AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
REGLEMENT // DEMANDES DE RP(S) // UNIVERS // GROUPES // MODERATION // PARTENARIATS        
Bienvenue sur Gear ;

« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante.
Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. » www
; staff


votezvotezvotezvotez


 :: Caelum :: Majoris :: Downtown

{ l'absurdité d'une rencontre bien arrangée #claus
Enora ;
Nessie
11/3/2018, 19:56

avatar



Elle laisse son soupir s’échapper du plus profond de son âme. Enora qui n’arrivera jamais à comprendre, s’immiscer dans l’esprit de sa mère pour savoir réellement quelle pouvait-être ses véritables pensées. Ses attentes, ses envies. Elle gigotte assise sur son banc, fébrile, un semblant d’anxiété qui n’était qu’énervement. Elle perdait son temps, encore, comme toujours. Comme à chaque fois.

Enora qui n’en voyait pas le sens, à attendre silencieusement. Sa mère était là, à ses côtés. Aussi surexcité qu’un chien attendant son os. L’aînée observant de tous les côtés, à la recherche de sa victime tant attendue. Tandis qu’Enora, le regard vide, ne fait que se demander quand toute cette mauvaise histoire prendra fin.

Couleur de tes pensées, panique imaginée. La mère Harkavy qui te fait signe du bras. Il est enfin là, enfin arrivée. Celui qu’elle aimerait qu’il te soit destiné. Mais bien jamais cela n’arrivera, car ce n’était pas la première fois. Cette mère sans le moindre scrupule qui attend un instant, que l’homme s’approche de vous pour en clamer la raison de sa présence haut et fort futur fiancé dit-elle avant de disparaître dans sa propre insouciance.

Elle dorénavant seule face à cet homme, ce soupir qui s’exprime une seconde fois face à l’absurdité. Vous n’étiez pas au courant de la raison de votre venue, je me trompe ? Parce que c’était toujours ainsi que sa mère organisait ses rendez-vous arrangés.



BY MITZI


Claus ;
Maika
12/3/2018, 12:19

avatar





weird situation || with Claus

Elle l'avait pourtant prévenu, ils avaient tous les deux eu une très longue discussion sur le sujet, sur l'étrangeté de cette requête. Maïka avait comme un pressentiment mais Claus voulait bien faire, pour une fois il avait décidé de ne pas paraître froid et surtout, d'être encore une dernière fois à la hauteur de son ancien rôle de protecteur. Il avait tout abandonné il pouvait donc au moins se présenter à une simple invitation. C'était pour cette unique raison qu'il avait accepté, il se rendait au lieu de rendez-vous pour autant sa Gardienne n'était pas en sa compagnie.

Elle avait besoin de repos et ne jugeait pas bon de se rendre dans ce qu'elle considérait comme un traquenard. Le mage assumait mais ne voyait pas le mal à un tel rendez-vous, il valait mieux se permettre ce genre de requête avant d'être descendu sur terre pour des explorations plutôt qu'après. Du moins c'est ce qu'il pensait car Claus allait très vite comprendre que cette décision n'avait pas été la bonne. Il n'avait pas voulu écouter la parole de la sagesse, cela était bien triste car Maïka était bien loin d'imaginer la véritable ampleur du piège.  

Il se présenta alors, habillé d'une manière plutôt simple : une chemise blanche fermé jusqu'en haut ainsi qu'un pantalon noir et des bottines. Il ne s'agissait que d'une invitation courtoise, après tout ? Seul détail à remarquer, il avait une épée à la ceinture, objet qu'il ne quittait jamais. « — je suis Claus Ymiré. » annonça-t-il en arrivant dans la pièce, jetant un coup d’œil sur la femme plus âgée puis sa fille assise. L'ambiance était plutôt étrange, ce constat ne tarda pas à venir lentement s'immiscer dans l'esprit du mage, encore plus au « futur fiancé ».

Sans attendre il tiqua, haussant un sourcil tout en la regardant d'un air mauvais tandis qu'elle quitta la pièce, les laissant seul. Pour autant, Claus conserva ses mains jointes dans son dos, reste solide de son apprentissage militaire avec l'ancienne protectrice du Nord. « — j'ai bien peur que non, je ne serais pas là sinon. Sans vouloir vous vexer. » Il s'approchait d'elle bien que conservant de la distance, toujours debout. « — vous semblez habituée, vous êtes coutumière de cette situation ? » Il tendit sa main vers la jeune femme. « — mais enchanté, ma chère. »




En ligne


 :: Caelum :: Majoris :: Downtown