AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Il y a bien longtemps avant même que les gens n'habitent dans le ciel. Une guerre terrible éclata entre les hommes et une Déesse malfaisante. Après des combats sanglants, nos ancêtres aidés de Dieu scellèrent le pouvoir de cette Calamité. Puis quittèrent la terre souillée et stérile pour construire leur avenir dans le Ciel. »
Claus
ProfilMp
Nevyn
ProfilMp
16.07.2018 : THEME & NOUVEAUTÉS !
12.06.2018 : RECENSEMENT LES LOVES !
01.03.2018 : OUVERTURE DU FORUM. ♥

{ Un bateau; deux idiots - Pv. Claus
 :: Gear V1 (Aller à la page : Précédent  1, 2)

Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 7/6/2018, 14:45 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Claus était un puissant mage, ses connaissances dans le domaine étaient nombreuses et il avait pu affronter bien des ennemis que nul ne pouvait imaginer. Mais voilà, l'homme avait un réel souci avec les sentiments, il se cachait toujours derrière une carapace, un vide que nul ne pouvait traverser et ce depuis très longtemps. Maïka était bien la seule à pouvoir toucher et arpenter le véritable Claus sans avoir peur de se sentir rejetée. Elle était une sieur, une amie indispensable dans son quotidien. Mais voilà, voilà qu'il se permet une approche.

Nayen n'usait pas de double sens, il y allait franchement sans détour. Bien sûr le mage avait déjà eu l'occasion de rencontrer des hommes mais jamais rien de plus que du charnel, jamais il n'avait été courtisé de la sorte, il se contentait du minimum vital sans ajouter de vie, d'humanité. Il ne faisait qu'assouvir un besoin sans prendre la peine, le risque de s'attacher. « Vous l'êtes pourtant de cette manière. » Puis Claus rougissait un peu ; non pas pour le rapprochement physique mais bien pour le sens des propos que le navigateur employait.

Sans pour autant bouger il prenait la parole, ne stoppant pas la proximité du duo. « Non pas besoin, comme vous le dite je sais très bien mon charme physique, ce qui peut plaire pour autant vous n'avez pas conscience de qui je suis dans mon esprit. Nul n'a essayé, croyez-moi. » Un léger soupir se faisait entendre tandis qu'il jetait un œil autour d'eux. « Et restons là un moment si cela ne vous dérange pas... » Il le regardait à nouveau dans les yeux. « Pour une fois que je me sens à l'aise quelque part dans ce lac. Merci pour ça Nayen, d'ailleurs. »





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 8/6/2018, 05:40 ►
- Vous l'êtes pourtant de cette manière

Pour ça, c’était certain que j’étais le seul à l’avoir amené et dragué dans une baie remplie de fleurs… Du moins, les chances étaient grandes. Ce n’était sûrement pas à cela qu’il faisait référence, mais l’idée m’amusait. Toutefois, apprendre que j’étais le premier d’une quelconque façon me réjouissait. Tout était à mon avantage alors. Ne précipitions pas les choses; au risque de laisser filer ma chance.

Je levai un sourcil à la suite. « Pas conscience de qui je suis dans mon esprit ». Il disait cela comme s’il était le pire être vivant de cette île. L’image que je me faisais de lui pour le moment était loin de l’être machiavélique et cruel. Puis, lui-même l’avait mentionné plus tôt. Il était l’ancien protecteur du nord, non pas un homme de main de la redoutable mafia qui se cachait dans l’ombre du magnifique soleil d’Idye. Bien sûr, Claus devait être plutôt être terrifiant à sa manière, mais dans le bon sens du terme.

- Pour une fois que je me sens à l'aise quelque part dans ce lac. Merci pour ça Nayen, d'ailleurs

Je lui souris. Il était adorable. Comment pouvait-il croire le contraire? Certes, je le connaissais à peine, mais j’avais du mal à le voir autrement pour le moment. Était-ce parce que je représentais son unique porte de sortie alors qu’il trempait dans sa plus grande peur? C’était possible de voir les choses sous cet angle. Pourtant, je refusais d’y croire.

- Tout le plaisir est pour moi, Claus. Je suis heureux de l’entendre.

Je me reculai d’un pas, me calant dans l’eau jusqu’à la nuque, sans quitter l’autre homme des yeux. Le soleil commençait à me bruler les épaules et bien sûr, comme un con, j’avais encore oublié la crème solaire. Pardonne-moi maman. La bouteille étant sur le bateau, je ne pouvais y faire grand-chose pour le moment. D’une pichenette, j’éclaboussai de peu Claus.

- Donc! Puisqu’il semblerait que je sois le fou qui veut malgré tout tenter sa chance, dites-m’en plus sur vous, monsieur l’ancien protecteur du Nord. Je jugerais par moi-même une fois que j’apprendrais à vous connaitre. Je ne demande que ça après tout.

Une question traversa soudainement mon esprit et je pensai à voix haute.

- D’ailleurs, si vous êtes l’ancien protecteur, ça vous donne quel âge exactement? Personnellement, je vous donne vingt-quatre ou vingt-cinq, mais je n’aurais pas de mal à croire que vous soyez plus âgé, bien que vous en avez pas l’air.






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 8/6/2018, 15:04 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Le corps dans l'eau le mage se sentait plus léger, plus libre. Voilà qu'il se faisait courtisé de manière ouverte, le poussant dans ses retranchements avec ferveur. Mais Claus devait tenir le coup, pour une fois qu'un individu montrait de l'intérêt à ce qui pouvait bien se passer dans son esprit, à autre chose que son physique d'habitant du nord à la peau halé. L'homme allait devoir faire des efforts, se montrer plus ouvert en retirant une partie de sa carapace. Il allait avoir besoin de se motiver bien qu'au fond la tâche ne serait pas difficile.

Oui lui aussi avait envie d'en savoir d'avantage sur Nayen. « Oh cela veut dire que vous m'offrez la visite ? » Un léger rictus se faisait sentir tandis qu'il plaçait son corps jusqu'aux épaules dans l'eau à son tour. Le mage reculait un peu, observant le ciel suite aux questions de son vis à vis. « Vous voulez vraiment en savoir plus ? » La même question traduisant le doute puis il reprenait la parole sans lui laisser le temps de répondre à sa soudaine interrogation. « Cela se fait-il vraiment de demander l'âge de quelqu'un ainsi mon cher ? Je ne crois pas. »

Claus plaçait son bras devant ses yeux pour se protéger de l'eau qu'il lui envoyait dessus tout en rétorquant à son tour. « Mais pour cette fois je vais vous laisser être impoli et vous répondre. Vous me rajeunissez mais disons que cela est flatteur. » Par réflexe le mage jetait un coup d’œil à son reflet disloqué par le mouvement de l'eau. « Trente ans, un âge plutôt avancé pour un mage. Toujours envie d'en savoir plus sur moi malgré cela ? » Il le fixait à nouveau, un léger sourire. « Il va falloir poser des questions, je ne sais pas du tout par où débuter. »





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 9/6/2018, 00:26 ►
- Oh cela veut dire que vous m'offrez la visite ?

Loin de me douter que cette question franchirait ses lèvres, je pouffai un petit rire, amusé. J’avais presque oublié ce détail, mais maintenant qu’il le mentionnait… Sourire en coin, je feignis un air sérieux.

- Je suis un homme d’affaire, Claus… Mais pour vous, je peux prendre le paiement en nature si vous préférez, répondis-je avec un clin d’œil taquin.

Bien sûr, il s’agissait d’une blague. Avant qu’il ne me prenne aux mots, je rajoutai un simple « Je rigole! » en riant. Je le rassurai que cela n’avait pas d’importance pour le moment. En toute honnêteté, sa compagnie m’était plus que suffisante. Certes, ce ne serait pas ma journée la plus payante en termes d’argent, mais sa rencontre valait mieux que ça. J’en étais certain. J’hochai la tête à l’affirmative lorsqu’il me demanda si je souhaitais réellement en apprendre plus sur sa personne.

- Cela se fait-il vraiment de demander l'âge de quelqu'un ainsi mon cher ? Je ne crois pas.

À son reproche, je me calai un peu plus dans l’eau. J’avais demandé sans vraiment réfléchir, sans penser que ma question pouvait l’insulter. Je pensais que seules les femmes étaient du genre timide concernant leur âge. À croire que j’avais tort. Cela dit, Claus finit tout de même par m’avouer son âge… plus avancé de ce que je croyais. Ce fut à mon tour de m’étouffer dans l’eau, surpris. Je toussai un bon coup.

- Trente!?  Je dois avouer que j’ai du mal à vous croire… Vous me paraissez plus jeune que ça!

Je me remis de mon étonnement et continuai un peu plus calmement.

- Mais, oui… Votre âge ne vous rend pas moins intéressant. En fait, je trouve ça séduisant.

C’était la première fois que je tentais de draguer un homme ayant une dizaine d’années en plus. De plus, à en croire ses propres dires, il semblait réticent à se laisser approcher.  Ça ressemblait presque à un défi… et j’étais prêt à le relever. Puisque c’était à moi de poser les questions, je réfléchis un court instant. Je ne savais pas trop par où commencer non plus.

- Commençons par un truc simple. Pourquoi vous avez choisis de quitter votre rôle de protecteur pour devenir explorateur? Par curiosité?






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 11/6/2018, 10:52 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Alors comme cela monsieur voulait lui aussi jouer dans la plaisanterie ? Le constat amusa le mage qui ne le fît pas savoir pour autant à haute voix. Le corps dans l'eau il se redressait, s'étirant un peu tout en observant Nayen devant lui. Puis il était surpris ; d'un léger sourire en coin il prenait la parole en retour. « Vous rigolez ? Je vois. » Claus haussait alors une épaule tout en s'allongeant dans l'eau, le regard vers les cieux. « Tant pis. » Les propos sortaient de manière instinctive car l'homme ne voulait pas avoir à trop réfléchir, il ne devait surtout pas le faire.

Maïka ne cessait de lui dire, d'arrêter de toujours tout analyser, de pour une fois lâcher prise sans penser aux conséquences qui ne sont pas toujours mauvaise. Ma belle, pour une fois je vais t'écouter se disait-il. Claus ne se brûlera pas les ailes cette fois, il devait en être convaincu. Un léger rire s'échappait de ses lèvres à la surprise du navigateur. « Oh vous savez je pourrais me vexer, je ne suis quand même pas si vieux. Mais oui, vous n'êtes pas le premier à me dire que semble moins âgé. » Mais ce qui au fond ne changeait pas l'échéance qui l'attendait.

Un autre aveux de son vis à vis l'incitant à se redresser. « Vous trouvez cela séduisant, je suis intrigué. » Ou amusé mais pour le moment le mage voulait lui laisser la main puisqu'il avait été celui qui avait lancé ce petit jeu. « Ah. » Une question qui demandait de parler de lui. « Par besoin plutôt. » Aveux, ne pas réfléchir. « Je suis resté dix années à agir comme le chien de garde du dirigeant du nord sans jamais trouver un sens à ma courte vie. Nous avons jugé bon de chercher des réponses en dehors de l'île céleste. Cela ne vous a jamais attiré ? »





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 13/6/2018, 21:24 ►
- Tant pis.

Son air faussement désintéressé se voulait en quelques sortes aguicheur. J’haussai un sourcil tandis qu’il s’étendit tranquillement sur l’eau. Les sous-entendus n’étaient plus les mêmes dorénavant. Après tout, il connaissait parfaitement mes intentions. Plus question de me contenir. Ma petite plaisanterie fit place au fond de ma pensée.

- Je n’ai pas envie de vous voir comme étant un simple paiement.

« Ça serait bien trop dommage de se limiter à ça » gardais-je pour moi-même. L’idée d’une aventure d’un soir ne me dérangeait pas réellement. Ce serait loin d’être ma première. Toutefois, j’en serais un peu déçu. Je ne voulais qualifier cela d’un coup de foudre, mais Claus me laissait une impression complètement différente à son égard. Me connaissant, je n’aurais pas ainsi perdu mon sang-froid si ce n’était pas le cas. Pas mon genre de draguer les clients… normalement.

- Ça signifie que vous avez de l’expérience de vie. Je trouve cela attirant, surtout que vous ne semblez pas avoir un quotidien des plus banales.

À mes yeux, le rôle de protecteur était un titre plutôt prestigieux que peu de mages talentueux étaient dignes de porter. J’avais une certaine admiration envers ces gens qui dévouaient leur courte vie à protéger l’une des quatre régions de l’île céleste dans l’ombre des dirigeants. Toutefois, à la suite du discours de Claus, je n’étais plus certain de ce que je croyais autrefois. Était-ce la réalité cachée que rencontrait tous les protecteurs? Cela m’intriguait. Certes, je n’avais jamais réellement porter un grand intérêt envers ces derniers et je n’avais jamais pensé à cette possibilité. Je pensais qu’ils étaient fiers d’utiliser leur pouvoir pour le bien de tous, sans plus. J’avais tort.

- Le monde sous nos pieds me semble si vaste… Ce serait vous mentir d’affirmer que je n’aimerais pas l’explorer et en apprendre plus sur qui nous étions il y a des siècles. Mais bon, comme je vous disais tout à l’heure, je ne peux pas me permettre de tout laisser derrière moi pour partir à l’aventure. Je me contente alors de découvrir ce que regorge les profondeurs de ce lac dans mes temps libres. Je me dis que certains indices à propos de l’ancien monde doit s’y cacher, à quelque part. Selon la légende, cette île est elle-même une part de l’autre monde. Il doit bien y avoir quelque chose.

Réalisant la longueur de mon blabla, je vins nerveusement me gratter la nuque, embarrassé. Je voulais en apprendre plus sur lui; pas raconter ma vie.

- Pardon… Je ne voulais pas vous ennuyez avec mes théories sans fondement, commençais-je avant de ramener le sujet sur lui. Du coup, vous êtes déjà descendu en bas? Qu’est-ce que vous avez vu?






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 14/6/2018, 16:43 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Quelle journée. Lui qui ne savait pas du comment l'appréhender en se levant ce matin, voilà qu'il se tenait là, dans cette eau sucrée à discuter avec un garçon le poussant dans ses acquis avec une aisance que le mage verrait presque comme déconcertante. Lui qui n'était qu'une carapace se voyait parler, discuter, avouer des choses qu'il aurait à l'accoutumée bien eu du mal à ne serait-ce qu'imaginer. Au début inquiet Claus avait décidé de ne pas s'en familiariser, advienne que pourra se disait-il, la discussion irait de toute manière bien quelque part.

Qui sait ? Le navigateur allait peut-être devenir une simple rencontre, un ami ou bien un futur amour. Nul n'avait la réponse et le mage ne voulait même pas prendre la peine d'y réfléchir. L'homme se laissait aller, son regard passant d'un point à un autre de la baie avec lenteur. Autour d'eux le paysage était idyllique, comme sorti d'un conte de fée alors pourquoi ne pas en profiter ? « Ah non, sans vouloir me vanter je suis loin d'avoir un métier banal. J'ai tendance à un peu trop risquer ma vie. Ma Gardienne ne cesse de me le répéter. »

Un léger soupir. « Mais bon je suis en un seul morceau. » avoua-t-il en se désignant lui-même, le geste dévoilant une longue cicatrice au niveau de son poitrail. Convaincant. Mais la suite allait être amusante ; voilà que Nayen se comblait dans un monologue à propos de Caelum, de l'univers qui les entoure incitant Claus à s'approcher de lui. « Oh mais ne vous excusez pas, j'aime les gens passionnés et je dois dire que vous l'êtes. » Il levait le bras le poussant du bout des doigts en appuyant sur son menton. « Vous marquez un point mon beau bravo. »

Mon beau, voilà qu'il se voulait encore plus familier et ce n'était que le début. « D'ailleurs, peut-être pourrions-nous passer au tutoiement ? » Il le fixait puis reculait d'un pas, sans pour autant laisser son regard se retirer de lui. Ses yeux ne pouvait dans l'instant plus le lâcher. « Du beau comme de l'horrible. La forêt au pied de l'île est immense, pleine d'une nature inconnue mais la faune est elle très dangereuse. Les monstres sont une véritable plaie. Mais en visitant la terre ferme, j'ai surtout ressenti une bouffée d'air frais, un espoir d'enfin comprendre. »





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 20/6/2018, 23:31 ►
- Mais bon je suis en un seul morceau.

La cicatrice sur son torse ne mentait point sur ses dires. Je ne pouvais imaginer quelle genre de créature avait bien pu lui laisser une telle marque. Pour un ancien protecteur, le monstre devait être plutôt balèze. Si Claus avait eu du mal avec ces derniers, je n’osais même pas imaginer comment je finirais si je tombais sur l’un d’eux. Je savais bien me défendre, mais je doutais fortement que mes poings seraient efficaces contre ces bestioles. Je finirais en purée. À noter: Si je tiens toujours à devenir explorateur, je devrais apprendre à me servir d’une arme. C’était de bien vouloir explorer, mais ce n’était pas pour rien que ma mère refusait de me laisser y aller.

Claus vint légèrement appuyer sur mon front de ses doigts, m’obligeant à ramener mon regard vers lui. Je marquais un point? Son commentaire me fit sourire à nouveau. C’était sympa d’apprendre que j’étais sur la bonne voie. Je me demandais combien de points j’avais obtenu jusqu’à présent? Il m’en fallait encore combien pour qu’il succombe à mes charmes? Cette question amusait mes pensées. En plus, il me trouvait beau. N’était-ce pas encourageant tout ça? J’approuvai d’un signe de tête sa proposition pour se tutoyer. Je ne refuserais certainement pas une approche plus amicale envers lui. Bien que je ne devrais pas sous un point de vue, je préférais oublier notre relation marchand/client pour le moment.

- Ah bon? Et je gagne un autre point si je t’avoue que tu as de beaux yeux?


Claus raconta son expérience sur terre tandis que j’écoutais avec attention chacun des mots qui traversait ses lèvres. Mis à part les monstres, sa briefe description de la terre mère me donnait tout de même envie d’y aller à mon tour. Il ne le savait peut-être pas, mais il me vendait du rêve là. Je voulais voir tout ça de mes propres yeux. Je désirais tout découvrir.

- J’aimerais tant voir tout ça moi aussi... Est-ce que tu pourrais m’y guider un jour?


J’étais certain de ne pas mieux trouver que Claus pour ça.






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 21/6/2018, 16:05 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

La tension venait submerger son coeur et ses pensées ; il avait ce sentiment de devoir tout tenter, le même sentiment qui venait lui susurrer des actions une fois sur terre. Le danger, marcher sur un fil tel funambule sans savoir si le prochain pas ne sera pas de trop, si la défaite ne serait pas l'étape suivante. Nayen lui faisait du rentre dedans, c'était certain à présent et le mage se mettait à vouloir jouer dans la même cour. Il ne devait pas le décevoir, atteindre ce qu'il souhaitait avec ce jeune homme intrigant. Bien choisir ses mots, surtout.

Peu adepte à ce genre de chose, Claus aimait pour autant la tournure de la discussion, ce moment de charme qui pouvait parfois offrir son lot de surprises. Frappé par la chaleur intense du soleil, il faisait un brusque et rapide passage sous l'eau pour se revigorer un peu puis se tenait à nouveau en face de lui. « Un demi point seulement, cela serait un peu trop facile, non ? Tu vas galérer un peu, je suis un homme difficile tu sais. » Tout en parlant il lui jetait un peu d'eau dessus, frôlant la surface du lac sucré de sa main droite.

Puis le mage sentait l'intérêt soudain du navigateur pour ses dires. Son regard avait changé, semblait emprunt d'une envie d'en savoir plus. Le constat forgeait sur les lèvres de Claus un sourire en coin non dissimulé à son vis à vis. Aucun rejet, de l'intérêt ; voilà une rencontre qu'il n'était pas prêt d'oublier. Ô non. « Tu as ignoré le mot danger avoues. » Un rire. « Il va falloir que tu saches te défendre un peu et que tu convaincs Maïka surtout mon cher. » Qu'il la rencontre, une envie soudaine. « Mais oui, bien sûr, avec joie. » Murmuré à son oreille.

L'homme reculait ensuite, jetant un coup d’œil autour. « Mais tu dois me montrer que tu sais te défendre donc... » Une idée soudaine. Claus attrapait le bras de Nayen puis le menait avec lui vers une petite étendue de sable non loin. Quittant l'eau il s'étirait un peu puis craquait les doigts de ses mains. « Allez, à toi. J'ai préféré sortir de l'eau tu aurais eu l'avantage. Tu ne m'en veux pas hein ? » Le mage se mettait en garde, tel un boxeur, le regard figé sur lui. « So. But ? Me faire tomber. » Un sourire narquois et amusé se montrait alors. Un défi, tout Claus.





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 21/6/2018, 20:45 ►
Un demi-point; c’était mieux que rien. Tant que je montais mon score, moi, ça allait. Claus, lui, semblait de plus en plus à l’aise face à mes avances. Pour un homme se disant difficile à séduire, je crois que je me débrouillais plutôt bien jusqu’à présent. Peut-être parce que les choses étaient pour se corser plus tard? Si c’était le cas, cela m’intriguait davantage. Il me sera encore plus difficile d’y renoncer. Claus... C’est à croire que tu sais comment me captiver. Je fermai les yeux à sa petite attaque sucrée. C’était rafraîchissant avec ce soleil de plomb.

- Ah merci! Je commençais à avoir un peu chaud!

Je fis sourire Claus avec mon intérêt d’explorer la terre. Ensuite, si j’avais ignorer le mot danger... Oui et non. Certes, de dangereux monstres rodaient un peu partout selon ces dires, mais cette réalité n’enlevait en rien mon envie de tout explorer. Quand j’y serai, je serai prêt à affronter les obstacles qui m’attendaient en bas. J’apprendrai à me défendre aussi bien qu’un mage le ferait. Il le fallait bien en tant que simple être humain. Je commençais avec un désavantage. Cela dit, j’étais bien content que Claus veuille bien m’y amener, surtout annoncé de cette façon. L’homme difficile ne se gênait pas non plus. Il ne voulait pas l’avouer, mais il ne détestait pas que je le drague. À croire qu’il en demandait plus encore.

- Mais tu dois me montrer que tu sais te défendre donc...

Claus attrapa soudainement mon bras pour nous diriger vers une toute petite plage non loin d’où nous étions. Je ne savais pas trop ce qu’il avait en tête, mais je le suivis sans broncher. Une fois les pieds sur le sable, Claus me sema de le défier au combat pour tester mes habilités. J’haussai un sourcil, surpris par sa demande.

- Je veux te faire tomber pour moi; pas tomber dans le sable.

Pourtant, Claus avait l’air bien sérieux. Je regardai brièvement autour de nous, ne sachant pas trop comment jugé mon adversaire. Sur le plan physique, il n’y avait pas photo; J’étais plus baraqué que lui. Donc en force physique brute, j’avais nettement l’avantage. Toutefois, je n’avais aucune réelle technique de combat. Si c’était le cas pour Claus, il se pouvait bien qu’il ait l’avantage. Son sourire amusé me laissait croire qu’il était confiant. Mains sur les hanches, je lui souris en retour.

- D’accord; j’accepte le défis... J’espère que tu es prêt à perdre.

Je me plaçai en position de combat à mon tour. Sans crier gare, je fonçai directement vers Claus. Ma stratégie ne consistait nullement à le frapper ou le blesser d’une quelconque façon; uniquement à le maîtriser le plus rapidement possible. Je misai ma chance sur son expérience de combat. Vu son gabarit, il n’était certainement pas du genre à compter sur sa force physique. Il tentera forcément l’esquive et probablement de retourner ma propre force contre moi. Autant le surprendre. Je feignis une simple attaque de ma gauche. Comme prévu, Claus esquiva. Dans mon élan, je m’accroupis légèrement pour attraper Claus par la taille à l’aide de mon bras droit. Il ne restait plus qu’à me laisser tomber sur lui et nous nous retrouvâmes tous les deux au sol. Par-dessus lui, je me redressai à l’aide de mes avant-bras en riant.

- T’as vu? T’es au sol maintenant!

Encore mouillés de notre petite baignade, le sable nous avaient inévitablement collé à la peau. Claus en avait plein les cheveux. Quelques grains s’étaient également retrouvés sur son visage.  Délicatement, je balayai ces derniers de l’index de ma main droite.

- Désolé... Par ma faute, tu es recouverts de sable.






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 22/6/2018, 00:58 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Nayen voulait donner la sensation d'être fort et de ne pas se faire avoir par le mage, soit. L'épreuve ainsi choisie faisait sourire Claus, rictus qu'il ne laissait plus échapper à présent. Il prenait la pose, près à affronter le navigateur. Au fond, l'homme savait que ce n'était pas vraiment une bonne idée. Sa musculature, sa stature, le mage était en désavantage total dans un combat de front mais il allait compter sur son expérience du combat. Il était craint une fois son arme en main, une fois en duo avec Maïka, une fois en possession de sa magie.

Claus était un magicien, au sens propre du terme. La première remarque de son vis à vis le ricaner une seconde. « Frimeur, tu ne réalises pas dans quelle épreuve tu viens de mettre les pieds. Tomber pour toi, doucement mon petit agneau. » Le sourire devenait plus grand tandis qu'il se préparait pour la suite. Claus enfonçait ses pieds dans le sable pour accentuer son appuie, les muscles de ses bras se contractaient alors pour lui assurer une meilleure prise, si jamais. « A perdre... des actes mon beau, des actes. » Il le piquait sans gêne.

Puis l'assaut. Nayen avait une imposante carrure, ce qui n'était pas pour déplaire au mage d'autant qu'il devait disposé d'une véritable force brute avec son métier de navigateur. l'analyse faite, l'homme esquiva avec aisance du moins, c'est ce qu'il pensa sur le moment. Ni une ni deux il sentit le bras de son adversaire autour de lui, l'attirant au sol avec lui. « Tss. » Moue un brin boudeuse sur le moment. « Ce n'est pas un combat ça, tu m'as chargé tel un buffle. Et de toute manière c'est égalité. » Il gardait son expression une seconde. Mauvais joueur.

Enfin il réalisa. La pose, la situation, son regard plongé dans celui de Nayen sans même qu'il n'ait pu le réaliser. L'adrénaline du combat disparu, il fût frappé par de faibles rougeurs sur ses joues au constat. « Je... c'est pas grave. » Le sable autour du duo semblait devenir mouvant, comme en train de l'avaler tant il perdait pied face à cette situation peu commune. Claus le solitaire, Claus le distant, Claus le reclus et acerbe. « Tu comptes m'achever en m'empêchant de respirer ? » Taquinerie, dans cet instant il ne parvenait qu'à cela, rien de plus.





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 23/6/2018, 04:54 ►
- Ce n’est pas un combat ça, tu m’as chargé tel un buffle. Et de toute manière c’est égalité.

Sa petite moue boudeuse me fit rire. Le pauvre. Il ne pensait sûrement pas être mit au tapis aussi rapidement. J’avouai que ce fut beaucoup plus facile que prévu. Claus n’était pas le plus costaud que j’avais affronté après tout. Il était peut-être l’ancien protecteur d’Idye, mais à mains nues, sans sa magie, il n’avait aucune chance. Bien que l’issue du combat était pratiquement décidé à l’avance, elle ne semblait pas plaire à mon compagnon. Un mauvais perdant, donc? Intéressant. Perdre ce combat amical avait-il atteint son ego? Son quotidien l’obligeait à se défendre de terrifiantes créatures tandis qu’un jeune navigateur réussissait à lui faire manger la poussière sans effort. Toutefois, il n’en perdait pas moins sa crédibilité à mes yeux. Je ne souhaiterais pas devenir son ennemi.

- Sans vouloir te vexer, Monsieur l’ancien protecteur, l’objectif de ce combat était de te mettre au sol; rien de plus. Le comment n’a jamais été spécifié. Et puis, je n’aurais pas aimé devoir abîmer ce joli visage par accident. Je ne suis pas mage, mais je sais me battre, tu sais?

Je lui fis un grand sourire fier et moqueur. Il ne pouvait pas le nier. Il ne m’avait pas dit que je n’avais pas le droit de l’entraîner avec moi dans ma chute. Je finis de doucement nettoyer son visage et remarquai la légère teinte rosée qui s’empara de ses joues. Je captai à mon tour notre position actuelle. Je rougis de peu. Je n’avais pas vraiment penser à ça. Cela dit, sa remarque me fit sourire en coin et j’en profitai pour me moquer de lui; juste un peu.

- Comment t’as deviné? Ça rendra peut-être ma victoire légitime?

Je ris un peu avant de reprendre mon sérieux et plonger mon regard dans le sien. Lentement, je rapprochai mon visage du sien. Je profitai qu’il soit sous mon emprise, prisonnier du poids de mon corps entrainé. Ses lèvres furent à proximité, mais je choisis de diriger les miennes vers son oreille.

- Est-ce que je sais suffisamment me défendre?






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 25/6/2018, 15:37 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

La fierté du mage était massive. Armure d'un homme ayant dû prouver son talent tout au fil de sa vie. Malgré son attirance pour le navigateur Claus n'avait pas pu retenir cette expression désabusée face à cette chute en sa compagnie. L'attitude pouvait sonner comme enfantine mais il assumait ; l'homme savait pourtant avec aisance qu'il n'était pas connu pour sa constitution physique mais bien pour son talent en magie. Qu'il s'en amuse pour le moment. « Oh mais je ne me vexe pas le marin, tu as le droit de me mettre au sol en usant de barbarie. »

Et de l'ironie, encore. « L'excuse de ne pas vouloir me blesser, tu me sous estimes vraiment trop là, je vais me vexer. » Malgré la position il croisait les bras, haussant un sourcil sur le moment. Puis il reprenait. « Tu sais mettre quelqu'un au sol, nuance. Ce que tu pourras croiser sur terre ne ressemble en rien à un homme. Mais je ne vais pas faire le mauvais joueur, tu as gagné cette manche si tu veux. » Il menait sa main à son visage, frôlant du bout des doigts sa joue puis se ravisait. « Donc tu ne veux pas me blesser mais m'étouffer. Je suis en danger. »

Plus aucun geste ensuite, pour cette fois le mage laissait la suite entres les mains du jeune navigateur. Malgré sa mauvaise foi, Claus pouvait avouer qu'il avait gagné cette manche mais la suite sera bien différente. Question de fierté. « Je te l'ai dit, tu as gagné cette partie, mais ce n'est pas pour autant que tu sais te défendre. Je ne suis pas un pro de ce genre de combat Nayen. Je ne suis pas armé. » Malgré le murmure de son vis à vis il parlait sur un ton normal puis... « Car le fait que tu restes là c'est juste car tu as gagné ? » Susurré, cette fois-ci.





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 29/6/2018, 02:32 ►
Je roulai les yeux. De la barbarie? Il allait un peu loin là, non? Si j’avais été barbare, je l’aurais simplement attrapé et jeté plus loin. Le jeter à l’eau était aussi une idée, mais je ne crois pas qu’il aurait vraiment apprécier. En plus, j’avais fait attention de ne pas trop l’écraser dans notre chute. C’était offensant de ne pas vouloir lui faire de mal? Je n’aimais pas particulièrement me battre sauf si j’avais à le faire. J’avais parfois le don de m’attirer des problèmes en disant tout haut se qui me passait par la tête et me retrouvait au milieu des bagarres sans réellement le vouloir. Bref, je frappais rarement le premier et je n’arrivais pas à concevoir l’idée de frapper Claus sans raison valable.

- Ce n’est pas une question de te vexer, j’ai juste pas envie de te frapper pour le plaisir de te frapper. Je ne ferais certainement pas la même chose avec ces bestioles en bas.


Ses doigts frôlèrent ma joue et, inconsciemment, j’espérai quelque chose qui n’arriva pas. Déçu? Certainement que je le fus et ne cachai pas ce sentiment dans un court soupir. À croire qu’il ne se rendait même pas compte que je lui faisais du rentre-dedans. À la place, il continua de se défendre à propos de notre petite combat amical. Je comprenais mieux pourquoi il était difficile à charmer.

- C’était un peu le but, hein? Et puis, c’est toi qui a proposé. À mains nues contre ton épée ou ta magie, je ne ferais pas long feu. C’est entre autres pourquoi je ne prévois pas d’y aller avant d’apprendre à manier une arme d’ailleurs.

Puisque notre position semblait visiblement plus l’agacer qu’autre chose, je me laissai tomber sur le dos à côté de lui. Ainsi, il était libéré de mon emprise. Je me mis à mon aise dans le sable, plaçant mes mains derrière ma nuque pour plus de confort. Face au soleil, je fermai les yeux. Autant se faire bronzer un peu alors. Il valait peut-être mieux de ne pas précipiter les choses.

- Je pensais recevoir une petite récompense pour avoir réussi le défi, c’est tout. Je suppose que je l’aurais seulement le jour où je pourrais t’égaler à armes égales.






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 29/6/2018, 12:02 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Claus était une cible ardue à avoir, il se faufilait à travers les émailles du filet afin de mieux se faire désirer. Mais cela il ne s'en rendant pas compte une seconde. L'enfant naïf qui ne cherchait qu'à s'amuser s'évertuait à rester dans son esprit, à s'immiscer. Le trentenaire était un mortel très difficile à cerner, sûrement dû à sa vie et aux moult rejets qui l'avaient accablé par le passé. Heureusement pour le mage, la belle qui l'accompagnait avait cette tendance à arrondir les angles. Cette maman de substitution lui tapait sur les doigts avec sagesse.

Mais la gardienne brillait par son absence et Claus retombait dans certains de ses travers, tel un bambin il se laissait aller à ses sautes d'humeur. Il avait perdu, l'homme se vexait et à cela il ne pouvait faire grand chose. « Je l'espère pour toi, le doute n'est que synonyme de mort sur terre. » Encore une fois trop de prise au sérieux. Claus n'était plus protecteur, aujourd'hui il n'était pas un explorateur et pourtant les mauvaises habitudes se faisaient malignes. « Tu ne ferais pas long feu, c'est le cas de le dire. » Il annonçait cette phrase avec neutralité.

Puis il réalisa, il tilta le jeu de mot et se permit un rire pour lui même un instant. Usant encore une fois de son allure enfantine, autant pour ses travers que ses réactions. Puis Nayen se plaça à sa droite tandis qu'il laissa à nouveau un rire se faire entendre aux propos du navigateur. « M'égaler ? J'ai bien peur que cela n'arrive jamais mon beau. Je suis désolé. » Le mage se mît en position assise mais avant il déposa un baiser chaste au coin de ses lèvres. « Mais bon, pour te motiver quand même je te donne une petite récompense. » Se faire désirer.





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 2/7/2018, 21:50 ►
Le discours de Claus ressemblait presque à celui de ma mère. Je savais bien que le monde d’en bas était dangereux. J’étais parfaitement conscient de ce qui m’attendait là-bas et c’était pourquoi je me savais pas prêt pour le moment. J’avais le désavantage d’être humain à la base. Claus avait bien raison de dire que je ne pourrais jamais l’égaler et ce, même si je le voulais. Un mage expérimenté contre un jeune homme qui ne sait même pas tenir une épée. Comme il le disait si bien, je n’aurais eu aucune chance s’il était armé et le résultat de ce petit combat amical aurait été tout autre. Il me restait encore des croutes à manger si je voulais me défendre un minimum contre ces monstres. Je ne voudrais certainement pas être un poids pour mes compagnons. D’ailleurs, je ne devrais surtout pas dire à ma mère que j’ai rencontré un explorateur aujourd’hui. Telle une mère poule, elle va fouiner dans tous les recoins de ma chambre pour vérifier si je planifie un départ éventuel pour la terre mère dans son dos. Je le savais car elle l’avait déjà fait l’an dernier. J’étais du genre observateur. Je connaissais mon petit bordel et savait quand celui-ci était déplacé.

Je me perdis un petit moment dans mes pensées lorsqu’un doux contact au coin de mes lèvres m’en sorti sur-le-champ. Surpris, j’ouvris les yeux et observai Claus avec interrogation.

- Mais bon, pour te motiver quand même je te donne une petite récompense.

Vu comment il semblait presque indifférent à mes avances peu avant, j’étais loin de me douter qu’il le ferait réellement. Plus fort que moi, un petit sourire niais se dessina sur mon visage, quelque peu satisfait. C’était bon signe s’il avait osé franchir le pas en premier. Cela devait faire à peine deux ou trois heures que nous nous connaissions et j’avais réussi à recevoir ce petit baiser timide de sa part.

- Je suppose que j’ai suffisamment de points pour recevoir une si jolie récompense.

Je me redressai pour me mettre à son niveau, admirant le paysage devant moi. Je restai silencieux un moment puis tournai la tête en direction de mon nouvel ami. D’un ton plus calme et sérieux, je posai à voix haute une question qui me travaillait depuis un moment.

- Ce serait indiscret de demander pourquoi tu as si peur de l’eau?






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 3/7/2018, 15:32 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Le mage avait osé, il avait fait un pas en dehors de son espace vital pour offrir un chaste baiser au coin des lèvres de son partenaire. L'homme n'avait pas pour usage de se laisser aller ainsi, il était tel un boss final de jeu, difficile à atteindre et impossible effleurer sans avoir réussi toutes les épreuves qu'il pourrait placer sur le chemin. Mais en cette journée il avait fait une exception afin de briser un tant soit peu sa carapace. Fissure légère et frêle et pourtant il avait bien osé l'ébrécher. Puis soudain une voix venait lui parler à l'oreille avec lenteur.

La parade des et si, la danse du doute. Peut-être avait-il trop fait sur le moment ou bien la patience aurait dû être de mise. Il n'était pas aisé pour lui de se dévoiler comme tactile ou bien sensible à des actions aussi soudaines. Figurine froide et sans vie voilà qu'il tentait de se déceler une âme aimante. « Je suppose aussi, je me suis juste dit que c'était le mieux à faire. » C'était sûr, à présent aucune réflexion, la vague de pensées n'allait pas ensevelir la cité de son esprit. Elle tiendrait bon. « Une récompense que tu méritais, n'allons pas vite en besogne. »

Oui l'attirance était présente mais loin de lui l'idée de donner la sensation de sauter des étapes. L'épée de Damoclès se plaçait au dessus de sa tête avec lenteur. Des propos, des mots qui l'incitaient à perdre son sourire un instant. « C'est compliqué. » Et pourtant la demande légitime de par son rôle. « Disons que j'ai assisté à la mort d'une personne par noyade. La fiancée de mon frère aîné alors que je n'était qu'un jeune garçon. Suite à cela j'ai fait une erreur qui me coûte encore cher aujourd'hui. J'ai offert son apparence à ma gardienne suite au deuil. »





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 5/7/2018, 06:13 ►
- C’est compliqué

Je demandai sans rien attendre réellement en retour. Rien n’obligeait Claus à tout me dire sur l’origine de sa phobie. Les raisons m’intriguaient, certes, mais je comprendrais qu’il ne veuille pas en parler. Bien que l’affinité fût plus que présente et que je désirais en apprendre beaucoup plus sur lui, il n’était pas dans l’obligation de se mettre à nu dans l’immédiat. Sa courte réponse confirma mes doutes. Il était peut-être encore trop tôt pour demander. Je tentai de réfléchir à un nouveau sujet de conversation, question de ne pas le mettre mal à l’aise. Toutefois, Claus continua sur sa lancée. Je fus silencieusement surpris.

Mon regard se posa sur l’explorateur tandis que j’écoutais attentivement son histoire. Je pouvais parfaitement comprendre que cette tragédie n’avait pas uniquement engendré sa peur de l’eau, mais probablement quelques conflits intrafamiliaux, voire plus. À cette époque, Claus devait grandement tenir à elle et cette soudaine perte avait inévitablement affecté l’apparence de sa gardienne malgré lui. À la place du fraternel, j’avouai ne pas trop savoir comment je réagirais face à la perte de l’être aimé et de devoir tous les jours faire face à un gardien ayant son apparence. Je suppose que cela devait être difficile à avaler. J’avais entendu dire que la forme du gardien venait du subconscient de son mage. Je ne pensais pas que Claus avait fait exprès de tourner le couteau dans la plaie. Je plaignais surtout Claus de devoir quotidiennement regarder le visage de la femme qu’il avait vu mourir de ses propres yeux.

- Je vois. Pardon d’avoir demandé.

Je ne savais pas trop quoi rajouter par la suite. Un sentiment de culpabilité m’empoigna et me demandait pourquoi j’avais osé diriger la conversation sur le sujet. J’avais bien senti que quelque chose de lourd se cachait derrière tout ça, mais ma curiosité avait pris le dessus. Mon regard vint se fixer au sol un moment avant de se reposer timidement vers l’ancien protecteur.

- Tu ne devrais pas t’en vouloir. Tu tenais à elle autant que ton frère ainé, non? Je suppose que ça devait être difficile pour toi de contempler ce lac sans revoir cet accident.

Bien sûr, je ne pouvais rien assumer sur ce qu’il avait ressenti à cette époque. J’avais également perdu mon père dans ce lac, mais contrairement à Claus, je n’avais pas été témoin de sa mort, sans compter que j’étais beaucoup trop jeune pour me souvenir de quoi que ce soit. Je n’avais qu’un très, très vague souvenir de mon paternel. Je ne pouvais pas clairement me rappeler de lui, mais lorsque je contemplais de vieilles photos de lui, j’avais cette impression de le connaitre. Était-ce dû à toutes ces histoires que ma mère me racontait sur lui? Je ne pouvais le dire. Il m’était plus facile de dire que je ne l’ai jamais connu.

- Bref, je comprendrais si tu souhaites que nous changions le sujet. Combattre ta peur aujourd’hui doit déjà t’être douloureux.






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 5/7/2018, 16:36 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Nul besoin de se retrouver dans une cathédrale du culte pour expier ses pêchés. Claus assumait depuis fort longtemps son choix et la décision que son esprit le plus profond avait décidé de prendre. Maïka est une personne étonnante, aussi proche de cette jeune femme physiquement elle n'en était pas moins très différente, son opposée. Il abordait souvent cet aveux sans souci et en discuter avec Nayen ne posait aucun souci. N'était-ce pas la vérité ? La chose pouvait choquer mais cela ne lui importait pas le moins du monde, jamais.

Tel l'enfant récitant sa poésie, le mage parlait d'une manière très neutre, comme si cette histoire n'était pas au fond la sienne. S'étirant, l'homme se plaçait en tailleur ensuite décochant un léger sourire. « Oh mais je ne m'en veux pas. » Soudain aveux. « Je n'étais qu'un enfant qui ressentait le deuil pour la première fois de sa très frêle vie. Mon esprit ne parvenait pas à s'échapper de son visage d'où son apparition soudaine. Je perçois cela comme un hommage pour elle tant Maïka est belle, sûre de sa personne et une gardienne puissante. »

Le magicien usait de franchise. « Je pense surtout que la douleur qu'elle a ressenti, cette pression avant de mourir a traumatisé mon esprit. Je n'ai cessé d'entendre mon paternel parler de l'horreur de partir noyé. Mon élément n'est pas le feu pour rien il semblerait. » Un hasard ou une protection à cette peur, Claus n'avait pas conscience de la fameuse réponse bien qu'elle ne faisait que renforcer la carapace autour de lui. « Mais bref, cela ne me dérange pas mais nous pouvons changer de sujet si tu veux. Et toi, tu vis seul navigateur ? »





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 13/7/2018, 05:00 ►
Contrairement à ce quoi je pensais, Claus me semblait à l’aise à raconter cette histoire de son passé. D’un autre côté, cela faisait maintenant plusieurs années, je dirais peut-être une vingtaine étant donné son âge. Vu comment il me racontait tout ça, il avait visiblement passé à autres choses depuis longtemps. Je pouvais donc en déduire que seule sa peur de l’eau était restée… Du moins, jusqu’à aujourd’hui. Il n’avait pas trop paniqué depuis que nous étions plongés à l’eau. Certes, nous étions principalement restés dans la baie, qui était peu profonde, mais c’était un bon début selon moi. À savoir s’il sera apte à nager jusqu’au bateau tout à l’heure.

Mourir noyé. Tout portait à croire qu’elle était la véritable crainte de Claus. S’il en avait été témoin par le passé, son père n’avait pas aider à la situation. Effectivement, j’ai eu ouï-dire que cette manière de mourir était loin d’être des plus agréable. Cela dit, elle restait bien moins souffrante à celle par le feu. Entre mes poumons emplit d’eau et sentir ma chair fondre telle une glace au soleil, le choix m’était facile. Quoiqu’avec les bestioles qu’il affrontait en bas, il devrait davantage craindre d’être découpé en morceaux et/ou leur servir de petit-déjeuner. Cela dit, valait mieux changer de sujet. Tout ça était bien glauque. Le mage me posa donc une question à son tour.

- Si je le voulais, je pourrais bien vivre dans la petite cabine de mon bateau, mais je préfère rester auprès de ma mère. Je ne peux pas la laisser seule avec mon abruti de beau-père.


La cabine de mon bateau, bien que petite, m’était amplement suffisante pour y vivre. Tant que je pouvais y roupiller tranquille la nuit venue, ça m’arrangeait. C’était assez grand pour deux personnes, donc je ne pouvais pas m’en plaindre. Je passais toutes mes journées dehors de toute façon. Sauf en cas de plus, il était rare que je sois obligé d’y rester enfermé. Il y avait un peu de tout mis à part mon matelas; des couvertures, deux oreillers, des vestes de sauvetages, quelques cordes, un ensemble de premiers soins, un jeu de cartes, quelques vêtements de rechange, des bouteilles d’eau et j’en passe. Si je prévoyais passer quelques jours sur l’eau, il me suffisait de faire quelques provisions, mais c’était plutôt rare. Bien des gens pouvaient penser que c’était le désordre à l’intérieur, pourtant ce n’était pas le cas. Tout était à sa place et propre. Ma mère ne comprenait toujours pas comment je pouvais aussi bien entretenir ma cabine alors que ma chambre était un vrai bordel. Je n’avais jamais compris non plus d’ailleurs.

- Je devrais penser à quitter la maison familiale vu mon âge, mais je n’arrive simplement pas à m’imaginer vivre ailleurs. C’est mon chez moi après tout. Tant que je n’ai pas de partenaire, je n’ai pas vraiment envie d’y réfléchir.






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 17/7/2018, 17:14 ►


un bateau, deux idiots || WITH Claus

Le décor était si idyllique que le mage oubliait presque le pourquoi de sa présence ici. Caelum avait beau n'être qu'un morceau de terre dans un monde si vaste, l'île n'en était pas moins dépourvu de lieu paradisiaque. Sur le moment il comprit pourquoi certains ne voulaient pas sacrifier leurs vies en descendant hors de ce havre céleste, pourquoi une poignée de gens préféraient fermer les yeux et rester dans leur cocon. Son regard virevoltait aux alentours pour enfin se figer sur Nayen, se demandait dans quel camp ce dernier pouvait bien se trouver.

L'épéiste quittait enfin son rôle de narrateur pour se focaliser à nouveau sur la conversation. Il allait pouvoir en apprendre plus. « Oh tu vis avec ta mère, je vois. Tu as raison de la protéger comme tu le peux. » Silence puis reprise. « Un souci avec cet homme j'imagine ? » Le ton était neutre ne se targuant d'aucune curiosité mal placée. Ce n'était qu'un simple intérêt, une question. « Prends le temps de bien réfléchir, la solitude est un poids lourd à porter. » Claus plongeait sa main droite dans le sable un instant puis la ressortait, faisant glisser les grains.

Semblable au sablier, le temps qui passe, l'échéance. « Tu attends de pouvoir rencontrer la bonne personne ? Ne prends cette décision qu'au bon moment, ne laisse jamais personne dicter ta conduite, tes choix. Tu veux rester avec ta mère pour encore longtemps, soit tu es libre de tes actions et tu ne le regretteras pas. » Propos décorés de conseils ; des faits que lui même avait suivi il y a longtemps, pour le meilleur et pour le pire. « Tu es un humain, profites du temps que tu possèdes, tu as le temps de pouvoir agir avec prudence. »





Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 19/7/2018, 06:03 ►
- Un souci avec cet homme j'imagine ?

Comment expliquer que je ne l’aimais tout simplement pas? Bien qu’enfantines, mes raisons se résumaient en quelques mots : cet homme était un étranger. Apparu de nulle part, il avait glissé la bague au doigt de ma mère et s’était installé chez nous comme si de rien. La cerise sur le gâteau, il essayait tant bien que mal d’être ce qu’il n’était pas, soit moi père. Encore aujourd’hui, j’avais du mal à comprendre pourquoi ma mère s’était laissé charmer par un tel homme. Il n’était pas méchant, je devais l’avouer, mais il vivait dans une autre réalité que la nôtre. Contrairement à lui, moi et ma mère n’avions pas toujours eux des moments faciles avec son maigre salaire d’infirmière.

- On peut dire ça, ouais. Disons qu’il se prend pour mon père alors qu’il ne l’est pas.

Le pêcheur m’ayant appris tout ce dont je sais aujourd’hui était beaucoup plus un père à mes yeux que l’autre ne le serait jamais. Il était un intru; rien de plus. Le prochain commentaire du mage de fit penser à ma mère. Craignait-elle d’être seule? Je ne voyais pas vraiment pourquoi puisque j’étais là. Elle savait très bien que je n’étais pas prêt à partir de la maison. Cela dit, Claus avait presque un ton mélancolique dans la tournure de sa phrase. Je ne pus m’empêcher d’ajouter :

- À t’entendre, j’ai l’impression que tu parles par expérience.

J’écoutai attentivement l’ancien protecteur dans ses conseils. Je commençais à comprendre pourquoi il se disait si difficile dans ses relations. À ses dires, je pouvais en déduire qu’il avait vécu de mauvaises expériences. Du moins, c’était ce que ça laissait entendre. Heureusement pour moi, je vivais déjà comme bon il me semblait. La seule personne qui avait le droit de me dicter était ma mère, pour des raisons évidentes. Cependant, j’haussai un sourcil à la fin. Le temps de pouvoir agir avec prudence? Il me disait cela alors que lui, au contraire, voyait la fin se rapprocher à se la jouant difficile.

- Tu me dis ça, mais tu attends quoi, toi? D’avoir un pied dans la tombe avant de profiter un peu? C’est dommage de fermer les yeux quand la bonne personne pourrait se retrouver tout juste devant soi. Être trop sévère sur ses critères, c'est avoir peur d'aimer, selon moi.






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  




Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Claus ► 22/7/2018, 13:32 ►
{ Rencontre anodine devenue confession. Claus n'aurait jamais imaginé se laisser aller avec autant d'aisance. Il parlait sans cerner, sans comprendre et avouait des choses que personne n'avait déjà pu entendre à l'exception peut-être de la belle Maïka qui pouvait se targuer de maîtriser les pensées du mage. Le cadre idyllique n'était sans doute pas innocent ainsi que son courage dont l'homme avait su faire preuve en allant dans l'eau. Il n'y avait pour autant pas que cela. Non.

Un beau-père envahissant, je comprends, bien qu'en réalité pas vraiment puisque jamais il n'avait pu vivre cette expérience. Son regard se figeait sur lui comme pour analyser ses réactions.
Tu le connais, enfin, tu le supportes depuis longtemps ? Claus s'étirait un peu puis se redressait.

L'écho des vagues résonnait dans la baie, la danse de l'eau venant se jeter sur la plage de sable fin. Un paysage harmonieux pour une discussion qui empruntait une toute autre allure. L'épéiste s'habillait d'un regard intrigué des yeux foncés se crispant sur son partenaire. Le sujet allait s'avérer dangereux ; un terrain miné sur lequel le duo allait devoir marcher avec prudence car l'avis de Claus sur la question était figé. Pieds enfoncés dans le sable chaud.

J'ai fait des choix pour d'autres que je regrette, oui, petit geste nonchalant des épaules en guise de réponse.
Ô mais je profite de la vie à ma manière, léger soupir. Explorer, élucider des mystères et découvrir la vérité, voilà comment je ne mets pas un pied dans la tombe car au fond je n'ai aucun critère, je ne me suis jamais attardé sur le sujet. Trouver ma moitié n'a jamais été ma priorité, regard fixé dans celui de Nayen. Je suis un mage, je suis éphémère. }



Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Nayen ► 16/8/2018, 20:55 ►
Un beau-père envahissant, oui. Cela lui correspondait bien, tel un cafard dans mon lit douillet.  Peu importe mon avis à son sujet, j’étais forcé de l’accepter parmi nous, pour ma mère. L’ignorer était ma façon de lui démontrer qu’il ne serait jamais le bienvenu à mes yeux. Mon attitude avait provoqué quelques disputes ici et là, sans plus. Ma mère, bien qu’elle aurait aimé que les choses soient autrement, fut obligé de lui dissuader de devenir ma figure paternelle. Triste? Non. Pas du tout. Mon père était mort. Point final. Personne ne pourra prendre sa place.

- Je dois le supporter depuis maintenant 6 ans environ… Au moins, depuis que je bosse et tout, je n’ai pas à le croiser très souvent, fort heureusement.

Visiblement, mes paroles le froissèrent un peu. Du moins, j’eux cette impression. En même temps, je n’avais jamais eu la langue dans ma poche. Dire les choses brusquement était entre autres la raison pourquoi je n’étais pas toujours apprécié de tous et également la raison de plusieurs malentendus. Ne souhaitant pas créer de froid avec l’ancien protecteur, je tentai de me rattraper et lui fis un petit sourire.

- Je m’en doute bien. Je disais dans le sens que je trouve dommage que tu sembles vouloir te fermer à l’idée. Je ne vais pas mentir, mais tu m’as tapé dans l’œil au moment où j’ai posé les yeux sur toi. Mais bon, ça, tu le sais déjà.

Je me levai et m’étirai un peu avant de lui tendre la main.

- Et puis, ne sommes-nous pas tous éphémères? C’est pourquoi il faut en profiter tant qu’on le peut.

Et puis, d’un point de vue personnel, je trouvais plus enviant d’obtenir le pouvoir d’explorer et de découvrir le vaste monde sous nos pieds que de devenir un vieux crouton qui ne pouvait vivre de manière autonome après un certain temps. Devenir vieux… Je ne voyais pas du tout comment j’y survivrais. Ce n’était pas comme si je comptais avoir des enfants de toute façon. J’aidai le mage à se redresser. Il était temps de partir.

- Cette journée n’est pas plus immortelle que nous d’ailleurs. Il me reste encore plusieurs endroits à te faire visiter. Allons-y.

Je mis les pieds dans l’eau, m’adressant à nouveau au mage.

- Tu crois pouvoir nager jusqu’au bateau sans mon aide ou non?  






Nayen parle en #0099cc


Merci Flynn pour l'avatar  Love  



Contenu sponsorisé

Un bateau; deux idiots - Pv. Claus, par Contenu sponsorisé ► ►
Aller à la page : Précédent  1, 2