AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Idryss
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
Astrale
ProfilMp
Daraen
ProfilMp
Nayen
ProfilMp
ANNONCES :
20.11.2018 : INSCRIPTION ANIMATION #01 !
13.10.2018 : OUVERTURE DE LA V2. ♥
La malédiction de Kur-Kigal - forum rpg
dabberblimp"

{ Retrouvailles surprises - feat Claus
 :: Zone HRP :: La corbeille :: Gear V1 ()

Retrouvailles surprises - feat Claus, par Nevyn ► 3/3/2018, 23:41 ►
Retrouvailles surprises

Cela faisait un bout de temps que Nevyn n’était pas revenu dans la grande ville de Majoris. Il faut dire qu’il avait très peu de risque de dénicher les précieuses Eärendils entre les briques, sans en payer le prix fort bien évidemment. Mais le brun avait une bonne raison d’arpenter les rues du quartier d’Hogon en cette belle journée ensoleillée : son porte-monnaie était presque à sec. Et oui, personne n’échappe à la loi de l’argent ! La chasse au trésor des derniers mois n’ayant pas été des plus fructueuses le jeune homme s’était décidé à faire le tour des quelques revendeurs du coin, histoire de voir chez qui il pouvait le plus gagner. Le dernier magasin lui avait fait une offre plutôt honnête cependant il était sûr et certain que la fleur violette minéralisée pouvait valoir bien plus que ce qu’on lui avait dit. L’aspect esthétique et la pureté des pierres étaient à prendre en compte dans le prix. La prochaine boutique serait peut-être la bonne !

Ragaillardi par cette idée notre excentrique sautilla joyeusement vers sa prochaine destination, à quelques centaines de mètres de là. Qu’il était agréable de voir autant de monde ! Il faut dire que sa dernière expédition sur un des flancs bas d’Ysun avait été calme… très calme… trop calme ! Il n’avait croisé personne en trois semaine et il commençait sérieusement à en avoir marre de dialoguer avec lui-même. Parfois il était si buté qu’il s’énervait… Ouais, voir du monde et discuter avec de vrais gens le changeait de ses débats entre lui et sa petite voix intérieure. Nevyn n’eut pas le temps de s’extasier plus, ni même de continuer son chemin, puisqu’une douce odeur vint lui chatouiller les narines ; ça sentait les petits pains fourrés tout chaud ! Bien plus intéressé par cela que par renflouer ses caisses, l’homme suivit son flaire et vida ses poches pour se remplir l’estomac. Chacun ses priorités dans la vie.

Le brun, pain au porc entre les dents et sachet plein entre les mains, fit demi-tour pour reprendre sa première activité. Cependant il fut de nouveau coupé dans son élan à la vue d’une chose étrangement familière. Enfin de deux choses, deux silhouettes. Dubitatif quant à sa vision le garçon se mit à suivre les deux personnes qu’il avait aperçut au milieu de la foule, tout de même assez éparse. Ils étaient de dos mais il était de plus en plus sûr de lui, après tout peu de gens avaient leur prestance et leur classe (oui, oui rien que ça). Il accéléra alors le pas, tout en mâchouillant son délicieux pain, histoire de pouvoir entrevoir leurs visages ou entendre leurs voix. Peine perdue ! Il se contenta alors de faire quelque chose de simple et d’efficace : crier leurs noms. Il prit une dernière bouchée, qu’il ne prit pas la peine de finir, afin d’alpager ceux qu’il avait cru reconnaitre.

-CLAUUUUUS ! MAÏKAAAA ! YOUHOUUUUU !

S’ils se retournaient ça ne pouvait être qu’eux… Non ?



Invité
Invité

Retrouvailles surprises - feat Claus, par Invité ► 6/3/2018, 16:38 ►


retrouvailles surprises || ft Nevyn

Il ne voulait qu'un instant de solitude, qu'un moment durant lequel il pourrait se retrouver avec lui-même, à dénicher le pourquoi de sa vie. L'exploration était devenue un choix naturel pour autant, il était peu aisé de tout envoyer valser de la sorte et ce malgré le soutien de son gardien. Claus ne voulait jamais montrer sa faiblesse ; il l'avait bien trop fait par le passé, il n'était plus cet enfant fragile. Il fallait assimiler les choses et ne jamais courber l'échine. Ainsi était son nouveau credo, ce dernier lui offrant de la distance et cette fameuse froideur.

Levé bien plus tôt que Maïka, l'homme avait pris le soin de ne pas la réveiller, quittant la chambre de l'auberge sans l'avertir. Il s'était promené sans aucun but, il avait ainsi vu le soleil se lever peu à peu ainsi que la ville se réveiller de son sommeil. Les gens se mettaient à réagir afin de débuter une énième nouvelle journée. Tous avaient une raison d'être bien précise, leurs gestes étaient méticuleux et précis ce qui incita le mage à soupirer un instant. Quel malheureux constat que de se voir ici à déambuler sans raison, telle une pauvre et triste âme en peine.

Il s'adossait contre un mur puis se tournait vers une voix familière, cette dernière se faisant entendre soudainement. « tu vas bien finir par arrêter de soupirer un jour, tu vas finir par t'exaspérer toi-même Claus. » Le mage n'était pas surpris de voir sa gardienne ici, elle savait toujours comment le retrouver. « — tu es là depuis longtemps ? » Elle souriait un peu vers lui à sa question puis mimait un signe évasif de la main. « disons que non pour ne pas te vexer. Mais je ne supporte pas de te voir ainsi, allons manger un tous les deux, veux-tu ? »

Claus acquiesça en réponse, la rejoignant. Elle attrapa son bras puis se promena en compagnie telle une mère et son fils. Maïka était inquiète de ce se tramait dans la tête de son mortel, elle le savait fort, même puissant mais ces questions allait le tirer vers le bas, elle en était persuadée. Elle souhaita aborder le sujet mais elle fût interrompu par un cri venant de nul part ; ce vacarme sembla prononcer leurs noms. « — quelle est cette folie encore ? » L'homme se retourna l'air agacé, remonté, cherchant du regard qui pourrait les interpeller ainsi.

Le constat allait être compliqué pour le mage, très ardu. Il reconnu le faciès de cette personne sans difficulté, lui donnant la sensation de prendre une balle en plein cœur. « — dis moi que j'ai une hallucination ? » murmura-t-il vers Maïka. « je crains que non. » Les mots filèrent avec hâte tandis qu'elle mimait un sourire en coin, celui de bonne politesse dont elle seule avait le secret. Ils le laissèrent s'approcher sans prendre la peine de faire un pas dans sa direction. Il avait pu crier, il pouvait bien marcher. « — Nevyn, quelle surprise, encore en vie ? »



Retrouvailles surprises - feat Claus, par Nevyn ► 13/3/2018, 10:48 ►
Retrouvailles surprises

C’était eux, il ne s’était pas trompé, pour une fois, et il pouvait même voir la belle Maïka lui sourire gentiment. Nevyn avala, presque tout rond, son pain puis il trottina joyeusement vers ses deux sauveurs plus que ravi de les retrouver ! Il fallait dire qu’il n’avait pas l’occasion de les voir souvent, ils étaient tous des gens occupés après tout, et il allait profiter de ces retrouvailles improvisées pour passer un moment avec eux. Il était sûr que l’idée ravirait les deux compères ! Plus qu’heureux à cette perspective il slaloma rapidement entre les gens, avec agilité… ou pas.

Le jeune homme était à présent tout proche du mage et de sa Gardienne, il pouvait même entendre l’interrogation de Claus, il ralentit donc pour s’arrêter devant eux pour lui répondre et les saluer correctement. Les cris pouvaient être utiles mais pas spécialement très polis. Si le brun devait essayer d’être à la hauteur de la classe des deux autres il devait se tenir un peu, même s’il n’était pas parti du bon pied. Et cela ne s’arrangea pas puisqu’il trébucha dans l’air, sur un pavé trop haut ou sur quelqu’un, il n’en était pas sûr. Battant activement des bras pour retrouver son équilibre le garçon finit simplement par s’étaler sur les deux compères tout proches de lui. Et ils faisaient un bon coussin récupérateur. Il resta affaler sur eux quelques secondes avant de rigoler.

-A croire que vous êtes mes anges gardiens, toujours au bon moment et au bon endroit pour m’aider.  Il se sépara d’eux d’un pas. Ça fait si longtemps. Bien sûr que je suis en vie et c’est grâce à vous ! Bon, je ne suis pas totalement indemne,   il releva sa manche droite pour exposer sa cicatrice, -mais comme ça je ne vous oublie pas. Jamais !  

Il les regardait avec tant d’admiration qu’il devait avoir de petites étoiles dans les yeux, ça ne l’étonnerait même pas que ce soit le cas. Ils étaient toujours aussi beaux et impressionnants et classes et pleins de prestance et… Et il allait arrêter de les complimenter intérieurement pour leur parler en vrai, c’était toujours mieux.

-Qu’est-ce qui vous amène à Majoris ? Vous avez un peu de temps ?  Il leva son sachet de pains devant leurs yeux. Vous avez faim ? Ces pains sont extra, on peut les partager si vous voulez, ce serait un honneur pour moi. Il marqua une pause pour reprendre son souffle. Je parle trop non ?  

Il attendit leur réponse, plein d’espoir. Nevyn serait ravi de passer du temps avec eux, de savoir ce qu’il avait fait depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus mais aussi si leur pouvoir avait évolué.



Invité
Invité

Retrouvailles surprises - feat Claus, par Invité ► 18/3/2018, 22:03 ►


retrouvailles surprises || ft Nevyn

Pourquoi avait-il fallu qu'il lui sauve la vie à cette époque ? Il avait eu cette sensation héroïque, le besoin de tendre la main à un inconnu tandis que le bâtiment prenait feu. Il était à l'intérieur, sans aucune voie de sortie et pourtant, voilà qu'il était là, devant eux. Claus détestait avoir à croiser cet insecte d'autant que le pire de la situation était qu'il en était responsable. La belle Maïka et lui n'avaient pu se retenir, ainsi était la raison de cette situation improbable et surtout insupportable. Aux tréfonds de son être, le mage bouillonnait de rage, de rejet.

Pour une fois, sa Gardienne était en accord avec lui, elle avait comme ce besoin de se sentir loin de lui pour ne pas suffoquer. Ce Nevyn n'était pas un mauvais bougre mais il possédait ce doux mélange de naïveté, de sincérité mais aussi de pitrerie. Un résultat explosif qui ne cessait d'hérisser les poils de Claus. Ils le regardaient tous les deux sans se mouvoir, chose qu'ils auraient dû faire puisque le bougre tombait sur eux ; chute arrêté de peu par le mage, sa main venant se plaquer sans délicatesse sur le visage du mortel pour le soutenir.

« — Faites attention, bon sang. » Sa bouche libérait ses propos tandis qu'il se mordait l'intérieur de la joue afin de retenir des propos inappropriés à son égard, mots qui le feraient passer pour un monstre. Maïka, elle, se contentait d'un pas en arrière, se plaçant comme étant la plus en retrait du trio. Les mains jointes devant elle, elle mimait un sourire aussi faux que le ciel au dessus de leurs têtes était rouge. « Au bon moment, au bon endroit, tout est relatif. Réalisez que vos anges gardiens ont presque été écrasés par votre corps Nevyn. »

Elle feintait un rire ironique bien que la méchanceté criait à la mort dans son esprit dès lors qu'elle avait pris la parole. Claus croisait les bras de son côté, haussant un sourcil de manière instinctive. « — Oh vous ne nous oubliez pas, quelle nouvelle. » Puis il soupirait un peu sans même le réaliser. « — Vous réalisez sans mal que des gens de notre stature sont occupés voyons, quelle question. » Il allait pour se détourner, se contenter d'un salue de la main en guise d'au revoir mais voilà qu'une nouvelle phrase fusait de sa bouche, ce qui au fond ne le surprenait pas.

Sa mâchoire se crispait, son esprit était incapable de répondre, fait qui ne passa pas inaperçu aux yeux de Maïka. Elle prit le relais. « Non, remplissez vous la panse, ne vous faites pas d'inquiétude pour nous. Nous allions... » Est-ce qu'il parlait trop ? « — Ô oui. » Il devait le dire, Claus devait le faire sans une once d'hésitation. « Disons que nous sommes à Majoris pour un certain travail. » Elle devait changer de sujet et quoi de mieux que de dire la vérité après tout. « Nous étions à la recherche d'un café pour se poser un peu, en connaissez-vous un ? »



Retrouvailles surprises - feat Claus, par Nevyn ► 26/3/2018, 21:37 ►
Retrouvailles surprises

Bon, il devait l’avouer lorsque la douce Maïka lui avait fait remarquer qu’il aurait pu les blesser à cause de sa maladresse, Nevyn avait rougit. Quelques secondes de gêne qui furent accompagnées par un frottage de nuque. Il hocha la tête pour s’excuser avant de se reprendre, cette vérité n’allait pas entamer sa joie présente. Puis bon, personne ne s’était blesser dans l’opération finalement.

D’ailleurs déjà Claus s’adressa à lui et le jeune homme ne s’arrêta nullement au ton un peu froid qu’il avait pu employer. Bien évidemment qu’ils devaient être occupés et le brun pouvait comprendre qu’il ne veuille pas lui en parler, après tout il n’était que lui et eux… Bah ils étaient de puissants magiciens ! Nevyn se frappa le front du plat de la main pour toute réponse, qu’il pouvait être bête parfois. Et, encore une fois, sa bonne humeur et son sourire revinrent au galop alors que l’homme en face de lui n’osait répondre à sa proposition de partager ses vivres. Il devait être touché ! A cette idée son petit cœur de chercheur d’Eärendils fondit. La gardienne avait dû sentir le trouble de son humain puisqu’elle répondit gentiment au brun, refusant de partager son repas, sans doute pour ne pas l’embarrasser.

Trop attendrit par la scène devant lui Nevyn n’entendit pas l’exclamation du mage qu’en à son débit de paroles, en même temps il le savait. Il se contentait de sourire comme un niais devant les deux autres, attendant que Maïka finisse de lui répondre. Et il fut plus qu’enchanté de la question de la gardienne, il allait enfin pouvoir leur être utile ! Son sourire s’agrandit (oui, oui c’était possible) et il répondit prestement.

-Je comprends. Et oui je connais un café sympa un peu plus loin. Ils servent des lattes noisette et des brioches à se damner ! Vraiment je vous conseille ! Me semble que ça s’appelle Le Babouin aux merveilles. Il posa son sac à ses pieds. Mais pas de panique j’vais vous accompagner j’dois aller à la boutique d’à côté pour marchander, en général ils me font de bons prix.

Il décida de ranger sa nourriture dans son sac pour ensuite le remettre sur ses épaules. Il leur fit signe de le suivre dans une ruelle et rapidement le café fut en vue. Le garçon avait réussi à se taire le temps, bien que court, du trajet à la place il avait chantonné, tout jouasse qu’il était. Lorsqu’il se stoppa son expression changea soudainement et son sourire se substitua à une belle grimace. Il se tourna vers les deux compères.

-Le Babouin aux merveilles ou La brioche vermeille c’presque pareil.
Dit-il en ricanant un peu nerveusement. Mémoire sélective,
expliqua-t-il en désignant sa caboche, mais promis, c’est un chouette endroit !

Il s’empressa de rejoindre le café pour demander une table, pour trois, et il posa son sac près de lui en s’asseyant. Il avait vraiment envie d’un latte maintenant.




Invité
Invité

Retrouvailles surprises - feat Claus, par Invité ► 29/3/2018, 11:21 ►


retrouvailles surprises || ft Nevyn

Diantre qu'il était agaçant. En soit, Nevyn n'avait rien d'un mauvais bougre, au contraire. L'humain était une personne avenante qui aimait discuter et surtout qui éprouvait une fascination pour le duo. Ils en avaient tous les deux conscience mais Claus préférait ignorer cette information tandis que Maïka faisait tout pour ne pas briser le cœur du garçon. La gardienne avait du mal à le supporter malgré tout son instinct maternel l'incitait à arrondir les angles pour ne pas lui briser ses espoirs. La suite allait pourtant s'avérer ardu tant il semblait aussi collant qu'un paresseux accroché à son arbre.

Le mage fulminait, il avait beau se montrer acerbe, presque agressif à son égard, Nevyn ne comprenait rien. Il était tel un bambin apprenant à parler, comme si les mots ne le faisaient même pas réagir. Claus se demanda presque si ce dernier n'était pas tout simplement un crétin. « Le nom est spécial. » Maïka se contenta de ses mots tandis qu'elle se flagellait elle-même dans son esprit d'avoir posé cette question. Son mortel ne tarda d'ailleurs pas à la fusiller du regard. « Oh en voilà une bonne nouvelle, je vous remercie. » Elle haussait les épaules comme symbole qu'elle laissait tomber.

Il était déjà trop tard pour s'en défaire, il était tel un excrément collé sous une chaussure. « — Remercier pour quelque chose que nous ne voulons pas, étrange principe Maïka. » A contrario Claus ne lâchait pas l'affaire, il voulait, il espérait, le mage priait du fond de son être de pouvoir se débarrasser de cette plaie. Il préférait affronter un nuée de monstres que de discuter avec Nevyn. Et de loin c'était certain. Sur le point de reprendre la parole, l'homme ne pût ne serait-ce que prononcer un mot de refus qu'il était déjà parti. « — Je rêve où il nous demande le suivre là ? Fuyons. »

Il voulu partir en sens inverse, vraiment. « Non, tout de même. Je veux bien qu'il soit comment dire... » Claus haussait un sourcil. « — Hm insupportable ? Bête ? Fatigant ? » La gardienne suivit Nevyn ensuite, suivie par son mortel. « C'est un bon résumé mais disons surtout que je suis une femme trop éduquée pour faire faux bond ainsi. » Sur ce point, même si le constat était difficile, le mage ne pût qu'être d'accord avec sa partenaire. « — Mémoire courte. » Le duo le rejoignit à la table sans plus de fioritures : Maïka ne quittant pas un léger sourire de politesse vers Nevyn. « — Vous nous invitez j'espère ? »


Contenu sponsorisé

Retrouvailles surprises - feat Claus, par Contenu sponsorisé ► ►