AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Claus
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
16.07.2018 : THEME & NOUVEAUTÉS !
12.06.2018 : RECENSEMENT LES LOVES !
01.03.2018 : OUVERTURE DU FORUM. ♥

{ La maladresse, tout en finesse [Nevyn]
 :: Caelum :: Falias :: Forêt Maheo ()

La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Lysianthis ► 12/3/2018, 14:09 ►
La maladresse, tout en finesse

"Tu crois que s'en est une ? J'ai encore un peu de mal à les reconnaitre, elles peuvent toutes être si différentes... " Les doigts de la jeune demoiselle, bien que frêles, firent rouler sur sa peau une petite pierre lumineuse aux éclats scintillants. Ses pupilles se perdirent un instant dans ce petit joyaux, qui semblait s'y refléter avec le même éclats. Était-ce une Eärendil, ou une "simple" pierre précieuse qui toutefois ferait office d'une beauté montée sur un bijoux ? Son regard se tourna vers la femme qui se pencha doucement derrière elle, dans le but de contempler à son tour la pierre que la mage lui tendit. Gamora haussa doucement les épaules, et sembla pensive sur la réalité de cette pierre. Suite aux regards insistant de sa petite protégée, elle roula des yeux en guise de réponse. "Ne me regarde pas ainsi, ce n'est pas parce que je suis une gardienne que je suis censée tout savoir non plus." Un soupir s'échappa des lèvres de Lysianthis, bien que son père en dévoua sa vie, sa propre fille n'était pas en mesure de connaitre la véracité d'une pierre de gardien ou non. Il faut dire qu'elle avait un peu trouver la sienne au hasard, et n'avait donc aucun mérite à ce sujet. Et encore une fois, elle était tombée dessus au hasard dans déviant un peu du sentier de la forêt.  

"Laissons tomber, je sais qui pourrais nous renseigner là-dessus." Lys roula une dernière fois la petite pierre entre ses doigts, voulant alors la ranger dans un petit sachet pour la transporter sans l'abimer. Mais alors qu'elle lâcha la précieuse pour qu'elle tombe dedans, qu'un oiseau, une pie plus précisément, lui fila sous le nez pour l'attraper sans que personne n'eût le temps de remarquer quoi que ce soit. Lysianthis et Gamora s'en trouvèrent bouche bée, voyant la petite voleuse filer entre les arbres. Leur regard se croisa un instant, pour ensuite se dépêcher de partir à la poursuite de l'animal. "Séparons-nous, on va avoir plus de chance de la retrouver !" Ayant perdu de vue le vil animal, les deux femmes décident de prendre des directions différentes afin d'augmenter leurs chances de retrouver leur pierre."J'espère au moins que s'en est une pour me faire courir ainsi après un piaf !"    

C'est ainsi que Lysianthis prit une direction opposée à celle de sa Gardienne, et honnêtement... Elle ne savait plus du tout dans quelle direction elle provenait. Durant quelques instants, elle en oublia la petite voleuse, tentant de trouver quelque chose qui puisse lui rappeler son chemin. "Gamora!" Rien. Aucun son. Hormis, un froissement d'ailes dans l'arbre à coté d'elle. Relevant le regard, elle aperçut la pie voleuse, tenant toujours dans son bec sa petite trouvaille. Cette farceuse déposa la pierre dans son nid, situé sur l'une des branches haut placées. Lys prit son courage à deux mains, et entama la montée pour reprendre son bien. Plaçant ses pieds et ses mains du mieux possible, elle prit un petit moment à parvenir à trouver les prises nécessaires à son escalade. Elle du mettre un bon moment avant de parvenir à une certaine hauteur, mais n'osa tourner son regard vers le bas, de peur de s'en retrouver pétrifiée. Si seulement elle savait, que sa grande montée qui avait du lui prendre 5 bonnes minutes, elle n'en était qu'à 1m50 de hauteur... Elle s'en retrouverait bien ridicule, se croyant perchée à plus de 3 mètres de haut. N'osant alors plus bouger.

LysianthisGamora  
 

lumos maxima


DONT FORGET ME
Aime moi - Hais moi - Désir moi - Déteste moi - Fais de moi ton rêve - Ou ton pire cauchemar - Mais surtout... ne fais pas de moi, qu'un simple souvenir...

La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Nevyn ► 12/3/2018, 20:48 ►
La maladresse, tout en finesse

Pourquoi ils s’étaient séparés ? Pourquoi ?! Nevyn le savait pourtant, la forêt Maheo n’était pas comme les autres, elle avait la fâcheuse habitude de laisser les gens errer en son sein pour qu’ils s’y perdent. Parait que des gens y étaient entrés et n’avaient jamais été retrouvés. L’idée lui fit hérisser les poils de ses bras et ceux de sa nuque. Le brun préféra oublier ça et continuer son chemin, il devait retrouver Lysianthis et Gamora et ça irait forcément mieux. A eux trois ils allaient forcément s’en sortir ! Pour se donner du courage le garçon se mit à chantonner dans sa barbe, histoire de distraire son cerveau d’imaginer le pire des scénarios possible.

-Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas…

Le jeune homme s’arrêta soudainement alors qu’il lui semblait avoir entendu des bruits étranges non loin de lui. Enfin étranges… le bruit de quelque chose qui avançait sur les feuilles mortes et les brindilles au sol. Ça devait être un lapin, voilà, c’est mignon et inoffensif les lapins. Ah moins que ce soit un ours ?! Par Niantu il allait se faire bouffer ! Y avait des ours à Falias ? Il devait divaguer encore. Nevyn se donna lui-même une tape sur la tête pour punir son esprit trop imaginatif, s’il continuait il le tuerait d’une crise cardiaque dû à la peur. Il reprit ensuite sa route, regardant aux alentours s’il ne pouvait trouver une trace des filles – ou d’un ours, mais il avait dit qu’il n’y penserait plus.

-Si le loup y était, il nous mangerait… Pourquoi je chante ça en plus ?

Il n’eut pas le temps de s’interroger plus que cela parce qu’une voix, presque un murmure, parvint à ses oreilles et il en mettrait sa main à couper, c’était Lys. Le jeune homme se dirigea en direction du bruit et au fur et à mesure il put entendre son amie gémir et souffler. Intrigué il avança plus rapidement en fronçant les sourcils, pas vraiment sûr de savoir vers quoi il s’embarquait.

Malgré ses craintes le brun ne fut pas déçu du spectacle puisqu’à à peine 1m50 du sol, agrippée fermement au tronc d’un arbre se tenait son amie. Durant quelques secondes il fut surpris mais bien vite cela fit place à l’amusement et il ne put retenir un rire sonore, il fallait dire que la situation était tordante. Elle semblait complétement figée ce qui ne fit que rajouter à l’hilarité de Nevyn qui, rigolant la tête en arrière, finit par tomber sur son postérieur en ayant du mal à reprendre son sérieux, et son souffle par la même occasion. Lorsqu’il arriva à se calmer il s’approcha d’elle, posant un genou à terre.

-J’sais pas trop ce que tu cherches à faire avec ta pause de koala mais descends de là avant de nous faire une crise de panique. Dit-il en taponnant sur son genou relevé pour lui servir de marche. Après on cherchera Gamora.

C’est une fois dans cette position, la tête relevée vers le haut qu’il vit un oiseau dans l’arbre, avec quelque chose à la bouche.

-Est-ce que tu cherches à prendre ce que Maitre Corbeau tient en son bec, et qui n’est visiblement pas un fromage…

Si elle faisait la course aux piafs ils n’étaient pas sortis d’affaire, dans une forêt ils n’étaient pas rares.




La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Lysianthis ► 12/3/2018, 21:58 ►
La maladresse, tout en finesse

Bon ok! Depuis le temps de son escalade, elle devait être à trois bons mêtres de hauteur maintenant ! Relavant doucement la tête, ses bras tremblant et ses jambes frissonnant légèrement, la jeune fille trouva la force de lever le menton pour tenter d'apercevoir la branche accueillant le fameux nid de la voleuse. Pourquoi semblait-il encore si loin ? Plus elle montait, plus la distance qui la séparait de son but semblait grandir à la moindre de ses approches. Et puis... Elle rêve, ou la la bestiole paraissait se moquer d'elle ? Depuis tout à l'heure, son regard d'ébène n'avait pas lâcher la demoiselle, et croyez le... Si l'animal pouvait rire, il le ferrait. Par ailleurs, Lysianthis eut même cru entendre un rire s'en échapper... Devenait-elle folle ? Jusqu'à ce que son corps sursauta, aux railleries de la personne se trouva derrière elle. D'un geste brusque, ses bras et ses jambes étreignirent fortement le tronc de l'arbre pour éviter de tomber à la renverse. Ce rire, elle l'aurait reconnu entre mille, sans avoir besoin de se retourner pour faire face à Nevyn. Des plus sérieuse, Lys se racla la gorge "Arrêtes de rire ! J'ai pas envie de me briser la nuque à cause de toi, il n'y a rien de drôle!" Tentant alors de pencher la tête vers son ami, fronçant les sourcils, elle se retrouva d'une mine déconfite lorsqu'elle remarqua qu'elle se trouvait à 1m50 tout au plus du sol.        

La jeune femme resta confuse quelques secondes, voire même complétement béa de la situation. Oui, elle se sentait complétement stupide et le mot devait être faible... Elle pouvait comprendre l'hilarité de Nevyn, elle en aurait fait de même de son coté si elle l'avait trouvé dans une telle situation. " Je... Testais une nouvelle méthode pour grimper... Pour ne pas se faire mal au dos et... Ho puis zut." Rien ne sert de chercher des excuses à sa posture des plus affligeantes, prenant simplement appui pour tenter de descendre de son perchoir. Son pied tenta de trouver appuie sur la jambe de Nevyn, mais ce dernier ne lui avait pas précisé de ne pas tout lâcher en même temps. À peine ses bras furent-ils écartés, qu'elle tomba lourdement à la renverse sur ce dernier.    

Ouf c'est bon ! Quelque chose de mou avait amorti sa chut, l’empêchant de se faire du mal. S'asseyant, elle remarqua alors être assise sur Nevyn. Durant quelques secondes elle s'en trouva gênée, puis se mit à rire de la situation. Après tout, il devait avoir l'habitude de ses nombreuses maladresses... Ce n'est sûrement pas lui qui pourrait s'en moquer au vu des nombreuses perles qu'il pouvait de même créer. "Je ne peux pas partir maintenant, cet oiseau a volé une chose que je voulais t'apporter... C'est dans son nid..." Paraissant plus sérieuse, elle tenta de lui infliger un petit regard de cocker pour que ce dernier craque, et cède à la détresse de la demoiselle. Se redressant, elle tendit la main en sa direction pour l'aider à se relever.  

LysianthisGamora  
 

lumos maxima


DONT FORGET ME
Aime moi - Hais moi - Désir moi - Déteste moi - Fais de moi ton rêve - Ou ton pire cauchemar - Mais surtout... ne fais pas de moi, qu'un simple souvenir...

La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Nevyn ► 15/3/2018, 10:27 ►
La maladresse, tout en finesse

Nevyn avait pensé que la situation n’aurait pas pu être plus drôle mais si, il suffisait de voir la tête de son amie alors que celle-ci venait de réaliser l’ampleur de son exploit. C’était de toute beauté ! Dommage qu’il n’ait rien pour immortaliser l’instant… La dessiner prendrait trop de temps. Du coup il ne lui restait plus qu’à passer outre afin de l’aider à se sortir de sa situation peu confortable. Le brun ne put cependant pas retenir un pouffement de rire suite à la justification totalement bidon de Lysianthis. Il était peut-être naïf mais il ne fallait pas non plus abuser, surtout qu’il la connaissait assez pour savoir lorsqu’elle mentait.

-Mais oui, mais oui mademoiselle. Très belle technique. Maintenant descends, j’suis dessous.

Bien qu’il l’ait informé de sa présence, qu’il s’attendait à l’aider en lui servant de marche il ne pensait pas qu’elle allait se jeter complètement. Bon, jeter n’était peut-être pas le bon mot mais a priori la jeune femme s’attendait sans doute à ce qu’il la réceptionne telle une princesse. Pourtant elle le connaissait, pas que Nevyn soit un maigrichon sans muscles mais ce n’était non plus une montagne et réussir à retenir Lys à cette hauteur sans être prévenu il ne fallait pas rêver.

La chute fut douloureuse, enfin pour lui parce qu’il lui sembla entendre la demoiselle souffler de soulagement alors qu’elle se mettait sur son séant. Le mouvement fit grogner Nevyn de douleur, déjà que la chute avait été violente voilà que madame s’asseyait sur son ventre. A tous les coups il allait avoir des bleus… Il allait devenir bleu ! Comment ça il était une drama queen ?! Jamais !

-Bouges de là, tes os des fesses sont super pointus tu vas m’éventrer !

Et en plus elle osait rire… La vile ! Une fois debout, il s’épousseta alors qu’elle lui expliquait enfin pourquoi il se prenait pour Tarzan quelques minutes plus tôt. Et, forcément, il leva les yeux au ciel, il n’y avait qu’à elle qu’une telle chose pouvait arriver. Ou lui. Lorsqu’il reposa les yeux sur elle la jeune femme elle utilisait sa technique spéciale pour qu’il craque. Il fronça les sourcils, pour tenter de résister, mais rien n’y fait, elle était beaucoup trop adorable comme ça et il finit par souffler, vaincu.

-Ok, ok j’ai compris, j’y vais… Si je meurs c’ta faute !

Parce que le brun avait beau avoir rigolé au comique de la situation il savait très bien qu’il était tout aussi maladroit qu’elle. Son avantage était qu’à force de barouder à travers tout Caelum il avait développé quelques capacités et monter aux arbres il savait faire. Normalement. Le garçon s’approcha du tronc et commença doucement son ascension et, heureusement pour eux, le volatile ne s’en préoccupa pas. Après plusieurs minutes il n’était qu’à une branche de la réussite, bien qu’il ne savait pas encore comment il allait pouvoir attraper la pie…

-Bordel… Mais pourquoi c’est jamais simple… Bougonna-t-il.

Il était sur une toute proche, il ne lui restait qu’à tendre le bras pour pouvoir se saisir des pattes de l’animal, c’était sans doute le plus simple pour l’immobiliser et reprendre ce que Lys voulait. Le jeune homme s’étira de tout son long pour parvenir à choper la bête mais une petite impulsion de trop et il bascula, surprenant tout le monde (lui comme la bestiole). Nevyn se vit totalement tomber, une nouvelle fois, l’oiseau, surpris, lâcha un cri avant de s’envoler et la seule chose à laquelle il pensait en s’écrasant lourdement c’était si ce que la bête avait volé était tombé avec lui ou parti avec le voleur.




La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Lysianthis ► 9/4/2018, 15:03 ►
La maladresse, tout en finesse

Heureuse de sa petite victoire, Lysianthis tenta d’effacer son petit sourire de satisfaction lorsque son ami accepta de s'y soumettre. Or, chose bien trop complexe pour cette dernière, souriant à Nevyn et se dandinant doucement de satisfaction. " Juré, si tu meurs, je viendrais fleurir ta tombe toutes les semaines et prendrais soins de tes affaires." Prenant cela sur le ton de la plaisanterie, elle savait qu'il n'y avait pas grand risque dans cette petite mésaventure. Non, ce pourquoi elle se permettait cette petite pique, bien inoffensive. Chose qu'elle pouvait se permettre avec Nevyn, sachant très bien qu'il n'y verrait aucune offense ou attaque de la part de la demoiselle. Bien qu'en tous les cas, son regard ne le lâcha pas lorsque ce dernier commença son ascension. Silencieuse, elle ne voulut pas l’importuner de sa concentration. Prenant tout de même, leçon de sa manière de grimper aux arbres. Qui sait, cela pourrait lui servir de nouveau... Il n'est pas réellement difficile de faire mieux que ce qu'elle venait de prouver. Nous ne sommes toutefois pas obligés de revenir là-dessus.    

Son corps ne put s’empêcher un certain trépignement, retenant sa respiration lorsque Nevyn commença à atteindre son but. Or, c'est avec effroi qu'elle aperçut le corps de son ami faire ce mouvement. Un mouvement de trop, le faisant alors basculer sur l'avant. "NEVYN ATT..." Fermant les yeux, elle entendit alors le bruit sourd de l’atterrissage forcé de ce dernier. Rien qu'au son que cela avait provoqué, la demoiselle en avait mal pour lui ! Lorsqu'elle ré-ouvrit les paupières, la bestiole qui leur a valut cette petite mésaventure pris son envol sous son nez, faisant tomber à ses pieds, l'objet tant convoité.

Ses doigts, frêles et fins vinrent se saisir de cette petite pierre si finement dessinée. Cette dernière n'avait pas une seule égratignure, et n'avait rien perdu de son éclat, bien que quelques grains de poussière sur sa surface venant la ternir légèrement. Soufflant doucement dessus, elle venait de lui rendre sa somptueuse lueur. Un petit râle vint alors la tirer de sa rêverie ! Ho oui ! Nevyn ! Glissant rapidement près de lui, Lysianthis posa doucement ses mains pour tenter de le secouer de manière peu brutale afin de percevoir ses réactions "Je retire ce que j'ai dit ! Si tu meurs, je ferais tout pour empêcher ton repos éternel !" Si la demoiselle se permettait cette petite "plaisanterie", ce n'était pas pour se moquer de Nevyn, mais tenter de se rassurer elle-même. Car oui, elle avait peur que ce dernier ne se soit fait atrocement mal. Certainement qu'elle s'en voudrait, si tel était le cas. Car jamais il ne se serait suspendu ainsi, si elle-même était parvenue à gérer la situation. Ses lèvres vinrent légèrement se pincer, oui, elle s'en voulait de cette situation.

Sans un bruit, elle glissa doucement la petite pierre qu'elle espérait être une Eärendil dans les mains de Nevyn. Après tout, son but était de la lui transmettre, et espérait qu'elle lui apporte ainsi un certain réconfort. "Ça va aller ? Tu vas pouvoir te redresser ou tu as mal quelque part ?"

LysianthisGamora  
lumos maxima


DONT FORGET ME
Aime moi - Hais moi - Désir moi - Déteste moi - Fais de moi ton rêve - Ou ton pire cauchemar - Mais surtout... ne fais pas de moi, qu'un simple souvenir...

La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Nevyn ► 13/4/2018, 10:14 ►
La maladresse, tout en finesse

Le choc avait été rude, il était durement rentré en contact avec la terre dans un fracas pas des plus rassurant. A plat sur le dos, les yeux fermés le garçon n’osait pas bouger, un fourmillement étrange lui parcourait déjà le corps et s’était suffisant. Bien sûr sa chute ne s’était pas faite de très haut mais suffisamment pour le sonner. Même si, plus tard, il risquait de dire qu’il était tomber d’au moins dix mètre, il fallait bien qu’il transforme ce qui ressemblait à une aventure catastrophique en quelque chose de plus glorieux. Puis Lys n’avait pas intérêt à minimiser la distance verticale parcouru, s’il finissait paraplégique (oui rien que ça) c’était sa faute !

Le brun grogna de non-contentement et prit son courage à deux mains pour se mettre à bouger doucement, partie par partie afin de savoir si quelque chose était vraiment « abîmé ». Cependant son amie en décida autrement et se permit de le secouer en le menaçant. Oui, lui dire qu’elle ne le laissera pas reposer en paix était définitivement une menace aux oreilles du plus vieux. Qu’est-ce qu’elle pouvait être enquiquinante ! En plus de ça les secousses ne l’avaient pas franchement ravi, c’était même plutôt douloureux. Le garçon resta tout même allongé, il se contenta d’ouvrir les yeux pour fusiller son amie du regard.

- Si je meurs c’est moi qui ne te laissera pas en paix, je vais te hanter jusqu’à ce que tu me rejoignes ! Et je te préviens sur mon épitaphe je veux pas voir écrit : Mort par oiseau ! Pourquoi ça ne se passe jamais simplement quand on est ensemble ? Finit-il par lui dire, un fin sourire sur les lèvres.

Il voyait bien que la jeune femme avait l’air soucieuse, il se devait de la rassurer et, pour l’instant, un sourire était tout ce qu’il pouvait se permettre. Il commença donc son inspection afin d’être sûr de n’avoir rien de cassé, au moins il pourrait apaiser ses craintes. Vu que son amie vint lui prendre la main il commença par ça, bougeant ses doigts. D’ailleurs ceux de la main qu’elle avait serré s’enroula autour d’une petite pierre, s’il en croyait la dureté et la fraicheur de l’objet. Il conserva sa poigne sur elle tendit qu’il bougeait ses pieds, puis ses jambes et ses bras, juste de petites secousses comme des spasmes pour voir si tout fonctionnait. Nevyn finit par souffler et s’assoir, y allant doucement pour éviter d’avoir la tête qui tourne. Une fois sur son séant il frotta le bas de son dos de sa main libre et sourit plus franchement à Lysianthis.

- Je pense que je vais survivre. Un peu mal au dos et je risque de me transformer en homme bleu mais ça devrait aller. Bon regardons ce pourquoi j’ai risqué ma vie. Je veux entendre aucun commentaire, j’ai risqué ma vie, point barre ! Dit-il sérieusement avant d’envoyer un clin d’œil à la jeune femme.

Mais le garçon n’eut pas le temps d’ouvrir sa main que des bruits de pas se firent entendre au loin, quelqu’un approchait en courant. Nevyn fronça les sourcils et regarda son amie. Ce n’était pas particulièrement bon signe, ils étaient en pleine forêt et les gens dans ce coin n’étaient pas franchement accueillants, en règle générale. Non, il ne devait pas penser au pire, surtout qu’ils avaient un mauvais karma lorsqu’il était avec la demoiselle. Les pas se rapprochaient rapidement, il regarda à quelle distance était son sac, il se leva en chancelant un peu, se saisit de ses affaires pour ensuite regarder son amie. Au besoin ils devaient être prêt à déguerpir mais il lui restait un espoir qu’une nouvelle catastrophe ne leur arrive pas.

- Gamora ? Appela-t-il d’une voix incertaine.




La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Lysianthis ► 13/4/2018, 17:59 ►
La maladresse, tout en finesse

La jeune femme tenta de garder un air impassible, ne voulant pas démontrer signe d'inquiétude pour son ami. Sa chute avait été rude, il va de soi qu'il n'allait pas se remettre sur pied et sauter de suite tel un cabris. Elle se pinça doucement les joues de l'intérieur, les remords commençaient à faire surface. Il avait raison, elle était fautive de sa chute... Mais d'un autre coté, si ça n'avait pas été ça, ça aurait été autre chose. Car, comme il le souligne si bien, les situations ne sont jamais simples lorsque ces deux jeunes gens se retrouvent. À croire que ces deux-là portent sur leur épaule une certaine malchance, une maladresse hors norme... Alors les deux combinés, les journées sont mouvementées. Au moins, elles ne sont pas ennuyantes... n'est-ce pas aussi un avantage ? Elle comprit toutefois que ça manière de le secouer lui était douloureuse, mais au moins il ne tournait pas de l’œil. C'est ce qu'elle voulait éviter, ne sachant pas réellement ce qu'elle aurait fait dans ce cas. " Et pourtant, on le sait très bien. Cela ne nous empêche pas de vouloir nous revoir ! Peut-être sommes-nous un peu maso sur les bords, tu ne crois pas ? " Riant doucement sur ses paroles.

Lysianthis le laissa se redresser, s’apprêtant tout de même à le retenir si ce dernier venait à avoir des vertiges. Un léger soupir de soulagement inaudible vint s'échapper de ses lèvres, il semblait ne rien avoir de casser, c'est déjà ça. Encore plus rassurant, il n'avait en rien perdu son sens de l'humour, de là, elle avait la preuve que le jeune homme avait toutes les idées bien placées. La demoiselle roula doucement des yeux aux paroles de ce dernier et haussa les épaules : " Oui oui... Tu as risqué ta vie, je vais le retenir. De toute évidence, je sens que je vais en entendre parler durant une décennie. Et puis qui sait... Le bleu t'ira à merveille, j'en suis certaine !" Ils n'eurent pas le temps de revenir là-dessus, que quelque chose sembla avoir heurté l'intention de Nevyn. Lysianthis n'avait pas encore perçu les bruits de pas s'approchant d'eux, mais y prêta plus attention sur le qui-vive de son ami.  

Son intention se présenta dans la direction que scruta Nevyn, et au bout de quelques secondes elle perçut à son tour une présence qui s'approche rapidement. Sur le moment, contrairement à Nevyn, Lys n'osa se relever et resta silencieuse, attendant que ce dernier ne perçoive avant elle ce qu'il se trame. Néanmoins, elle se tient prête elle aussi, à déguerpir si la situation le demande. Ce n'est que lorsque que les feuillages face à eux se mirent à frémir, qu'elle se redressa et s’apprêta à partir avec Nevyn, lorsqu'une silhouette à la chevelure d'argent se présenter devant eux. Gamora. Dans son élan, la gardienne se stoppa à seulement quelques centimètres de Nevyn, faignant de lui rentrer dedans. Heureusement, cette dernière avait (Contrairement à sa protégée), une totale maîtrise de ses mouvements. La gardienne semblait quelque peu essoufflée, trahissant sa course folle qui devait durer sur une certaine distance. Or, son sourire démontra son contentement de retrouver ses amis. "Vous êtes là, super ! OK, je n'ai pas le temps de vous expliquer tout en détails. Mais j'ai bien peur que l'on ai des soucis si l'on reste dans le coin." Voilà ce que Lys redoutait d'entendre de la part de sa gardienne... Donnant ainsi, bien plus raison à Nevyn de dire que les choses sont de pire en pire en leur présence. Pourquoi devrait-elle en être étonnée ? " Ce coup ci je n'y suis pour rien, tu ne me mettras pas ça sur le dos Nevyn." "Ce coup-ci... Bref... La pierre, vous l'avez ? Un groupe de personne la recherche, elle faisait partie d'un butin qu'ils ont eux-même dérobés et ils sont à sa recherche. Je pense avoir pris une certaine distance sur eux, mais ils n’étaient pas loin sur mes arrières !" Gamora avait aperçu ce groupe d'hommes en cherchant la pierre, et elle eut bien raison de rester quelques instants à les observer. Se rejetant la faute, l'un l'autre sur lequel avait bêtement perdu la pierre, ils sont maintenant à sa recherche. Une pierre, qu'ils comptaient sûrement revendre sur un marché noir. Lorsqu'elle les vit prendre la direction pouvant les mener à Lys, la gardienne prit les devant pour la prévenir avant la rencontre.

Lysianthis / Gamora  


DONT FORGET ME
Aime moi - Hais moi - Désir moi - Déteste moi - Fais de moi ton rêve - Ou ton pire cauchemar - Mais surtout... ne fais pas de moi, qu'un simple souvenir...

La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Nevyn ► 17/4/2018, 10:56 ►
La maladresse, tout en finesse

Nevyn avait vu juste, pour son plus grand bonheur. La belle gardienne aux oreilles pointue et à la chevelure d’argent venait de sortir des arbres, légèrement essoufflée, elle stoppa sa course en les reconnaissant. Bon, ces retrouvailles n’étaient pas toutes roses non plus. Gamora avait failli rentrer dans le jeune homme mais, personne en toute possession de ses moyens qu’elle était, elle réussi à s’arrêter à quelques centimètres du garçon. Elle ne le toucha pas cependant elle le surprit. Beaucoup ! Ayant eu peur d’être percuté de plein fouet, juste après sa chute, le brun s’était prestement reculé de quelques pas en se protégeant le visage de ses mains. Gestes inutiles, voir même dangereux.

En effet, en reculant Nevyn se prit les pieds dans une racine – ou dans l’air, il n’était pas vraiment sûr – et il se mit à battre, ridiculement, les bras dans le vide pour ne pas tomber, tandis que Gamora leur faisait un topo rapide de la situation : ils devaient déguerpir. Ils avaient vraiment la poisse. Le garçon resta sur ses deux pieds, au prix d’un effort de quelques secondes et de douleurs dans le dos. Ouaip, il allait devenir bleu, il en était certain. Il souffla à la fois de soulagement et contrariété. Il regarda son amie en se passant une main dans les cheveux, ne pouvant s’empêcher de lui offrir un petit sourire.

- J’espère bien ! Promis si je meurs cette fois je ne te hanterais pas. Satisfaite ?

Il reporta ensuite son attention sur Gamora, effectivement le moment n’était pas idéal pour lui expliquer leur mésaventure, la sienne avait l’air bien plus importante dans l’immédiat. Mourir violemment par des trafiquants n’était pas prévu dans les plans qu’ils avaient établi ce matin. Cette fois il s’accrocha le cuir chevelu des deux mains, sentant la nervosité former une boule dans son estomac, regardant tour à tour les deux femmes rapidement.

- Faut qu’on monte à un arbre pour les éviter. Dit-il prestement avant de se contredire tout aussi vite. Mais non, ça c’est pour les sangliers ! Puis j’pense qu’on a donné à ce niveau… Faut s’cacher ! Réfléchis, réfléchis… Je sais ! La montagne est plus abrupte pas loin, devrait y avoir des grottes pour se cacher !

Le jeune homme n’attendait pas vraiment et se mit donc à courir dans la direction qu’il avait indiqué. Aussi rapidement qu’il le put il guida ses amies à travers les bois, sans tomber, et au bout d’un moment il aperçut la roche, pratiquement à nue, montant à la verticale sur plusieurs mètres. Ses jambes commençaient à le brûler mais il continua sur le même rythme, jusqu’à ce qu’il ait une vue plus dégagée de la zone. Il se mit à trottiner le long de la façade rocheuse, il devait trouver une cavité pour tous les trois. Il en trouva une grosse mais bien trop évidente pour qu’ils y soient en sécurité. Heureusement pour eux, non loin d’elle se trouvait une cavité tout en longueur dans laquelle il se glissa. C’était un couloir assez étroit mais seulement sur quelques mètres, s’ouvrant ensuite sur une grotte assez large pour qu’ils se tiennent debout et qu’ils puissent bouger. Nevyn posa son sac et s’assit, histoire de reprendre son souffle et de calmer son cœur.

- T’as raison, on doit vraiment être maso pour se revoir et vivre ça. Finit-il par répondre à Lysanthis. J’pense qu’on devrait attendre là un moment, ils ne devraient pas nous trouver, et ensuite on reviendra sur nos pas.

En espérant qu’ils ne se fassent pas manger par une créature qui pourrait habiter là, bien que ce ne soit pas très facile d’accès, ou qu’ils tombent sur les trafiquants en sortant.

- J’suis crevé… Un petit gâteau ? Proposa-t-il, oubliant totalement de vérifier que le pourquoi de leur course était dans sa poche.




La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Lysianthis ► 19/4/2018, 10:55 ►
La maladresse, tout en finesse

*Si je meurs cette fois... * La gardienne s'interloqua par les propos de Nevyn, et lâcha un léger soupir. Qu'avaient-ils donc fait, en son absence ? Ce ne serait pas la première fois, qu'ils se mettent en difficulté ces deux-là... Décidément, elle ne peut les laisser seuls bien longtemps... Pourtant, son absence ne devait avoir duré que quelques minutes... Une vingtaine, tout au plus. Or, elle savait très bien que, même en cinq minutes, ils étaient capables de se trouver en difficulté. Il est vrai que maintenant qu'elle prenait soin de les détailler, elle remarqua que le jeune homme paraissait quelque peu... Remué. Les cheveux en bataille, les vêtements froissés et à certains endroits déchirés, des égratignures sur son visage... Sérieusement ? Ils allaient devoir lui raconter tout ça, peut être allait-elle en rire ou en pleurer, allez savoir. Quoi qu'il en soit, ils ne pouvaient rester ici plus longtemps, ce n'était pas réellement le moment de raconter leur exploit.  

Ce à quoi, Nevyn eut une charmante idée. Grimper dans les arbres ? Au fond-elle, Gamora avait envie de se taper le front de désespoir, quant à Lys, cette dernière pouffa à cette idée. Voulait-il réellement recommencer ? Dans son état, il serait incapable de monter sur deux mètres sans se faire plus de mal. Et pour elle... N'en parlons même pas. Autant les attendre ici en croisant les bras, au moins ils s'en rendront moins ridicules. À peine eurent-elles le temps de rappliquer, que le jeune homme fila telle une flèche dans la direction qu'il indiquait. Un échange de regard se fit entre la gardienne et la mage, un haussement d'épaules s'en suivit, puis s'en réfléchir, suivirent de près Nevyn qui semblait savoir où les diriger. Après tout, autant s'en remettre à son idée. Lysianthis courut juste derrière ce dernier, lui accordant sa confiance sur la direction indiquée. Gamora quant à elle, plus soucieuse, resta plus en arrière afin de garder les deux jeunes gens dans son champ de vision, et veiller sur leurs arrières. De nouveau, les deux femmes s'échangèrent un regard lorsque tout le petit monde se trouva poster devant les parois d'une montagne. Rocheux, abrupt et rude, cela ne semblait pas freiner Nevyn qui semblait avoir le feu aux fesses. La gardienne resta au sol un moment, le voyant faire, il semblait ne pas avoir de difficulté. Donnant alors un signe de tête à Lysiantis pour que cette dernière le suive à son tour.  

La demoiselle se racla la gorge, et agrippa à son tour les parois dans le but de commencer son ascension. " Espérons que je ne sois meilleure grimpeuse ici que sur un arbre. " L'avantage sur ce genre de parois, étant que les prises sont plus évidentes que sur un tronc. De temps à autre, elle jeta un coup d’œil sur celles qu'emprunter Nevyn, et fit de même. Curieusement, elle s'en tirait pas mal ! Au fond-elle, elle jubilait de son exploit. Mais ne peut néanmoins cacher un petit soupir de soulagement, lorsqu’ils purent continuer leur avancée de manière plus plate sur une plateforme.  

La gardienne s’engouffra la dernière dans la grotte trouvée par le jeune garçon, et se laissa tomber sur le fessier en soupirant. Elle ne peut nier, avoir eut quelques frayeurs d'imaginer de les voir faire une chute sous sa surveillance. Mais au moins, ici, ils ne pouvaient échapper à sa vigilance aisément. Lysianthis s'installa à son tour, jetant quelques regards sur l’extérieure quelques instants, avant de nouveau confier son intention à Nevyn après sa proposition. " Je mangerais n'importe quoi après de telles émotions." Gamora quant-à elle, refusa d'un signe de tête. Contrairement à sa petite protégée, elle ne pouvait manger dans ce genre de situation. Peut-être est-elle un peut trop sur ses gardes, elle pourrait pourtant laisser tomber la pression. Mais elle est ainsi, l'on ne peut la changer. Lysiantis voyait bien que sa gardienne était un peu inquiétè de la situation. " Et si nous leur rendions simplement la pierre ?" Par là, la jeune femme voulut simplement éviter les complications pour la suite des évènements. Non pas que cela puisse lui faire peur, étant une exploratrice, elle devait être préparée à des choses bien plus surprenantes et désagréables dans ses avancées. Simplement, parfois contourner les problèmes, pouvait permettre d'éviter des difficultés inutiles. La gardienne sembla réfléchir à cette proposition, et arqua un sourcil. " Et donc là les inciter à continuer leurs méfaits ? Te rends-tu compte que ce genre de personne s'en prennent à des personnes telles que Nevyn pour leur voler les Eärendil qu'ils ont eux-mêmes trouvé ? Hors de question que je cautionne ce genre d'actes. " Oui, Gamora n'avait pas tords. Ces personnes n'ont aucun mérite d'avoir en leur possession, ces Eärendil si précieuses et surtout, dont la valeur pouvait être inestimable. La pluspart, les obtenaient avec du sang sur les mains. Des charognards, attendant que leur proie trouve ce qu'ils veulent, les laissant chercher, mener à bien leur expédition, se démener... Et le but atteint, lui arracher des mains son trésor. " De toute manière, laissons la pierre à Nevyn. S'ils venaient à nous mettre la main dessus, on aura qu'à le laisser se débrouiller avec eux. "  

Un échange de sourire complice se fit entre la gardienne et la mage, elles voulaient simplement le charrier. Lys vint alors porter ses lèvres près des oreilles de Gamora pour lui murmurer quelques choses, faisant pouffer doucement cette dernière. Retournant son intention vers Nevyn, elle fit apparaître dans le creux de sa main quelques morceaux de glace. " Tiens, le froid évitera à tes blessures de gonfler, et à tes bosses d'être trop conséquentes. "    

 
Lysianthis / Gamora  


DONT FORGET ME
Aime moi - Hais moi - Désir moi - Déteste moi - Fais de moi ton rêve - Ou ton pire cauchemar - Mais surtout... ne fais pas de moi, qu'un simple souvenir...

La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Nevyn ► 1/5/2018, 00:00 ►
La maladresse, tout en finesse

Le jeune homme sourit. Lysianthis n’était pas son amie pour rien, sur beaucoup de points ils se ressemblaient et le fait de manger dans n’importe quelle circonstance en était un. Il lui tendit alors une petite boite métallique dans laquelle se trouvait des gâteaux secs, à la vanille ou au chocolat, des classiques pour être sûr de ne pas se tromper. Le brun la laissa en prendre quelques-uns avant de piocher un nouveau, un petit soupire de bonheur échappant à ses lèvres lorsqu’il mastiqua la nourriture. Il risquait de s’attirer un regard de Gamora pour cela, la gardienne étant bien plus sérieuse que les deux humains, mais être assis et mangé était tout ce dont il avait besoin.

Cependant Nevyn ne croyait pas son courroux pour l’instant, il préférait lui sourire de toutes ses dents. Lys avait posé une question légitime, laisser la pierre à leurs poursuivants était la manière la plus simple de se faire oublier et de leur échapper. Malheureusement cette idée avait des conséquences peu réjouissantes et la femme aux cheveux argentés avait parfaitement expliqué la situation. Pour cela le brun lui adressa un pouce en l’air.

- Gamora tu es ma sauveuse ! Il fit un moulinet de la main. Bon, pas concrètement, hein, mais je sais que je peux compter sur toi en cas de problème.

Mais sa joie fut de courte durée. Puisque rapidement tous ses élans d’amour et de reconnaissance qu’il avait envers elle venait de disparaitre. Pouf ! Le jeune homme resta là, toujours assit, un bras accusateur tendu et figé dans la direction de la traitresse. Il bougea au bout de quelques secondes pour les regarder s’échanger des sourires amusés… Les viles créatures !

- J’suis offensé ! Vous ne méritez pas mes gâteaux, ni ma plaisante présence ! Dit-il d’un air dramatique, se tournant pour bouder, les joues gonflées. C’est ça, riez du pauvre chercheur qui, soit dit en passant, c’est déjà fait pourchasser plus d’une fois à cause de ses Eärendils durement trouvées. Vilaines.

La gardienne s’approcha ensuite de lui et, malgré sa volonté précédente de leur faire la tête, se tourna vers elle. Il observa un instant la glace qu’elle lui tendait puis attrapa son sac pour en sortir un tee-shirt, pour se faire une poche de glace improvisée. Une fois celle-ci faite, il l’appliqua sur l’arrière de son crâne, avant de la faire passer sur ses épaules, doucement. Un nouveau soupire de soulagement lui échappa, c’était tellement agréable ! C’est là qu’il se rendit compte qu’il avait très certainement besoin de voir quelqu’un. Un herboriste ou un médecin, sinon le brun n’avait pas fini de souffrir. Il regarda les filles, la poche de nouveau sur son crâne.

- Merci. Malheureusement on va devoir sortir dans peu de temps je pense, si on traine trop j’suis pas sûr de pouvoir me relever. Essaya-t-il de dire d’un ton léger. Le mieux c’est peut-être d’écouter un peu si on entend les tarés et on repart dans l’autre sens. On ne discute pas, ceux qui attaquent les chercheurs sont forcément des tarés et en particulier ici ! On l’a contourné ce matin mais, y a un hameau plus loin, me semble qu’ils ont un apothicaire, un chaman ou un truc du genre. Puis je pense qu’avec du monde autour on serait plus en sécurité. Vous en pensez quoi ? Vous avez un meilleur plan ?

Il ne savait pas si son idée était la meilleure mais, présentement, il n’en avait pas d’autre. Son plan pouvait être risqué, c’est pourquoi il voulait s’assurer de ne pas passer à côté de quelque chose de plus sécuritaire.




La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Lysianthis ► 14/5/2018, 16:39 ►

 
La maladresse, tout en finesse



Haussement de sourcils, petit sourire au coin, Gamora ne put que s'amuser de la réaction de Nevyn face à sa petite plaisanterie qu'elle doit avouer... Douteuse. Bien qu'elle soit plutôt d'un tempérament sérieux, elle s'autorisait de temps à autre quelques plaisanteries. Néanmoins, pas avec tout le monde, juste ceux qu'elle apprécie réellement. Ne dit-on pas que, qui aime bien, châtie bien ? De toute façon, il ne lui tiendrait pas tête bien longtemps... la preuve étant, qu'il se tourna de nouveau vers elle, quelques secondes seulement après. Au moins ses blessures seraient un minimum sous contrôle, évitant que les hématomes ne soient trop conséquents. « Qu'est-ce qui t'as pris de vouloir jouer les cascadeurs aussi. Si Lys te demandait de sauter du haut d'une falaise, tu le ferais ? » Elle reprit un ton beaucoup plus sérieux, elle aurait été réellement accablée s'il était arrivé quelque chose à l'un d'eux alors qu'elle se trouvait dans les parages. Mais ces deux-là... Sont juste intenables. La jeune mage à leur côté, souria à son tour.« Oui, il le ferait, car il sait très bien que si je lui demande une telle chose, c'est qu'il y a des raisons valables. » Petit clin d’œil espiègle. Non, Lys n'était pas non plus irréfléchie... Juste, il peut arriver que ses décisions aient des conséquences parfois non maîtrisées.    

Les deux jeunes femmes acquiessèrent aux paroles de Nevyn, il va de soit qu'ils n'allaient pas rester coincer ici bien longtemps. Encore moins à attendre la tombée de la nuit, cela pourrait être bien plus dangereux une fois la forêt assombrie. Ce sur quoi, Lysianthis se releva la première, avec un petit geste pour épousseter sa robe. « Bien, allons-y alors avant que tu ne puisses plus te déplacer. Nous serons déjà assez ralentit par ton état. » Cela n'étant en rien des reproches, plus une constations. Car même si elles avaient plaisanté sur ce scénario, elles n'allaient évidemment pas laisser le jeune homme seul, avec ces idiots qui traînent. Gamora quant à elle, prit tout de même soin de songer à autre chose. Mais n'en voyant pas d'autres possibilités... Tenter de les semer est la solution la moins risqué, surtout avec un blessé. Si cela ne tenait qu'à elle, la gardienne aurait pris les devants pour les trouver et leur botter les fesses à sa manière. Néanmoins, l'on ne sait de quoi ils sont capables, ni même s'ils possèdent des armes ou si l'un d'eux est aussi un gardien. « Partons sur ton idée, tant que l'on peut éviter toute confrontation, c'est bon à prendre. » Se redressant à son tour, elle offrit sa main à Nevyn pour l'aider à se relever, malgré la lourdeur de ses blessures.    

Une fois à l'extérieur de la grotte, Gamora descendit la première pour se donner un petit aperçu de la situation. Voyant que rien ne semblait perturber sa quiétude, elle fit un petit signe de tête à ses amis pour qu'ils viennent à son tour. Lysianthis resta en arrière de Nevyn, veillant à ce qu'il tienne sur ses jambes. Oui, avouons-le, elle s'en veut de son état. Il est donc normal qu'elle l'accompagne jusqu'à ce qu'il puisse trouver une personne en capacité réelle de le soigner. « Ne le prenez pas mal, mais étant bien plus rapide que vous... Surtout toi Nevyn... » Petit sourire au coin, taquinerie. « Je prends les devants pour voir s'ils ne sont pas sur notre route. Avancez aussi, à votre rythme et s'il y a quoi que ce soit planquez vous jusqu'à mon retour. » Gamora n'était pas certaine qu'il soit sûr de laisser les deux jeunes gens seuls, mais elle ne comptait pas trop s'en éloigner. Et puis, s'il advenait que ces idiots se trouvaient devant eux, elle pourrait les cueillir à sa manière avant qu'eux ne leur tombent dessus. Non, ils ne lui faisaient nullement peur, peut-être même, que cela la défoulerait un peu. « Pas de soucis, si tu souhaites t'appuyer sur moi Nevyn, tu aurais moins mal ?»    



DONT FORGET ME
Aime moi - Hais moi - Désir moi - Déteste moi - Fais de moi ton rêve - Ou ton pire cauchemar - Mais surtout... ne fais pas de moi, qu'un simple souvenir...
Contenu sponsorisé

La maladresse, tout en finesse [Nevyn], par Contenu sponsorisé ► ►