AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Idryss
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
Astrale
ProfilMp
Daraen
ProfilMp
Nayen
ProfilMp
ANNONCES :
20.11.2018 : INSCRIPTION ANIMATION #01 !
13.10.2018 : OUVERTURE DE LA V2. ♥
La malédiction de Kur-Kigal - forum rpg
dabberblimp"

{ Gabriel & Daraen.
 :: Falias :: Ville de Manest :: Cathédrale de glace :: Le bal du Flocon ()

Gabriel & Daraen., par Gear ► 26/11/2018, 23:28 ►
Participants, ordre de post : Gabriel & Daraen.
Mise en situation : Maintenant que vous êtes arrivez dans la salle de bal du palais vous êtes libres de vos mouvements. La plèbe côtoie les hautes sphères et certains présents semblent récalcitrant à un tel mélange. Bien que les visages de tous soient masqués leurs attitudes les trahit, ils restent à l'écart se contentant d'être observateur. Le buffet et la piste de danse vous sont accessibles ! Qui sait qui se placera sur votre chemin, ami ou ennemi ?
avatar
Gabriel
Gabriel

Gabriel & Daraen., par Armand ► 29/11/2018, 22:50 ►
Le bal du flocon — Feat Daraen

Il ne sait pas réellement quoi faire dans ce genre de situation. C'est plus le genre d'Armand de se mêler aux de cette façon, pas le sien. Mais les ordres sont clair, en plus d'être particulièrement logique. Pas envie de participer à un tel gala avec tant de monde, pas maintenant, il doit donc s'y coller. Mais le Gardien n'est pas particulièrement adepte de ce genre d'événement, il ne sait pas vraiment comment se comporter, ni même quel faciès il devrait avoir pour signifier qu'il est heureux d'être là.

Car il est tout, absolument tout sauf heureux de se faire chier ici, au milieu de tout ce monde, cette populace gavé jusqu'à la lie de la fange de leurs petites vies misérables et pathétiques au dessus des nuages. Il ne peut retenir un sourire en passant à côté de deux femmes aux allures de pintades gloussant d'une bien horrible façon et rebrousse chemin pour fuir cette infâme cacophonie. Et, trop concentré sur ce qu'il vient de voir, il ne réalise pas que juste derrière lui se trouvait une masse également, qu'il percute de plein fouet de sa carrure étonnamment robuste et solide malgré les apparences. "On ne peut donc pas circuler sans rentrer dans quiconque, ici ?" Sa voix rocailleuse et caverneuse est grave et profonde, au timbre particulier et presque unique. Il n'adresse qu'un léger regard à la personne qu'il a bousculé, ne lui présente pas non plus la moindre excuse. Non, Gabriel n'est pas fait pour le social, loin de là.




Le bien ? Le mal ? Des concepts fallacieux, rien de plus. Car la justice n'est pas une notion arbitraire, elle n'impose pas ses lois équitablement envers tous les hommes. Car la justice appartient aux vainqueurs, non aux vaincus.

Gabriel & Daraen., par Daraen ► 1/12/2018, 18:55 ►
Il essayait de se déplacer comme il le pouvait, évitant au mieux le moindre contact physique avec la foule qui l’empêchait d’atteindre son but : un endroit tranquille, loin de la cacophonie de cette salle bruyante au possible. Ce brouhaha, lui donnait mal à la tête, mais surtout, il voulait éviter de se retrouver à devoir danser auprès d’une dame, chose qu’il savait inévitable s’il restait ici à simplement attendre que Gloria daigne le retrouver. S’agitant dans tous les sens, Daraen se retrouvait parfois à faire des figures totalement rocambolesques pour éviter ne serait-ce que se faire bousculer par les invités de cette réception. Parfois, il arrivait à filer aisément tel une anguille, d’autres fois, il devait trouver un stratagème pour se glisser entre deux imposantes robes qui lui barraient la route. Quitte à se retrouver à quatre pattes à terre pour pouvoir contourner les obstacles.

Ce fut en se relevant, tout en épousant sa tenue salis par le sol, qu’il heurta alors une masse imposante, celle-ci, manquant de le faire tomber en arrière, chose qu’il arriva à éviter en trouvant son point de centrifuge. Relevant la tête, il se retrouva face à un homme bien plus grand que lui, son masque semblait plus se rapprocher d’un os que d’un masque, mais qui était-il pour juger ? D’une voix grave, l’homme ne tarda pas à exprimer son mécontentement, chose à laquelle Daraen répondit alors du tac au tac d’une voix neutre. « Je me faisais la même réflexion. Il faut croire qu’atteindre un endroit calme, relève bien plus de l’exploit que je ne l’aurais cru. » Il ne semblait pas plus indigné que cela face à l’impolitesse de cet hôte, peut-être parce qu’il était inévitable de ne pas se heurter au moins une fois à une personne au vu de cette foule imposante. « Serait-ce d’ailleurs abusé que de vous utiliser afin de rejoindre cette zone qui se trouve à votre gauche ? Au vu de votre stature, j’aurais beaucoup moins de mal à suivre vos pas qu’à désespérément me glisser entre les quelques personnes présentes… » L’homme était grand, mal aimable et pas des plus accueillant pour attirer la foule sur lui, aussi, le savant jugeait qu’il serait l’homme idéal pour enfin espérer circuler en toute tranquillité. Du moins, si l’homme acceptait d’être ainsi utilisé.
Contenu sponsorisé

Gabriel & Daraen., par Contenu sponsorisé ► ►