en moins sécuritaire, le mage devait se préparer à toutes éventualités. La présence de cet homme sur son vaisseau flottant ne lui inspirait rien de bon. Du moins, ce sentiment était plutôt partagé. Menace ou protection? La question hantait l’esprit du capitaine. L’inquisiteur était un homme important. Maintenant que le navire était au beau milieu des nuages, les pirates avaient l’avantage du terrain. Toutefois, la carrure ce guerrier ne donnait nulle envie de s’y opposer aussi ouvertement. Si l’homme d’Idye se trouvait plutôt grand en général, il ressemblait à un enfant aux côtés de celui de Falias. À savoir si ce dernier lui apporterait chance ou malheur.

Malgré la présence de son guet au sommet du mât principal, il confia à sa gardienne d’inspecter le moindre recoin du navire, question de lui rapporter tout ce qui lui paraissait un minimum suspect. Partageant ce sentiment d’inquiétude avec leur capitaine, tout l’équipage gardait également l’oeil ouvert. Il se pouvait bien que l’un des passagers, voire plusieurs d’entre eux, étaient des pirates ou des terroristes déguisés. Préférant privilégier la sécurité du voyage avant tout, le vice-capitaine avait lui-même escorté l’inquisiteur dans l’une des suites privés du bateau; conçues expressément pour les voyageurs importants.

Jugeant qu’il était l’heure pour le capitaine de se présenter en personne à leur invité, il confia la barre à son second pour les quelques minutes qui allaient suivre. Étant la gardienne du capitaine, Haura préféra l’accompagner. Elle adorait rencontrer de nouvelles têtes, surtout lorsque celles-ci étaient des mages avec leur gardien. L’homme toqua à la porte et attendit la permission avant d’entrer. Par politesse, il retira sa casquette et fit une légère courbette en guise de salutation.

- Bienvenue à bord de mon vaisseau, Inquisiteur. Je n’ai eu la chance de le faire plus tôt, mais permettez-moi de me présenter. Je suis le capitaine Storm, à votre service, et voici Haura, ma gardienne. J’espère que vous appréciez le voyage jusqu’à présent.



Nayen #0099CC
Haura #33CC99
Tessissamess

One can fly; one can kill - Ft. Gladwin, par Gladwin ► 30/10/2018, 10:51 ►

One can fly, one can kill
Ft. Nayen
« Pourquoi diable notre bon souverain nous fait revenir à Falias ? »

Kaan était agité dans la cabine et tournait en rond à cause de son mal des transports. Il y a quelques heures le mage et son gardien étaient en voyage dit politique pour maintenir les apparences et les alliances fragiles entre les îles. Malheureusement le dirigeant avait rappelé un peu précipitamment l'inquisiteur. Avec eux, il y avait deux gardes de Falias qui attendait devant la porte. Le colosse posa son épée dans le coin de la pièce mais assez près pour qu'elle soit à sa portée s'il y avait du grabuge, le ciel n'était plus si tranquille qu'avant, les pirates et autres malandrins y étaient par dizaines à attendre le moment pour attaquer.

« Il a juste émis dans sa missive la présence du général d'Eriu »

Gladwin ponctua sa phrase par un léger soupir, lui et le général n'était pas vraiment amis et les deux hommes avaient un caractère bien différent. Dans tous les cas ils étaient maintenant en route et les deux compères ne pouvaient pas faire marche arrière. L'inquisiteur avait également remarqué une tension pesante quand il avait embarqué, l'homme savait que sa présence allait mettre un climat de pression mais dans sa tête il avait l'espoir que cette fois-ci serait différente. C'était loupé.


« Inquisiteur, le capitaine demande à vous voir »


Gladwin hocha la tête, il allait rencontrer la personne qui allait les déposer normalement à bon port. L'homme qui s'avança était plus petit que lui, enfin, qui pourrait être plus grand que lui déjà ? Il avait une certaine classe et une certaine assurance également. Il était accompagné de sa gardienne et même s'il ne le montrait pas, Gladwin trouvait qu'Haura était une créature vraiment mignonne.

Bienvenue à bord de mon vaisseau, Inquisiteur. Je n’ai eu la chance de le faire plus tôt, mais permettez-moi de me présenter. Je suis le capitaine Storm, à votre service, et voici Haura, ma gardienne. J’espère que vous appréciez le voyage jusqu’à présent.


Ce genre de phrase qu'on lui ressortait sans cesse, les courbettes, les bonnes manières... Cela ne le dérangeait nullement mais depuis sept ans il n'avait toujours pas réalisé que son rôle était si important pour les autres.

« Merci de votre accueil, ne soyez pas si cordial, je ne suis qu'un passager parmi tant d'autres. Vous le savez sans doute mais je me nomme Gladwin Bakken et mon gardien, Kaan, m'accompagne depuis vingt années »

Kaan s'avançait légèrement en effectuant un signe de tête pour saluer, il était toujours autant silencieux et regardait Haura car il était méfiant envers les étrangers. Il s'installa au pied de son humain sans un mot.

« Vous croyez qu'il est possible de visiter votre navire ? »

Si l'inquisiteur posa cette question ce n'était pas par curiosité mais surtout pour se dégourdir les jambes. De plus, sa présence pourrait peut-être faire fuir des pirates s'ils avaient ce navire en ligne de mire.


NOTES,
TAGS, @


avatar
Haura
Haura

One can fly; one can kill - Ft. Gladwin, par Nayen ► 30/10/2018, 21:39 ►
Sa prestance n’était guère une légende urbaine. L’inquisiteur était à la hauteur de sa réputation… soit un géant aux traits durcis par ses nombreux combats. Quant à sa douance au combat, Nayen préféra ne jamais en être témoin, surtout présentement. Dans le cas contraire, cela signifierait qu’ils seraient attaqués par ces satanés bandits du ciel. Le guerrier face à lui était certes redoutable, mais restait un homme parmi tant d’autres. Si ces pirates s'attaquaient à son navire, ils le feraient en connaissance de cause. En ce qui le concernait, le capitaine n’avait point une magie adaptée au combat. S’ils naviguaient sur l’eau, le terrain lui serait avantageux, mais c’était loin d’être le cas. Le jeune mage portait une certaine admiration envers son aîné. Celui-ci dévouait sa vie à protéger son pays. Il imaginait que ce titre devait être lourd en responsabilités.

- Merci de votre accueil, ne soyez pas si cordial, je ne suis qu'un passager parmi tant d'autres. Vous le savez sans doute mais je me nomme Gladwin Bakken et mon gardien, Kaan, m'accompagne depuis vingt années.

Se montrer ainsi cordial faisait partie de son boulot. De plus, vu leur position respective, il était tout à fait normal que le capitaine se montre un minimum poli. Ceci était sans compter le flagrant écart d’âge entre les deux hommes. Le jeune homme redressa la tête, sourire aux lèvres, couvrant sa chevelure sombre de sa casquette blanche aux motifs dorés. Malgré son air sévère, l’inquisiteur ne lui paraissait pas aussi froid qu’il l’aurait cru.

- Nous sommes enchantés messires. Ne prenez pas ces formalités de manière si personnelle. Mon travail exige simplement de vous faire preuve de respect, à vous et à tous mes autres passagers.

La question suivante fut inévitable. Le pilote s’attendait bien à ce que ce passager ne reste pas tranquillement assis à l’intérieur de cette suite pour toute la durée du trajet. Ensuite, il ne pouvait pas prétendre à ce dernier que, pour sa sécurité, il se devait de rester ici. Le guerrier lui rirait au nez en affirmant qu’il savait parfaitement se défendre tout seul… Chose qui n’était pas difficile à croire. Parmi tous ces gens sur ce navire, Gladwin était le plus propice à les défendre.

- Sans problème. Nous nous ferons également un plaisir d’être vos guides.

Avec l’agilité d’un chat, Haura sauta sur l’épaule de son humain, son perchoir préféré. Comme le duo n’allaient pas pouvoir les obliger à rester dans cette pièce, autant les accompagner sur le pont. Le capitaine pensa profiter de cette même occasion pour inspecter lui-même son navire.

- Vous pouvez nous suivre, ajouta Haura avant que son mage ne franchisse le seuil de la porte, les invitant d’un signe de la main.



Nayen #0099CC
Haura #33CC99
Tessissamess

One can fly; one can kill - Ft. Gladwin, par Gladwin ► 1/11/2018, 17:10 ►

One can fly, one can kill
Ft. Nayen
Après avoir répondu positivement à sa demande, la gardienne du capitaine sautait agilement sur l’épaule de ce dernier. Gladwin était dans le fond impressionné par cette prouesse et ce signe de confiance mutuelle. Il avait remarqué que Storm était jeune donc leur lien aussi par la même occasion, contrairement au duo qui eux avait mis plus de dix ans pour avoir une confiance mutuelle. Kaan était moyennement ravi de cette visite due à son mal-être dans ce transport mais il n'avait pas vraiment le choix.

« On ne pouvait pas rester tranquille Glad ? »

Le Non se dessinait sur le visage de Gladwin, le guerrier n'aimait pas rester immobile sauf lorsqu'il prie. Par souci de confort et comme il ne connaissait aucunement les personnes travaillant sur ce navire comme les passagers, il prit en main son épée pour la poser dans l’étui qui lui-même s’enclenchait dans un mécanisme dans son dos. On ne sait jamais pensait l'inquisiteur qui se dirigeait vers le seuil de la porte. En sortant de la cabine, l’inquisiteur s’adressa aux deux gardes de Falias présent et qui étaient au garde-à-vous en voyant leur chef.

« Restez là et soyez vigilant »

« Oui Inquisiteur »

Gladwin et Kaan commençaient par suivre le capitaine et sa gardienne, le navire avait l'effet d'être plus grand de l'intérieur que de l'extérieur. Le gouverneur n'avait pas fait les choses à moitié en ce qui concerne la solidité, s'il avait été seul Gladwin serait déjà perdu. Le loup noir voyait son humain froncer les sourcils ce qui était le signe qu'il était préoccupé, que ce soit par l'ambiance générale ou le fait de devoir être sociable pendant quelques heures il n'en savait pas plus.

« Capitaine Storm, où allons nous en premier lieu ? »

Après une légère hésitation il continua avec une question qui lui brûlait les lèvres.

« Depuis que les attaques de pirates s’intensifient sur les navires, votre employeur vous forme t-il au combat ?  »

Au fond de lui il était plus à l'aise de parler en combattant alors s'il pouvait lui proposer de lui montrer quelques mouvements de défense il le ferait avec plaisir. Kaan le savait et ne pouvait pas s'empêcher de pouffer légèrement, il n'avait donc pas changer depuis toutes ces années.


NOTES,
TAGS, @


avatar
Haura
Haura

One can fly; one can kill - Ft. Gladwin, par Nayen ► 13/11/2018, 06:25 ►
Suivi de son invité d’honneur, le capitaine monta sur le pont d’un pied se voulant confiant. Grand sourire aux lèvres, seuls ses hommes savaient pertinemment que celui-ci avait but de cacher son inquiétude. Ils firent de même, s’occupant assidûment à leurs tâches. Ils ne pouvaient laisser planer le doute, au risque de perdre la confiance de leurs passagers. Le navire était désormais au beau milieu des nuages, contournant prudemment les archipels et les pierres volantes pouvant endommager la coque. Le courant d’air était frais et agréable. Ce n’était pas la même sensation que l’eau, mais Nayen avait appris à apprécier ce sentiment. Quelques uns des passagers se trouvaient sur le pont, admirant le paysage, le regard émerveillé. Les autres se trouvaient dans la suite commune, située à l’avant du vaisseau, pour se protéger du froid ou simplement se reposer durant la traversée.

Haura quitta l’épaule de son maître et vint à la rencontre de son homologue, Kaan, curieuse. Malgré le poste de son humain, elle avait peu l’occasion de sympathiser avec ses semblables et en apprendre plus sur leur relation avec leur humain. Les concernant personnellement, le courant passait plutôt bien entre elle et Nayen, mais elle se doutait bien que ce n’était peut-être pas la même chose pour tout le monde. L’apparence intimidante du loup n’allait certainement pas l’arrêter à assouvir sa curiosité.

- Je suis contente d’avoir la chance de discuter avec un autre gardien! Dit? Ça fait longtemps que tu es aux côtés de ton humain? Ça doit être sympa de le suivre partout pour accomplir ses devoirs d’inquisiteur! Vous ne devez pas vous ennuyer!

De son côté, Nayen répondit à la question de Gladwin par une autre question.

- Par quoi aimeriez-vous commencer? De ce côté se trouve les commandes et de celui-ci, dans la cale avant, la salle commune pour les passagers. Celle-ci peut donner accès à la machinerie du Fly.

Ensuite vint une question inattendue; non pas si inattendue. Évidemment, il était naïf de croire que l’inquisiteur, le protecteur de Falias, ne poserait aucune question sur les défenses du navire. La capitaine avait tout de même espérer que la question ne franchisse jamais les lèvres de ce dernier, au risque de devoir admettre les la faible efficacité de ses hommes à répondre à une attaque. Son équipe était pour la plupart des gens du peuple, n’ayant jamais appris à se défendre autre que par les poings ou un vulgaire poignard. Jamais ils ne feraient le poids contre des pirates entrainés. Leur seule option était une procédure bien précise, misant avant tout la sécurité des passagers. Sans plus. Nayen était peut-être un mage, mais son pouvoir ne lui permettait en rien de défendre son navire. Le jeune mage se voyait mal admettre tout cela au représentant de Falias. Idye serait bien mal perçu par la suite.

- En cas d’attaque, notre priorité reste la sécurité de nos passagers, messir. N’ayez crainte à ce sujet. Nous y sommes préparés.

Du moins, d’une certaine manière” pensa le garçon. Il espéra avoir réussi à contourner cette question-piège. La crédibilité de son pays était entre ses mains.



Nayen #0099CC
Haura #33CC99
Tessissamess
Contenu sponsorisé

One can fly; one can kill - Ft. Gladwin, par Contenu sponsorisé ► ►