AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Idryss
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
Astrale
ProfilMp
Daraen
ProfilMp
Nayen
ProfilMp
ANNONCES :
20.11.2018 : INSCRIPTION ANIMATION #01 !
13.10.2018 : OUVERTURE DE LA V2. ♥
La malédiction de Kur-Kigal - forum rpg

{ Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin]
 :: Falias :: Monts Ysun ()

Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin], par Evangelyne ► 31/10/2018, 08:29 ►

Gladwin & Evangelyne

Deux silhouettes, sillonnées le paysage du Mont Ysun en vaguant ici et là sur la poudreuse. L'une, de taille moyenne et élancée, vêtue d'une longue cape d'un bleu roi faite de matière laineuse, dont le visage était dissimulé par le redressement d'une longue capuche. Protégeant la chevelure, les joues légèrement teintées par le rose, et les pupilles bleues azure d'Evangeline. À ses cotés, se tint comme à son habitude, son fidèle gardien au pelage d'ivoire. Ses pattes laissées des traces profondes dans la neige, témoignage d'une masse imposante et puissante de part sa carrure. Deux compères, qui avaient décidé de venir fouler le sol de cette montagne. Koba appréciait grandement ces escapades, surtout en ces lieux. Son coté loup arctique probablement, bien qu'au fond, il n'était réellement comparable au véritable animal.  

La Mage avait décidé ce jour, de ne pas s'éprendre de ses obligations. Proposant à son ami de sortir, s'éloigner un peu de l'agitation de la Cathédrale et de la ville. Il n'eut pas réellement cherché à savoir le pourquoi du comment, il n'était pas rare que cela ne se produise pas un coup de tête. Situation qui lui allait très bien.  

Le museau de Koba se redressa, pour mieux humer les odeurs environnantes. Réflexe animalier qu'il avait souvent l'habitude de faire, mais ce coup ci, une odeur olfactive capta plus particulièrement son attention. Quelque chose, qu'il reconnaissait. « Ha d'accord... Je comprends mieux notre présence ici à présent. » Il n'eut pour réponse, qu'un simple sourire de la jeune femme. Cette dernière s'était, en effet, bien gardée de lui dire ce qu'elle venait réellement chercher en ces lieux. Bien que, il ne lui fallait pas toujours de raison pour sortir, et s'aventurer seule... Ou presque, en présence de son gardien. Ayant passé tant d'années enfermés dans le manoir familiale de son père, elle goûtait depuis quelque temps à une liberté certaine, ne s’empêchant pas des petites escapades sans profond but à atteindre. Juste, par envie.  

Certes, il y avait bien une raison à leur présence ici en ce jour. Et ils y parvinrent assez rapidement, Evangeline sachant très bien où chercher celui dont le retour à Falias avait fait des louages. Bien du temps c'était écoulé depuis le départ de l'inquisiteur, pensait-il réellement qu'il puisse signer son retour sans qu'elle ne vienne s'assurer de sa bonne portance ? « L'inquisiteur est donc bien de retour parmi nous, et cela, sans même feindre de m'en avertir par lui-même. Je pourrais m'en sentir contrarié. » Elle se trouvait à présent à quelques mètres de lui, le vent en direction de son interlocuteur lui porta rapidement ses paroles. Sorties de par ses lèvres légèrement blanchies par le froid, dessinant un sourire apaisant, doux et assuré de sa présence.



             
"Tous ces plaisirs violents, auront une fin violente"

Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin], par Gladwin ► 31/10/2018, 16:24 ►

Retrouvailles sous la morsure du froid
Ft. Evangelyne
Après toute l’agitation de ces dernières semaines, Gladwin avait décidé de se ressourcer en se rendant au mont Ysun. Avant ça il était parti rendre visite à son père adoptif, il savait qu’il devenait vieux et qu’il avait besoin de son fils. Malheureusement cette visite tourna dans une direction que le mage n’avait pas prévue.

« Je suis malade Gladwin »

La voix tremblante de l’homme qui avait élevé l’inquisiteur résonnait légèrement dans la pièce, le visage du colosse était assombri par la nouvelle. Kaan était silencieux mais n’en pensait pas moins, détournant la tête de cette scène un peu étrange. L’inquisiteur ne disait mot avant de se tourner vers la sortie, lâchant des paroles dans un calme olympien

« Je trouverai un remède »

N’ayant pas le temps de répondre, le père du défenseur de Falias voyait son fils s’éloigner, celui-ci se rendant vers sa prochaine destination : Le Mont Ysun. Serrant son collier entre ses doigts il ne voulait pas l’avouer mais était touché par cette nouvelle qui venait comme un cheveu sur la soupe. Kaan savait dans quel état d'esprit était son mage et ne préférait pas lui en parler de peur qu'il se renferme sur soi-même.

Soufflant entre ses mains pour se réchauffer le mage et son gardien commençaient l’ascension du mont. Contrairement à beaucoup de pèlerins, ils n’allaient pas directement vers le sommet mais dans un endroit bien particulier pour eux. Pour trouver l’endroit exact il fallait longer quelques roches bien particulières, elles étaient légèrement colorée et partiellement recouverte de neige. Gladwin connaissait le chemin et s’arrêta devant un monticule de petite pierre qu’il avait fait quelques années auparavant. L’inquisiteur posa le genou droit à Terre, planta son épée à deux mains dans la neige et commençait à prier

« Et dire que c’était il y a vingt ans, tu as vieilli depuis Gladwin »

Le mage soupira à cette remarque et Kaan s’installa aux côtés de son humain avant de bouger ses oreilles vers l’arrière. Il entendait des pas et sentait une odeur qu’il reconnaîtrait entre mille. Voyant son gardien qui s'agitait, il s'arrêta un instant avant d'entendre une voix familière.

« L'inquisiteur est donc bien de retour parmi nous, et cela, sans même feindre de m'en avertir par lui-même. Je pourrais m'en sentir contrarié. »

Le colosse à l'armure ébène se redressa pour se tourner vers la personne en question.

« Evangelyne »

Kaan allait vers Koba, les deux loups se saluaient à leur manière pendant que Gladwin ne décrochait aucun sourire. Il s'en voulait de ne pas avoir prévenu la prêtresse de son retour mais ne voulait pas montrer qu'il était contrarié par son manque d'attention à son égard.

« Excuse moi de ne pas t'avoir prévenue »

Evangelyne était pour lui quelqu'un de pur, il avait baissé sa garde quelquefois en sa présence et lui qui ne voulait de personne à ses côtés, s'est vu devenir proche de la prêtresse. Il ne savait pas pourquoi son rythme cardiaque s'accélérait mais il secoua la tête avant d'y penser. Il continua de lui parler avec un ton froid comme elle avait l'habitude d'entendre de la part de l'inquisiteur

« Tu savais que j'étais ici ? Tu n'est pas venu que pour me faire la morale de mon oubli j'espère »


NOTES,
TAGS, @



Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin], par Evangelyne ► 1/11/2018, 14:40 ►

Gladwin & Evangelyne



Le gardien au pelage blanc salua promptement celui au pelage d'ébène. Leur rapport on sûrement bien évolué depuis leur première rencontre... Animosité, dominance, peut-être une pointe d'arrogance et de fierté de la part de Koba. Et voyez, au final, Kaan devait être l'un des rares gardiens dont la présence pouvait lui être bénéfique. Probablement dû aux moqueries qu'ils ont partagé en voyant leurs mages ensemble, encore plus drôle pour lui, lorsqu'il voyait Evangelyne prendre pour les premières fois en main une arme et apprendre à la manier. Il se mit quelque peu en retrait avec son acolyte, laissant ainsi soin à leurs mages de converser. Bien que son œil furtif et l'une de ses oreilles restèrent tournées vers sa protégée.    

Cette dernière, obliqua légèrement la tête en signe de négation envers Gladwin. Bien sûr qu'elle ne venait pas ici pour le sermonner, faire tout ce chemin, rien que pour cela serait bien futile. « Je te connais, peut-être mieux que tu ne crois. Je me doutais qu'après autant de temps passé à l'extérieur de Falias, tu repasserais par ici à ton retour. » Après tout ce temps, bien trop probablement, Evangelyne a su être attentive aux attentes et aux besoins de Gladwin. De nature empathique et à l'écoute, il ne lui est pas difficile de cerner une personne et d'apprendre à la lire sans contraintes forcées. Toutefois, l'inquisiteur a été une personne des plus difficile, ne laissant pas si facilement paraître ses ressenties. Seul le temps qu'elle aura passé à ses côtés, les entraînements, leurs escapades dans le but de négociations avec d'autres nations, ou simplement perdurer le culte de Niantu... Lui ont permis d'assimiler au mieux les traits de ce grand guerrier. Il était important pour elle de le découvrir, et aujourd'hui encore. Pourquoi ? C'était important, voilà tout. Important pour Eva de savoir s'il se sent bien ou non, s'il est irrité ou bien portant... Triomphant ou éprouvé...    

Il y avait d'ailleurs sur son visage, une petite marque qu'elle connaissait bien assez. Elle la voyait parfois en cas de froissement, de peine ou d'accablement. Très peu, voire personne hormis elle, ne parviendrait à lire sur ce visage. Juste un petit signe, au-dessus de la tempe du ténébreux, qu'elle capta en penchant légèrement la tête. S'approchant avec douceur, l'une de ses mains vint frôler la dite tempe durant quelques secondes seulement. « Ça fait bien longtemps, n'est ce pas ? J'avais imaginé un retour plus hâtif, ou du moins l'avais-je souhaité. J'ose toutefois espérer que cette contrariété ne soit pas liée à ce retour, ou à ma venue. Ce serait-il passé quelque chose durant ce temps ? » Il ne servait à rien de chercher à tourner autour du colosse pour espérer en tirer quoi que ce soit. Depuis le temps, Evangelyne préférait être prompte et aisée dans ses propos. S'il ne voulait pas en parler, il n'aurait cas le lui soumettre, et elle se pliera à cette volonté.    




             
"Tous ces plaisirs violents, auront une fin violente"

Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin], par Gladwin ► 1/11/2018, 22:03 ►

Retrouvailles sous la morsure du froid
Ft. Evangelyne
Il n’était pas aisé pour Gladwin de la regarder en face, il n’était pas aisé pour lui avouer qu’il s’était inquiété pour elle et surtout qu’elle le connaissait mieux qu’il ne le croyait. L’inquisiteur se souvenait de la première fois qu’il avait rencontré la jeune prêtresse, un brin de femme qui ne se laissait pas faire et qui ne se mettait pas de barrière pour obtenir ce qu’elle voulait. C’est vrai qu’il aurait dû s’en douter comme il lui avait confié son petit rituel et comme le mont Ysun comptait pour lui après tout il avait vu Niantu à l’endroit même où les deux mages se trouvaient.

« Il est vrai que j’aurai dû me douter que tu viendrais »

Mais n’avait-il pas l’espoir que ce soit le cas ? Au fond de lui il était heureux de la revoir même si son visage passif. Pourtant Gladwin voyait qu’elle n’allait pas en rester à de simples formalités, elle s’approchant du colosse et un peu trop à son goût elle toucha de ses doigts glacés par le froid sa tempe. Ces quelques secondes lui ont paru une éternité, cette légère brise qui parcourait son corps lui était étranger et il recula d'un pas en attrapant le pommeau de sa lame planté dans le sol pour garder l'équilibre. Il ne détourna pas regard en entendant son interrogation même s'il voulait se trouver ailleurs. Kaan quant à lui s’était arrêté de se rouler dans la neige pour observer la scène de loin, il baissa la tête avant de s’adresser à Koba loin des oreilles des deux mages.

« Glad se ment parfois à lui même »

Le loup noir se coucha sur le sol en fixant son mortel, le contact olfactif de celui-ci avait permis à Gladwin de reprendre ses esprits.

« Notre bon Roi a décidé en cours de voyage que je devais faire un détour et  après mes obligation à la cathédrale de glace je me suis rendu au village d’Oswal »

C’était la vérité et de son retour tardif et du pourquoi il ne l'avait pas prévenu, mais elle savait qu’il n’y avait pas que cette raison, non ce serait trop facile. Son visage s'assombrit lorsqu'il continua dans un souffle semi-coupé

« Mon père est malade »

La nouvelle de son paternel était comme un coup de massue, lui-même n'avait plus longtemps à vivre et n'avait pas pu lui donner une descendance. Lui qui était toujours souriant et positif, avait annoncé à son fils sa maladie sans croire à une voie de guérison. C'était l'une des premières fois qu'il se livrait autant et il se sentait vulnérable mais il se devait être fort et se tourner vers l'entité qu'il avait vue des années auparavant.

« Peut-être que Niantu pourras m'aider »

Mais la présence d'Evangelyne lui permettait déjà d'aller mieux sans même savoir pourquoi.

NOTES,
TAGS, @



Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin], par Evangelyne ► 2/11/2018, 20:25 ►

Gladwin & Evangelyne



Son sourire si précieux s’effaça à ses paroles, ne s'attendant pas à des mots si grave. La maladie d'un proche est toujours une épreuve, elle ne le sait que trop bien. La peine que pouvait éprouver Gladwin, faisait écho dans le cœur d'Evangelyne.

« Niantu peut, tout comme nous, se voir dépasser par la véracité de certaines situations. En revanche je suis certaine qu'il peut t'apporter le courage nécessaire pour surmonter cette épreuve, et transmettre à toi et à ton père, la force de vous battre. » Elle ne pouvait lui promettre que le Dieu parviendrait à guérir les maux de son paternel, parfois il y a certaines promesses que l'on ne peut tenir... Et qui serait cruelles de faire espérer. Des mots de réconfort ne sont pas faciles à trouver dans ces circonstances, mais aucune pitié ne pourrait le combler. Evangelyne se voyait face à la propre mort de sa mère, du moins, à son énoncé. Jamais elle n'aurait voulu des plaintes à son égard, ni que l'on puisse s’apitoyer sur sa destinée. D'autant plus que les dès ne sont pas encore jetés, il reste toujours l'espoir... Un espoir de guérison pour le bienfaiteur de Gladwin, même si l'on n'espère plus.

Evangelyne échangea un nouveau regard avec l'inquisiteur, et prit la direction de la petite montée de pierre, fait par les soins de ce dernier. Ses genoux se posèrent à terre, tandis que l'une de ses mains remit en place un petit bout marbré qui avait glissé de sa position. « Il se pourrait même qu'il t'ait déjà donné sa réponse. Ma présence ici, sans que je n'ai eu à repasser, est peut-être un signe annonciateur. Tu n'es pas seul Gladwin, je t'aiderais à trouver un remède, et à t'apporter la conviction nécessaire. » Ses mains abaissèrent doucement le capuchon qui enveloppé son visage. Sentant plus présentement, la brise austère de la montagne. Seul son léger sourire sur le coin de ses lèvres, émanait d'une certaine chaleur. Bien évidemment, qu'il ne sera pas seul pour faire face à la situation. Et cela, sans que ce ne soit dit à contre volonté de la part de la prêtresse. La redevance ne faisait pas qu'elle se sente obligée d'être présente... Non, simplement la volonté. Si elle le pouvait, elle l'accompagnerait d'elle-même sur les batailles et ses traversées. Mais soyons honnête, Eva n'aurait pas sa place dans de telles situations, faisant d'elle plus un fardeau qu'une aide précieuse. Alors oui, si les circonstances le lui permettent, elle l'épaulera dans d'autres, plausible à ses yeux. « Même le plus valeureux des guerriers à besoin de repos, de corps et d'esprit. » Malgré les circonstances, Gladwin ne devait pas manquer à sa propre santé, chose que Evangelyne ne manqua pas de lui rappeler. Sans cela, comment peut-on prétendre pouvoir venir en aide à une autre personne ?    





             
"Tous ces plaisirs violents, auront une fin violente"

Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin], par Gladwin ► 7/11/2018, 16:19 ►

Retrouvailles sous la morsure du froid
Ft. Evangelyne
La morsure du froid avait atteint le cœur des deux mages mais la légèreté d’Evangelyne et les mots qu’elle posa sur la peine de Gladwin ravivaient son cœur. Aujourd’hui était un jour particulier pour l’inquisiteur qui ne savait pas quoi penser de ce qu’il ressentait pour le moment. Il ne savait pas pourquoi il lui avait dit si facilement, à vrai dire il n’avait pas l’habitude de se confier à qui que ce soi-même avec la douce prêtresse.

«  Je ne te demande pas de faire ça pour moi Evangelyne »

Il appréciait le geste mais c’était son père, sa mission, son fardeau et non pas le sien, il se sentais nerveux à l’idée qu’une personne puisse l’aider sans demander de contrepartie.

« Même le plus valeureux des guerriers a besoin de repos, de corps et d'esprit. »

Il réfléchissait à ces mots, il n’avait pas réellement mangé de vrai repas depuis des semaines et ne dormait que très peu en ce moment mais c’était son métier qui voulait ce train de vie. Entre les missions, les revirements de situation et surtout les entraînements des jeunes recrues qui prenaient beaucoup de temps. Malgré son statut il aimait superviser et conseiller les soldats qui allait être sous ses ordres directs.

«  Peu importe ma santé, tu sais que je suis totalement dévoué à ma patrie.» »

Je n’ai que ça
pensait l’inquisiteur. Dans ses paroles il y avait un mélange d’amertume et de tristesse, c’était quelque chose d’inhabituel. Il s’installa auprès d’elle en glissant un tas de neige à l’arrière du monticule de pierres pour que celui-ci ne flanche pas au moindre coup de vent.

«  C’est ici que je l’ai rencontré »

La rencontre avec Niantu était restée dans la mémoire et même si beaucoup pensaient qu’il était à moitié fou mais pour lui c’était sans doute le jour le plus marquant de sa vie. Niantu lui avait offert une seconde vie et une part de lui-même avec Kaan. Il n’avait pas partagé ce moment de recueillement avec personne mais savait que c’était avec elle qu’il voulait le faire pour la première fois.

NOTES,
TAGS, @


Contenu sponsorisé

Retrouvailles sous la morsure du froid [Gladwin], par Contenu sponsorisé ► ►